Recherche 
 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Anatomie du vélo : placez les noms au bon endroit

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
À chaque numéro de Doc’animation en gérontologie, retrouvez désormais un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable pour les abonnés tous les mois. Dans ce jeu, vous devez reconnaître les principaux éléments d’un vélo.

 

PDF « Activité manuelle » 2p : Atelier toucher-effleurage

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
L’atelier toucher/effleurage consiste à masser l’usager sans appuyer sur la peau, agissant notamment pour la prévention des escarres, la résorption des hématomes, les douleurs articulaires mais également contre les crises d’angoisse, plus particulièrement chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Cet atelier permet de favoriser une meilleure circulation sanguine, de revaloriser l’image corporelle de la personne et de retrouver la confiance en soi à travers l’éveil des sens.

 

PDF « Étude de cas » 2p : Le pass’ âge

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
A travers les deux études de cas présentées ci-après, il est possible de se rendre compte que le passage du domicile à l’Ehpad peut être facilité, si un accompagnement est créé et si le principe du To care est appliqué. Ou comment respecter l’autre dans un rapport d’altérité, prendre conscience des responsabilités de l’un et de l’autre, individualiser et adapter les soins.

 

PDF « Accompagnement » 2p : Le domicile : nécessité d’une équipe pluridisciplinaire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
Lorsqu’un senior voit son autonomie altérée en raison de son âge ou d’une maladie, son souhait est le plus souvent d’avoir la possibilité de rester chez lui. Ce choix est aisément compréhensible. L’objectif du maintien à domicile est de remédier aux situations de dépendance par le biais de prestations réalisées au domicile des usagers, par des intervenants de terrain ainsi que par des soignants.

 

PDF « Responsabilité » 2p : Le sentiment d’être « chez-soi » en établissement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
Le domicile, dans sa dimension juridique et administrative, est défini à l’article 102 du Code civil : « Le domicile de tout Français, quant à l’exercice de ses droits civils, est au lieu où il a son principal établissement ». Cette première approche met immédiatement en lumière la différence existant entre le domicile et la résidence. En effet, si le domicile s’entend du lieu où la personne a son principal centre d’intérêt, la notion de « chez-soi » renvoie à une dimension éminemment plus intime. Dès lors, la question de la transposition de la notion de « chez-soi » à la chambre en établissement se pose.

 

PDF « Technique » 2p : Accueil et intégration d’un nouveau résident

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
Certaines difficultés de l’accueil du nouveau résident peuvent être anticipées et surmontées par l’équipe pluridisciplinaire à travers une communication efficace entre professionnels, pensionnaire et famille et l’élaboration d’un protocole d’accueil. Une procédure administrative doit être suivie au cours de laquelle sont déterminés si la personne a le profil pour entrer en institution et si les prestations proposées par l’établissement d’accueil répondent à ses besoins. Chaque structure se doit enfin de mettre en place un protocole d’accueil en concertation de l’ensemble des professionnels.

 

PDF « Territoire » 2p : Des clichés salvateurs

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
Valoriser l’image des résidents reste un objectif commun à tous les animateurs, mais pas toujours facile à atteindre. Pendant de nombreuses années, Audrey Desroche, animatrice à la résidence mutualiste l’Adret à Bellegarde-en-Forez (42), avait la volonté d’organiser un événement autour de photographies de personnes âgées, mais était toujours confrontée aux mêmes difficultés : le financement de son projet et le droit à l’image. La rencontre avec la photographe Marlène Truchet aura permis de concrétiser cette opération couronnée de succès.

 

PDF « Formation » 2p : Suivre une formation en alternance

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
La formation professionnelle dans le domaine de l’animation a profondément changé depuis une dizaine d’années. On parle maintenant de compétences. Les formations qui comportaient des stages sont devenues des formations en alternance. Dans d’autres secteurs d’activité, la notion de formation en alternance est culturelle à travers l’apprentissage. Depuis la création du BPJEPS, l’alternance est devenue le mode de formation privilégié, qui allie « théorie et pratique ».

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Le didiko entre’aidant

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
À l’instar « du café des aidants », une formule autour d’un casse-croûte ou plutôt didiko (en créole) des aidants, « le didiko entr’aidant » s’est déroulé, pour sa première édition, le 6 octobre, sur une matinée d’animation en trois temps (échanges, expressions, didiko) durant laquelle la libre parole permet de recueillir les témoignages et les besoins des aidants. Cette formule plus adaptée à nos habitudes culturelles valorise l’adhésion des aidants et invite à la convivialité. Elle permet à l’équipe de vérifier les besoins recensés pour envisager des réponses adaptées en lien avec le projet global.

 

PDF « Rencontre » 2p : Marie Étienne, les personnes âgées comme vocation professionnelle

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
À tout juste 26 ans, Marie Étienne est une toute jeune coordinatrice de l’animation et de la vie sociale au sein du Groupe SOS Seniors. Depuis plus d’un an à ce poste, la maman de la petite Mathilde, deux ans, détonne dans le milieu de par ses initiatives et son regard sur l’accompagnement des personnes âgées. Cette mission, elle l’a saisie comme une réelle opportunité après un Master 1 « psychologie » et surtout de nombreuses années de bénévolat dans les maisons de retraite mosellanes du Groupe Hospitalor, dont le Groupe SOS a repris les établissements.

 

PDF « L’entretien » 2p : « L’animation n’est pas simplement une offre d’activités »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA54.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°54

Résumé : 
À l’heure où de nombreux professionnels déplorent une véritable politique cohérente d’éducation populaire, force est de constater que les animateurs ne sont pas ou peu syndiqués. Si le métier s’est professionnalisé au cours de la dernière décennie, il reste pourtant encore du chemin à parcourir pour que les animateurs s’engagent dans ce combat collectif. C’est d’ailleurs un des enjeux des années à venir qui devrait favoriser une meilleure reconnaissance de leur rôle en institution, selon Sandrine Corriol, conseillère d’éducation populaire et de jeunesse.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Anatomie de l’oiseau : placez les noms au bon endroit

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
À chaque numéro de cette nouvelle formule du Doc’animation en gérontologie, vous retrouverez désormais un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable pour les abonnés tous les mois. Dans ce jeu, vous devez partir à la découverte de l’anatomie des oiseaux.

 

PDF « Activité manuelle » 2p : Confection d’une lanterne-citrouille autour d’un quiz sur Halloween

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Halloween est souvent un moment festif pour les plus jeunes. C’est pourquoi, un atelier intergénérationnel de cette fête peut être proposé. Pour les enfants, Halloween est une légende de capteur de rêves et pour les personnes âgées, cela évoque des moments magiques. Le but est de partager un moment unique entre légendes, citrouilles et bonbons. Pour marquer cette journée, nous avons décidé de réaliser une lanterne-citrouille qui se terminera par un quiz, puis une lecture de contes d’Halloween. Cette action s’achèvera par une distribution de bonbons.

 

PDF « Psychologie » 2p : La technique de la validation : mode d’emploi

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
La technique de la validation de Naomi Feil présente l’originalité de « voir la personne âgée désorientée » avec un regard bienveillant. Tout en acceptant de la suivre pas à pas « dans sa réalité », la technique repose sur diverses théories et suppose l’utilisation de différents outils. Mais lorsque le praticien en validation a su s’approprier ces outils, les relations duelles ou plurielles avec les personnes âgées n’en sont que plus riches.

 

PDF « Technique » 2p : Gymnastique douce et dépendance physique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
La gymnastique douce est l’une des animations les plus fréquentes en Ehpad. Elle s’adresse aussi bien aux résidents autonomes, notamment dans le cadre d’un programme de prévention des chutes, qu’aux personnes plus dépendantes. Cependant, les exercices proposés doivent respecter les capacités physiques de chacun sans prendre de risques tout en s’adressant à chaque participant dans un souci d’égalité. L’animateur doit donc adapter chaque exercice aux capacités et aux limites des personnes constituant le groupe.

 

PDF « Santé » 2p : La gymnastique psychomotrice

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
« Gymnastique psychomotrice », c’est le titre d’un atelier en groupe que je propose au sein d’un Ehpad et d’un accueil de jour pour personnes atteintes de maladie d’Alzheimer et apparentées. Ce titre exprime la forme de l’atelier « gymnastique » et le fond, son élaboration « psychomotrice ». C’est mon regard, ma spécificité, mon intention donc l’atelier s’adapte dans ces outils, ces objectifs, son rythme, son approche mais en cherchant toujours un équilibre psycho-corporel.

 

PDF « Accompagnement » 2p : Les activités : un outil indispensable dans l’accompagnement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Nous pourrions aborder les activités de différentes manières mais il me semble qu’un peu de méthode et de cadre peuvent être nécessaires pour limiter certaines erreurs ou pistes inadaptées avec les personnes souffrant de handicap. Le temps des activités ne peut s’opposer au quotidien car ils peuvent exister dans une continuité et complémentarité. Il doit s’inscrire comme un outil supplémentaire où le professionnel trouvera une autre manière d’approcher le résident, de l’observer. Cela sera aussi l’occasion de sortir de cette quotidienneté « lourde » et très souvent usante.

 

PDF « Territoire » 2p : Villa Impressa : une résidence tournée vers l’extérieur

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Nichée dans un quartier neuf de Grabels, aux portes de Montpellier, la Villa Impressa a ouvert il y a presque deux ans. Cette maison de retraite du groupe MBV illustre la nouvelle tendance des structures d’accueil. En lien permanent avec le voisinage et le monde extérieur, elle offre à ses résidents un ambitieux projet d’animation où chacun, dans la limite de ses moyens, peut continuer à vivre sa vie citoyenne, au cœur de la société.

 

PDF « Formation » 2p : La formation continue in-dispensable ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Le Beatep est acquis depuis longtemps. Pour d’autres, la formation est plus récente et ils ont validé le BP-Jeps. Le travail reprend ses droits, l’animateur doit être présent, actif, proposer des projets, des activités, établir des bilans ; il accueille aussi des stagiaires. Il coordonne l’action des bénévoles, il est tuteur d’une autre animatrice qui passe le BP-Jeps, bref ses responsabilités ont évolué, sa façon de travailler aussi. Il est sans doute temps de prendre un peu de recul par rapport à ce quotidien et d’envisager de se former à nouveau. D’accord, mais à quoi ?

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Aider une personne âgée dépressive grâce aux activités de médiation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
La dépression du sujet âgé est fréquente mais bien souvent non traitée car non identifiée comme telle... Les symptômes sont souvent masqués par des troubles cognitifs liés à l’âge ou bien considérés comme tels parfois à tort. Il est admis par tous les professionnels du secteur médico-social et médical que l’animation est un vecteur d’intégration sociale notamment au sein d’une institution. Elle a également un indéniable intérêt thérapeutique. Oui mais comment faire quand la personne reste prostrée dans sa chambre et refuse toutes activités...

 

PDF « Rencontre » 2p : David Séguéla, rester crédible

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Responsable du pôle animation et vie sociale de deux Ehpad du côté de Limoges et président du Groupement des animateurs en gérontologie (Gag), David Séguéla est le symbole de cette nouvelle génération d’animateurs, qui a progressivement pris des responsabilités pour peser dans les décisions, qui impacte directement les résidents. Entré comme emploi jeune il y a 18 ans, ce passionné a désormais intégré l’équipe de direction avec la volonté de faire de la qualité de vie sociale une priorité dans l’accompagnement des personnes âgées.

 

PDF « L’entretien » 2p : « Les animateurs, véritables adjoints de direction »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA53.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°53

Résumé : 
Pendant deux décennies, Denis L’Huillier a exercé en tant que directeur de maison de retraite à Nancy. Aujourd’hui conseiller en organisation auprès du CCAS de Nancy, plus particulièrement chargé du développement de la démarche « Villes amies des aînés », l’ancien chef d’établissement offre un œil averti sur le devenir de l’accompagnement en Ehpad et notamment sur le rôle primordial des animateurs dans la vie des structures.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : L’intrus, ces arbres ont des fruits comestibles. Sauf un. Lequel ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
À chaque numéro de Doc’animation en gérontologie, retrouvez un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable pour les abonnés tous les mois. Dans ce jeu, vous devez faire travailler un peu votre mémoire en retrouvant les intrus.

 

PDF « Activité sportive » 2p : La démarche pédagogique pour animer une séance

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
L’animation tient une place de plus en plus prépondérante, voire indispensable, dans le projet de vie de la personne âgée. La plupart des établissements ne s’y trompent d’ailleurs pas, essayant de mettre en place des actions d’animation plus ou moins importantes. Mais la démarche pédagogique, afin d’accompagner au mieux la personne, quel que soit le lieu d’exercice professionnel, suppose un certain nombre de connaissances pouvant se répartir en trois domaines complémentaires.

 

PDF « Technique » 2p : Ehpad et centre de loisirs

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Les relations entre les générations paraissent avoir de plus en plus de mal à se mettre en place naturellement de nos jours. Cet état de fait est, de mon point de vue, lié à deux formes d’évolution : celle de la société puisque, lorsqu’ils étaient jeunes, les résidents des Ehpad partageaient le même foyer que leurs parents et que leurs grands-parents, celle des technologies ensuite. On parle ici d’isolement social, ce qui semble évident lorsqu’on parle des personnes âgées... mais les jeunes aussi, à leur façon, se retrouvent aujourd’hui seuls.

 

PDF « Étude de cas » 2p : Changer le regard

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Le regard que les générations différentes portent les unes sur les autres peut être réducteur, nourri d’a priori positif ou non et de généralisations parfois hâtives. Les uns ne connaissent pas vraiment les autres et, quand 75 ans d’expérience de vie séparent les personnes, les chances de dialogue et les points communs potentiels semblent en apparence très minces. Ce constat, Brigitte Henry, en cours de formation d’animatrice médico-sociale, le partage avec la direction de l’Ehpad Saint-Joseph de Nîmes, établissement administré par la Croix Rouge française.

 

PDF « Sociologie » 2p : Les ambiguïtés de l’intergénération

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Depuis les années 1990, les relations entre générations ou relations intergénérationnelles sont présentées comme « remède » à la possible rupture du lien entre les âges dans une société confrontée au vieillissement de la population. Pourtant, présenter l’intergénération comme une norme « naturalisée » mérite d’être questionné, tout comme l’affaiblissement des liens sociaux. Ce révélateur d’idéal de société peut être encouragé, mais il est nécessaire d’interroger le contenu de cet idéal afin d’éviter des dérives liées à l’absence de sens de certaines actions.

 

PDF « Responsabilité » 2p : L’ouverture des Ehpad sur l’extérieur à l’épreuve de la sécurité

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Ouvrir les établissements recevant les personnes âgées sur le monde est primordial. C’est le seul moyen d’éviter l’enfermement et l’isolement qui est une forme de maltraitance. Dès lors, rencontrer des jeunes ou des adultes non soignants est une chance qu’il faut tenter de généraliser. Mais, permettre les sorties, les visites en Ehpad, peut comporter des risques. Les personnes fragilisées par l’âge, l’isolement, la maladie, la perte des repères mais aussi l’altération des capacités physiques et intellectuelles représentent un public sensible à protéger.

 

PDF « Territoire » 2p : Nao, l’assistant d’animation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Le CCAS de la ville d’Issy-les-Moulineaux a investi en avril dernier dans un robot baptisé Nao, qui accompagne les animateurs dans leurs activités. Ce coach humanoïde intervient dans un Ehpad, à l’espace seniors, mais aussi dans trois résidences non médicalisées accueillant des personnes âgées. L’objectif est de lutter contre la solitude d’un public fragilisé et isolé. Lecture du journal, cours de gymnastique, participation aux bingos... Nao se veut polyvalent. Une première en France.

 

PDF « Formation » 2p : Se former à l’accompagnement à la fin de vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Les professionnels de santé sont formés pour préserver la santé et non assister la mort. Mais la réalité est toute autre : selon les chiffres communiqués par l’Observatoire national de la fin de vie, près de 70 % des Français décèdent en institution. Cependant, en tant qu’acteurs travaillant auprès des personnes âgées, vous êtes particulièrement concernés par l’accompagnement des personnes en fin de vie. C’est pourquoi la formation peut s’avérer nécessaire.

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Un premier entretien pour bien intégrer le résident

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Constamment en relation avec les personnes âgées en tant qu’animateur, vous êtes un véritable relais sur le terrain. En effet, vous êtes le témoin privilégié de l’intégration du résident dans sa nouvelle « maison » avec l’objectif de répondre au maximum à ses besoins, ses demandes, ses envies afin qu’il se sente comme « chez lui » dans la collectivité. C’est pourquoi le premier entretien est très important pour établir notamment le projet de vie personnalisé de la personne. Explications.

 

PDF « Rencontre » 2p : Joëlle Laborie, l’animation, comme une évidence

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Petit bout de femme d’une soixantaine d’années, Joëlle Laborie peut se vanter d’avoir un CV bien rempli : ancienne secrétaire, elle est titulaire d’un CAP d’esthétique et d’un BEP sanitaire et social, ainsi que d’un diplôme d’État en socio-esthétique. Bien qu’elle ne soit pas diplômée en animation, ce sont autant de cordes à son arc qui lui permettent tout de même d’exercer pleinement son métier au sein de l’Ehpad Korian l’Isle Verte, à Grenoble, dans l’Isère.

 

PDF « L’entretien » 2p : « Le mauvais goût des médicaments peut provoquer un refus alimentaire »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA52.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°52

Résumé : 
Écraser les médicaments est une pratique très courante en institution. En effet, un résident sur trois les consomme de cette façon. Mais, jusqu’alors, aucune étude n’avait été consacrée à leur goût lorsqu’ils sont consommés sous cette forme. C’est pourquoi, suite à divers constats sur le terrain, sous l’impulsion du Professeur Isabelle Prêcheur, le CHU de Nice, la société Solidages et l’Institut du Bien vieillir Korian ont mené une étude sur l’impact des médicaments écrasés sur le goût des aliments (MELA) pour les personnes âgées en maison de retraite. Explications.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Acteurs associés : reconstituez les duos comiques

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
À chaque numéro de votre nouvelle formule de Doc’animation en gérontologie, vous retrouverez un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable toutes les deux semaines. Les jeux de mémoire permettent aux personnes âgées de préserver leur mémoire aussi longtemps qu’ils seront en vie. Certains jeux stimulent notamment leur attention. Grâce à des exercices de mémorisation qu’on peut avoir avec certains jeux, vos résidents peuvent développer leur acuité mentale. En plus de la capacité cérébrale, les autres fonctionnalités de l’organisme seront également stimulées. À vous de jouer !

 

PDF « Activité sportive » 2p : Gymnastique en milieu naturel

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
Avec les beaux jours, il est possible d’organiser des séances de gymnastique à l’extérieur. Ces moments de détente sont ludiques pour les personnes âgées et adaptées selon leur niveau de perte d’autonomie. Pratiquer la gym pour seniors peut se faire de manière préventive pour lutter contre les maladies liées au vieillissement, mais aussi en complément thérapeutique pour préserver une certaine autonomie. Elle est une belle arme contre la sédentarité et permet une vie sociale plus épanouie.

 

PDF « Accompagnement » 2p : Pourquoi se former à la bientraitance ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
La bientraitance a toujours été pour moi une préoccupation, avant même qu’on en entende parler au sein des établissements médico-sociaux. Depuis 16 ans, je cherche à être moi-même, au jour le jour, à l’écoute, respectueuse, non violente, en empathie, vis-à-vis de moi et des autres, des personnes accompagnées, des professionnels, des familles... Comme pourrait le dire Marie de Hennezel, j’ai « le souci de l’autre ». Évidemment, la bientraitance est une question d’attitude, de respect mais pas que !

 

PDF « Technique » 2p : Proposer une activité pétanque

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
Même s’ils ne l’ont pas pratiquée personnellement, tous nos aînés connaissent la pétanque, ce loisir multi-générationnel qui traverse les âges, toujours très pratiqué en France. L’animateur qui envisage de le proposer en Ehpad sera sans doute séduit par la facilité avec laquelle il pourra le mettre en place. Mais, bien qu’il ne nécessite que peu de moyens, quelques difficultés peuvent se présenter lors de sa mise en œuvre.

 

PDF « Sociologie » 2p : Oser le risque d’ouvrir vers l’extérieur

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
Les Ehpad accueillent des adultes qui franchissent leurs seuils à reculons. Jusqu’où est-il pertinent de protéger quelqu’un contre son gré ? Quels sont les risques auxquels se confronte cette volonté de protection qui peut parfois se transformer en condamnation pour celui que l’on prétend protéger ? Comment ouvrir des établissements souvent perçus comme des « institutions totales » ? Les activités vers l’extérieur peuvent contribuer à créer une porosité et une perméabilité entre le dedans et le dehors en encourageant des personnes fragiles à sortir de leur retrait.

 

PDF « Responsabilité » 2p : Quelles précautions juridiques pour les sorties à l’extérieur ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
L’animation en établissement pour personnes âgées se développe de plus en plus. Elle permet indéniablement de maintenir le lien social et d’apporter une meilleure qualité de vie aux résidents. S’il convient de se réjouir de ce constat, les contraintes d’organisation d’événements sont nombreuses, notamment lorsqu’ils se déroulent hors de la structure d’accueil comme dans un musée ou dans un cinéma. Certaines précautions doivent être prises pour tenter de limiter le risque d’incident inhérent à la réalisation d’activités auprès d’un public fragilisé par l’âge ou la maladie.

 

PDF « Formation » 2p : Parcours et rôle de l’art-thérapeute

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
Selon la Fédération française des art-thérapeutes (FFAT), « l’art-thérapie est une pratique de soin qui se fonde sur l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique ». Ainsi, l’art est un mode d’expression mis au service du soin. Jean-Pierre Klein, psychiatre, défi nit l’art-thérapie comme : « une psychothérapie à support artistique. L’art serait ainsi un moyen parmi d’autres, une technique au même titre que le médicament ». Comment se former à l’art-thérapie ? Découverte.

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Animation en gérontologie, une solution au maintien du lien social ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
La MFR de la Mothe-Achard (Vendée) dispense la formation d’animateur en gérontologie depuis septembre 2014. Cette mise en place s’est accompagnée d’une réflexion sur l’importance du lien social sur nos territoires et l’évolution de l’animation. Une journée d’études en mai dernier, à destination des professionnels et des élus, a permis de réfléchir sur ce que sera l’accompagnement du public âgé demain, de prendre le temps de se poser sur ce que collectivement nous souhaitons défendre pour le bien-être de nos aînés et de découvrir des expériences innovantes de l’animation.

 

PDF « Rencontre » 2p : Mélanie Satre-Point, la nouvelle génération d’animateurs

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
« Pour rien au monde, je ne reviendrai en arrière. » À 28 ans, Mélanie Satre-Point sait clairement ce qu’elle veut. Animatrice en Ehpad depuis 2008, elle a déjà relevé plusieurs défis : écrire un projet d’animation, fédérer les équipes pluridisciplinaires autour de divers projets et coordonner le service animation. Prochainement, elle espère intégrer un Master pour se lancer dans de nouveaux projets et se servir de son expérience sur le terrain pour poursuivre son histoire professionnelle.

 

PDF « L’entretien » 3p : « Privilégier à l’avenir l’Ehpad en dehors des murs »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA51.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°51

Résumé : 
« Quels vieux serons-nous demain ? » Tel est l’objet du baromètre que vient de publier le Groupe SOS Seniors avec Senior Strategic et auquel 1 487 personnes âgées de 55 à 79 ans ont participé par téléphone. Cette question n’est pas anodine à l’heure où le secteur est en pleine mutation. Les barrières entre le domicile et l’institution tendent à s’atténuer, l’image de l’Ehpad « mouroir » disparaît peu à peu grâce aux nombreux efforts réalisés pour rendre ces structures plus accueillantes. Analyse de cette enquête avec Maryse Duval, directrice générale du Groupe SOS Seniors.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Eaux minérales : retrouvez leur origine géographique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
À chaque numéro de votre nouvelle formule de Doc’animation en gérontologie, vous retrouverez un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable toutes les deux semaines. Dans ce jeu, vous devez retrouver l’origine géographique de ces eaux minérales.

 

PDF « Activité » 2p : La gymnastique douce sur une chaise

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
La chaise, élément incontournable de notre environnement, peut être un excellent support pour aider chaque personne à vivre pleinement son corps. Simple, pratique, elle permet, en fonction de son âge, de sa morphologie de pratiquer une activité d’une façon efficace en tout lieu et à tout moment. Tous les objectifs de la gymnastique douce peuvent être abordés : la souplesse et la mobilité des articulations, la force, la capacité cardio-respiratoire, la concentration, l’aptitude à la relaxation et à la méditation.

 

PDF « Technique » 2p : Fêter les anniversaires en Ehpad

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Les projets d’établissement s’engagent de façon de plus en plus récurrente dans une démarche d’animation et d’accompagnement centrée sur les souhaits des pensionnaires, leurs envies, leurs intérêts et leurs capacités physiques et psychiques. Marquer l’anniversaire de chaque résident peut apparaître comme une évidence, cependant il s’agit de respecter les choix de chacun. Quelle que soit la forme de l’activité festive, l’animateur doit faire la différence entre celle-ci et les animations à visée thérapeutique, bien que des effets bénéfiques suivent inévitablement ces moments particuliers.

 

PDF « Étude de cas » 2p : Évaluation des comportements pendant une séance de jeu

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Tout le monde a au moins joué une fois dans sa vie à un jeu : dans la cour d’école, avec ses amis, ses parents ou frères et sœur, avec ses enfants ou petits-enfants. Dans notre société, le jeu est souvent signe de plaisir. Ces instants de bonheur s’observent également en maison de retraite, notamment auprès de personnes touchées par des troubles cognitifs. Explications en prenant comme exemple le cas de Mme G.

 

PDF « Accompagnement » 2p : Quelle place pour l’animateur dans le jeu ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Animer des séances de jeu auprès de personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer demande, comme toute animation, une préparation minutieuse. Toute la réflexion menée en amont des séances sur l’organisation et l’installation du cadre ludique permet à l’animateur d’être ensuite à l’aise dans sa séance et à même de faire des propositions adaptées aux bonnes personnes et au bon moment.

 

PDF « Sociologie » 2p : Jeu et déprise

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Le jeu est universel, transhistorique et transculturel : il s’inscrit dans une dimension essentielle de la condition humaine. Dans toutes les sociétés, les enfants et les adultes ont aimé jouer. C’est un moyen récréatif qui permet d’échapper au quotidien. Ce qui caractérise notre société contemporaine, c’est l’accroissement du nombre de joueurs, la place grandissante des jeux dans l’espace public, l’augmentation du problème de l’addiction aux jeux d’argent... S’il n’y a pas d’âge pour jouer, l’appétence au jeu peut diminuer avec la vulnérabilité ; il peut pourtant être au cœur du processus de déprise.

 

PDF « Territoire » 2p : Organiser une fête à peu de frais : c’est possible

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Six Ehpad viennent de se retrouver à Egletons (Corrèze) pour célébrer l’arrivée du printemps en chansons. L’occasion pour des animateurs d’échanger et pour les résidents de sortir de leurs établissements en partageant ensemble un moment festif. Initié par Anne-Marie Giraud, responsable de l’animation au sein de la résidence de Merlines, ce projet devrait contribuer au lancement en 2015 d’une nouvelle dynamique pour l’association des animateurs de Corrèze. C’est en tout cas le souhait de l’animatrice, convaincue par la nécessité de la mutualisation des idées et des budgets.

 

PDF « Formation » 2p : L’Ehpad, lieu de formation pour des stagiaires

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
En novembre 2014, pour la quatrième année consécutive, le groupe de dix stagiaires de la formation professionnelle « Animateur en gérontologie » de la maison familiale et rurale de Chevanceaux a été accueilli dans les locaux de l’Ehpad « Les Jardins de Saintonge », groupe Résidalya, à Saint-Genis-de-Saintonge pour effectuer une semaine de formation-action. L’idée de mutualiser les moyens, les idées, les compétences, au service des publics accueillis respectivement, vient de se concrétiser.

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Animateur : un vrai métier ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
L’animation a toute sa place dans les établissements depuis la loi 2002-2 et les évaluations des conventions tripartites la mettent souvent en exergue, démontrant son rôle et son impact sur les résidents et les établissements. La fonction « animation » semble bien intégrée dans la vie des Ehpad. Mais il est toujours vrai que de nombreux postes d’animatrice sont occupés par des personnes « faisant fonction » sur un temps partiel partagé avec le soin ou, assez rarement, sur un temps plein. Les animatrices revendiquent la reconnaissance d’un « vrai métier ».

 

PDF « Rencontre » 2p : Nelly Marie : Une annonce d’animatrice... une vocation, une passion

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Le chemin qui mène vers l’accompagnement des personnes âgées est souvent étonnant : certains découvrent le secteur après un autre passé professionnel, à l’image de Nelly Marie, une ancienne hôtesse d’accueil dans un centre d’affaires, devenue presque par hasard animatrice à la Résidence de l’Abbaye à Saint-Maur-des-Fossés en région parisienne. Après cinq années dans cette structure, elle vient d’obtenir le DE-Jeps.

 

PDF « L’entretien » 2p : « Éviter les ruptures de vie »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA50.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°50

Résumé : 
Directeur général adjoint du groupe Korian, le Dr Philippe Denormandie est devenu au fil des années un spécialiste de la notion du « bien vieillir ». Ce n’est donc pas un hasard si le chirurgien a pris la tête de l’Institut du Bien vieillir Korian, un observatoire grandeur nature des pratiques des professionnels mais aussi et surtout des besoins des personnes âgées. Objectif : réfléchir à ce que seront les 3e et 4e âges lors des années à venir afin de répondre au mieux aux attentes de chacun.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Homophones : reliez l’image à son homophone

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
À chaque numéro de votre nouvelle formule de Doc’animation en gérontologie, vous retrouverez un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable toutes les deux semaines. Dans ce jeu, vous devez retrouver l’image correspondant à son homophone.

 

PDF « Activité » 2p : Concevoir un jeu avec des personnes âgées

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Concevoir un jeu avec des personnes âgées présente le double avantage de proposer une activité manuelle pouvant se dérouler sur plusieurs séances et exploiter le fruit de cette activité sur une période encore plus longue. Pour autant, il n’est pas simple de s’improviser auteur de jeu. Vous trouverez dans cet article les différentes étapes de création d’un jeu de l’idée à la réalisation finale. Chaque étape peut être l’objet d’une ou plusieurs séance(s) et il vous appartiendra de définir la durée de ce projet dans votre planning d’animation.

 

PDF « Technique » 2p : Jeu du ballon

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Parce que les activités ludiques constituent un véritable moteur à la dynamique de groupe et au maintien du lien social en Ehpad, un certain nombre d’animations a priori trop « sérieuses » doivent être proposées avec habileté au public. Il en va ainsi d’une animation très souvent pratiquée dans les Ehpad : la gym douce. Afin de varier un peu cette activité, j’ai donc choisi de mettre l’accent sur le côté ludique en proposant, après les exercices d’échauffement, quelques jeux. L’un d’eux rencontre un certain succès : le jeu du ballon.

 

PDF « Connaissance des publics » 2p : Connaître le public Alzheimer

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des démences. Près de 900 000 personnes en seraient touchées soit trois millions si nous comptons l’entourage familial indirectement impacté. Caractérisée par l’apparition de troubles cognitifs et comportementaux chez le malade, l’évolution est lentement progressive et perturbe les actes de la vie quotidienne et l’autonomie. Nous parlons souvent des quatre « A » de la maladie d’Alzheimer pour décrire les troubles : l’aphasie (perte du langage), l’amnésie (perte de la mémoire), l’apraxie (perte du geste moteur) et l’agnosie (déficit de la reconnaissance).

 

PDF « Étude de cas » 2p : Le Printemps des poètes, une chance à saisir

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Depuis plusieurs années, les manifestations culturelles nationales permettent, toutes générations confondues, d’agir ensemble et de partager des moments conviviaux. Pour une structure accueillant un public fragile, participer activement à la Fête de la musique, aux initiatives culturelles de la Semaine bleue ou au Printemps des poètes, par exemple, sont autant d’occasions à saisir, pour nouer du lien social et impulser une dynamique positive de projet d’animation.

 

PDF « Sociologie » 2p : La fragilité contre la participation : détour par le concept d’habitus

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Que faire avec des personnes qui ne demandent rien ? Cette absence de désir exprimé peut représenter une difficulté pour eux, très (trop parfois) centré sur la culture du besoin et du projet, et encouragés par les proches des personnes vulnérables. À l’inverse, comment ne pas tomber dans l’injonction à l’activité et à l’occupationnel, dans une société qui valorise le faire et où l’absence d’action est aussitôt catégorisée comme ennui et inactivité. C’est à travers ce dilemme que l’animateur en gérontologie doit trouver un positionnement.

 

PDF « Territoire » 2p : Figures libres ou la valorisation artistique des résidents

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Chaque année, DomusVi organise un grand concours artistique auquel participe la majorité des quelque 200 résidences du groupe. Un événement d’ampleur qui permet aux animateurs et aux résidents de se retrouver autour d’un projet commun mais aussi de contribuer à une noble cause, l’ensemble des bénéfices étant reversé à l’Association Petits Princes, qui réalise les rêves d’enfants malades.

 

PDF « Pratique professionnelle » 4p : Panorama de l’animation sociale : regards croisés sur la région Rhône-Alpes

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Panorama de l’animation sociale, « un mot, des réalités » ; tel est l’intitulé de la nouvelle étude réalisée sur le secteur entre 2010 et 2013 par la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Rhône-Alpes. En exclusivité pour Doc’Animation en gérontologie, voici la synthèse de ce document, fruit d’un beau et long travail d’expertise de la DRJSCS Rhône-Alpes.

 

PDF « Rencontre » 2p : Véronique Gerbelot : S’adapter aux demandes et aux besoins des résidents

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
Une vocation ? Un hasard ? Une passion ? Un peu des trois certainement. Quand on regarde d’un peu plus près le parcours de Véronique Gerbelot, animatrice socioculturelle au centre hospitalier de la Tour du Pin, celui-ci ne semble pas à première vue très linéaire. Pourtant, en analysant de près ses choix et ses opportunités de carrière dans le domaine de la gérontologie, son évolution professionnelle est rythmée par un leitmotiv : offrir le meilleur accompagnement possible aux résidents, en restant toujours à leur écoute.

 

PDF « L’entretien » 2p : « Améliorer le quotidien des personnes âgées et des salariés »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA49.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°49

Résumé : 
L’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) est depuis de nombreuses années une voix qui compte dans le secteur. Active sur le terrain grâce à ses 2 000 adhérents ainsi que l’ensemble de ses délégués départementaux et régionaux, l’AD-PA est toujours source de propositions. Rencontre avec Romain Gizolme, son directeur.

 

PDF « Jeu de réflexion » 2p : Comptez sur l’image : quel chiffre retrouve-t-on le plus ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
À chaque numéro de votre nouvelle formule de Doc’animation en gérontologie, vous retrouverez un jeu extrait de notre revue numérique Doc’Géronto’jeux, téléchargeable toutes les deux semaines. Dans ce jeu, vous devez retrouver le chiffre le plus présent.

 

PDF « Activité » 2p : Animer un atelier d’expression avec l’argile

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
L’utilisation de la terre s’inscrit dans une longue histoire: ce matériau naturel et malléable a été l’un des premiers supports à travers lequel l’homme a extériorisé sa pensée en la rendant pérenne. Utilisé par les plus grands artistes pour laisser libre court à leur imagination, il est aussi idéal pour tous ceux qui souhaitent s’adonner à une activité de loisir créatif où la relation à la matière est très forte. Aussi, proposer des ateliers d’expression avec la terre permet aux personnes âgées de vivre un moment de détente, de plaisir tout en les stimulant.

 

PDF « Technique » 2p : Animer un quiz en Ehpad

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Un quiz est une activité ludique basée sur un questionnaire, la plupart du temps géré par un animateur et s’adressant à un groupe de personnes. Il vise à tester les connaissances de culture générale et/ou spécifiques des participants. Un quiz peut prendre de nombreuses formes: un questionnaire à choix multiples ou un questionnaire simple. Les participants sont invités à proposer une réponse non développée d’un ou quelques mots. Cette activité est le principe de bon nombre de jeux de société, de jeux radiophoniques et de jeux télévisés, appelés aussi « questionnaire » ou « test ».

 

PDF « Dispositif » 2p : Bien connaître les résidents en Ehpad

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
L’animation des personnes âgées concerne des publics bien différents. Une caractéristique commune est sans doute la montée de l’isolement associée à celle de la dépendance. S’ajoute à cela, pour les personnes en institution, la rupture avec la vie d’avant, la vie dans un collectif le plus souvent subi et non choisi. Il faut aussi ajouter l’état de santé et les pathologies. La question est donc «  comment prendre en compte le public, et que prendre en compte dans le public ?  ».

 

PDF « Accompagnement » 2p : Quel rôle pour l’animateur dans le projet de vie ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
La démarche de projet de vie personnalisé doit s’établir pour chaque entrée en institution. Il s’agit pour le résident de trouver sa place au sein de l’Ehpad et de s’adapter à cette nouvelle vie. La personnalisation doit passer par le questionnement du sujet sur sa possibilité de s’adapter à son environnement autant que dans les moyens donnés à la structure de s’adapter à la personne. Ce projet doit permettre de garder tant que possible les habitudes de la personne âgée, en tentant un consensus du côté institutionnel (collectif) et du côté du résident (individuel).

 

PDF « Sociologie » 2p : Des projets pour continuer sa vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Projet de vie et accompagnement dans l’institution sont intimement liés. L’animateur peut en devenir le pilier, cela dépend de sa faculté d’adaptation et des relations qu’il entretient avec les résidents de l’établissement. Mais pourquoi, dans la société actuelle, parle-t-on de projet au sens singulier du terme alors que la personne âgée cherche surtout à vivre et terminer sa vie du mieux possible autour de plusieurs louables intentions ?

 

PDF « Territoire » 2p : Tiem’po : la pensée positive

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
À Marseille, un animateur en gérontologie a fondé une association aux objectifs multiples. Il s’agit de mettre en lien les artistes et les autres professionnels du champ gérontologique avec l’animation. Enfin Tiem’po veut s’ouvrir à d’autres publics sans perdre de vue son cœur de métier: la personne âgée.

 

PDF « Pratique professionnelle » 2p : Le mauvais goût des médicaments écrasés

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Chirurgien-dentiste, Isabelle Prêcheur dirige le laboratoire Santé buccale et vieillissement à l’hôpital de Nice. Depuis de nombreuses années, elle s’intéresse aux causes possibles de la dénutrition avec des angles d’approches à la fois originaux et évidents comme le montre sa dernière étude sur le goût amer des médicaments qui pourrait être la cause de certains cas de dénutrition. En tant qu’animateur, vous pouvez d’ailleurs aussi avoir un rôle à jouer en proposant des animations ayant trait à cette thématique en lien avec l’équipe soignante.

 

PDF « Formation » 2p : Former les animateurs au jeu

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Le jeu connaît depuis quelques années un nouveau public : les adultes. Cependant, cette quête du plaisir et du lâcher prise à travers le jeu s’arrête encore trop souvent aux portes de la maison de retraite. Pourtant, l’animateur en Ehpad sait bien que le jeu peut être une activité convoitée par les résidents mais il n’est pas toujours simple pour lui de l’organiser dans les meilleures conditions, surtout quand la maladie s’installe... La formation se présente alors comme une réponse intéressante pour permettre un accès au jeu à tous les âges de la vie.

 

PDF « Rencontre » 2p : David Valentin : « Avoir un regard bienveillant sur les résidents » : un objectif pour tous

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Entré dans l’animation sociale comme emploi-jeune en 1999 au titre « d’acteur de vie en gériatrie » à l’hôpital de Firminy (42), David Valentin a rapidement choisi de se professionnaliser en décrochant un Defa puis un Caferuis. Ce choix l’a conduit aujourd’hui à prendre la responsabilité d’un accueil de jour et d’un foyer-logements à Chambon-Feugerolles avec la volonté de transmettre à ses équipes son regard et ses valeurs d’animateur dans l’accompagnement des personnes âgées.

 

PDF « L’entretien » 2p : « L’animateur est primordial dans l’accompagnement des personnes atteintes d’Alzheimer »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA48.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°48

Résumé : 
Pour la première fois, la Fondation Médéric Alzheimer s’est intéressée au métier d’animateur en gérontologie et aux spécificités de cette profession auprès d’un public atteint de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées. Les résultats ont été présentés lors du dernier Congrès national de l’animation et de l’accompagnement en gérontologie organisé par le Groupement des animateurs en gérontologie. Rencontre avec Marie-Antoinette Castel-Tallet, responsable de l’Observatoire des dispositifs de prise en charge et d’accompagnants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à la Fondation Médéric Alzheimer.

 

PDF « Responsabilités / Droit de la personne » 3p : La procédure devant la Commission de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux…

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
La loi du 4 mars 2002, dite loi Kouchner (Loi n°2002-303 sur le droit des malades et la qualité du système de santé), a créé un nouveau dispositif de règlement amiable des litiges médicaux, constitué de plusieurs organismes : l’Office  national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam), la Commission nationale des accidents médicaux (CNAMed) et les commissions régionales  de conciliation et d’indemnisation. À quoi servent-elles ? Quelles sont les  procédures ? Explications.

 

PDF « Profession / Formation » 4p : D’autres diplômes détenus par les animateurs en poste

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
Une enquête menée par la DRJSCS Rhône Alpes en 2012 sur l’animation sociale dans la région montre que près de la moitié des animateurs sont titulaires d’un diplôme professionnel de l’animation. Ce sont les diplômes de niveau IV (Beatep/Bpjeps et Brevet d’État d’éducateur sportif) et de niveau III (Defa/Dejeps) qui sont signalés en plus grand nombre. Cela montre que la professionnalisation est bien en cours et que les diplômes « Jeunesse et sports » sont connus et reconnus, mais cela montre aussi que beaucoup d’animateurs travaillent sans diplôme de l’animation. Certains diplômes toutefois abordent dans le cursus de formation la question de l’animation.

 

PDF « Accompagnement / Prise en charge » 2p : La maladie d’Alzheimer révélateur de peurs collectives

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
Les maladies ont une histoire et mettent en relief des peurs collectives. Selon les époques, les troubles mentaux ont été perçus comme l’œuvre du diable et de Satan, comme l’œuvre de Dieu ou encore de l’inconscient, du cerveau, des gènes ou de la société. La prise en charge de ces « malades » a été très variée : de la mise à mort jusqu’à l’enfermement et les neuroleptiques… Le cheminement a été marqué par la violence portée à ces personnes. Les chiffres annoncés sur la progression de cette maladie ne font qu’alimenter ces peurs. C’est le lien social et la place des personnes âgées dans la société que cette maladie interroge.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Réalisation d’un cadre miroir en mosaïque

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
La mosaïque est un art décoratif où l’on utilise des fragments de carrelage. Les ateliers mosaïques permettent de libérer de la créativité, notamment par la variété des couleurs et de différentes formes que le résident perçoit étape par étape. Cet atelier sollicite la motricité fine.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : Animation à domicile : le parcours du combattant

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
Animatrice accompagnatrice diplômée du BEATEP en 2002, Agnès Verdonk a évité pendant longtemps les institutions, préférant proposer à domicile un accompagnement individualisé aux personnes vieillissantes ou souffrant de troubles cognitifs. La professionnelle regrette que ce choix soit si difficile à assumer en France, où les aides financières sont accordées pour les soins, mais pas forcément pour l’animation à domicile, qui n’est en rien superflue, bien au contraire.

 

PDF « Actualité » 2p : Bernard Hervy : « Des outils pour améliorer la vie sociale des personnes âgées »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA47.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°47

Résumé : 
Créateur du Groupement des animateurs en gérontologie, aujourd’hui vice-président de cette association, Bernard Hervy est encore une voix qui compte dans le secteur. Avec la nouvelle équipe emmenée par David Séguéla, il s’évertue à travailler sur la professionnalisation du métier d’animateur en gérontologie. Alors que le Congrès national de l’animation et de l’accompagnement en gérontologie se tient les 18 et 19 novembre, l’expert a accepté de faire le point sur l’actualité du secteur et l’évolution du métier.

 

PDF « Vie quotidienne / Activités sportives » 2p : Initiation au taï-chi-chuan en foyer logement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
Le tai-chi-chuan ne cesse de se développer, que ce soit au sein d’associations ou en centre de remise en forme. Il serait donc vraiment dommage de ne pas en faire profiter les personnes âgées en institution. J’essaie depuis quelques mois d’initier les résidents d’un foyer-logement (moyenne d’âge de 85 ans) à cette discipline. Pour cela, il faut bien sûr adapter les exercices ainsi que l’enchainement proposé. Mais en fait ce sont surtout les principes et les effets du tai chi chuan qui sont intéressants.

 

PDF « Accompagnement / Prise en charge » 2p : De la bienfaisance à la bientraitance

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
La notion de bienfaisance, est apparue dans notre champ professionnel avec une nouvelle signification en 1979 à propos d’une réflexion concernant la protection des sujets humains dans le cadre de la recherche. Elle est l’un des trois principes éthiques considérés comme fondamentaux pour borner l’exercice de la recherche médicale. La bienfaisance définie trois règles fondamentales : ne faites pas de tort, maximisez les avantages, minimisez les dommages possibles.

 

PDF « Responsabilités / Législation » 2p : Préparer le séjour de vacances des personnes âgées

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
La presse s’est fait l’écho du décès d’un jeune garçon de huit ans dans un centre de vacances en Ariège. Ce fait divers dramatique qui a entraîné la fermeture du centre et vraisemblablement la mise en cause des organisateurs et peut-être aussi de la municipalité jette un nouveau coup de projecteur sur les responsabilités juridiques dans la préparation d’un séjour en vacances pour les personnes âgées. Il rappelle également que même si les responsabilités ne sont pas établies, la publicité catastrophique entraîne déjà des répercussions.

 

PDF « Vie quotidienne / besoins fondamentaux » 2p : Il n’y a pas d’âge pour partir en vacances

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
43 % de la population n’est pas partie en vacances en 2013 selon des données du Crédoc. Jusqu’au milieu de XXe siècle, les vacances sont un luxe dont n’a pu bénéficier qu’une minorité de privilégiés. La majorité n’avait pas de vacances. Le travail était très physique, les rythmes de travail hebdomadaire et annuel étaient seulement coupés par le dimanche et les fêtes religieuses. L’évolution sociale a conduit à une extension progressive des congés pour la population active mais avec de très fortes inégalités sociales. Et avec l’avancée en âge et la vulnérabilité, l’accès aux vacances se rétrécit.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Tricot’âge Papot’âge

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
Les ateliers de travaux manuels ont pour objectif de créer un moment de convivialité et de partage. Les activités artistiques semblent particulièrement favoriser un meilleur bien-être et une meilleure qualité de vie chez les personnes âgées. Dans un climat de confiance et de respect mutuel, l’atelier « Tricot’âge Papot’âge » est un moyen d’activer la créativité et de travailler la motricité et la stimulation cognitive.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : « L’animation est un travail d’araignée »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
À la tête d’une équipe de cinq animateurs, Nicolas Cathala est depuis près de vingt ans en charge de la vie sociale d’un établissement de 500 lits. Sa méthode : créer du lien partout et mener à bien quelques projets fous.

 

PDF « Actualité » 2p : Fonction publique hospitalière : encore du nouveau

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA46.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°46

Résumé : 
Présente dans les hôpitaux depuis de nombreuses années, l’animation a connu un réel développement à partir des années 1990 et les animateurs revendiquent un statut de « professionnels » dans un secteur qui ne les connaît que trop peu : cela passe par des formations, des diplômes... Le statut d’animateur de la FPH de 1993 n’a pas bougé, ou presque, pendant 20 ans. La réforme, prévue depuis la mise en place des nouveaux statuts de la FPT, a connu fin 2013 une accélération pour aboutir à un nouveau cadre juridique. 

 

PDF « Technique / Accompagnement » 4p : Animer des ateliers informatiques en Ehpad

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
Les Ehpad sont de plus en plus nombreux à s’équiper d’un ou de plusieurs postes informatiques afin de permettre aux personnes âgées de « se connecter ». Ces projets permettent aux personnes âgées accueillies de « se mettre à jour » avec les nouvelles technologies, et de communiquer de façon originale avec l’extérieur. Le potentiel offert par l’outil informatique aux personnes âgées plus autonomes est multiple : il constitue un nouvel outil de lien, un nouveau mode d’information et un support de dialogue et d’échange entre les générations et entre les résidents.

 

PDF « Profession / Formation » 2p : Se former à l’animation : le DE JEPS

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
Vous avez de l’expérience en animation depuis quelques années déjà et vous souhaitez évoluer dans votre vie professionnelle ; peut-être travaillez-vous dans une structure où l’animation est largement développée, et on vient de vous confier la coordination de l’équipe. Dans cette équipe, il y a un autre animateur professionnel, mais aussi des collègues issus du soin entièrement ou partiellement détachés sur des fonctions d’animation. Vous ressentez le besoin de vous former à de nouvelles fonctions ? Le DEJEPS (diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) pourra répondre à vos demandes.

 

PDF « Sociologie / Estime de soi » 2p : L’animation sociale sous le prisme du « genre »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
Les recommandations européennes et les plans d’action État-régions valorisent l’intégration du genre dans les politiques publiques, notamment dans un objectif de favoriser davantage de mixité dans les professions sociales et médico-sociales très féminisées. Un lien peut être posé entre le care -le prendre soin- qui est encore référé au motif féminin. Dans les établissements pour personnes âgées, cette faible mixité peut aussi être interrogée au niveau des usagers-résidents puisque plus de 70% des personnes hébergées sont des femmes. Ce n’est pas sans impact sur l’animation sociale mise en œuvre.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Création d’une boîte à bijoux

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
Créer ou entretenir des relations entre les personnes au travers d’activités permet de rompre l’isolement et la monotonie, d’apprendre à se découvrir, de rencontrer les autres et trouver des intérêts communs. Les activités proposées dans le cadre des animations peuvent faciliter les liens avec les familles. La mise en place d’ateliers manuels est aussi un moyen d’activer la créativité et de travailler la motricité. La création d’une boîte à bijoux peut être un excellent moyen.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : Écouter les envies de chaque résident

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
À la Résidence Irénée, à Besseney, près de Lyon, Thierry Viel s’attache à respecter les désirs de chaque résident et à multiplier les sorties. Dans un contexte difficile, une réouverture après fermeture administrative, l’animateur met tous ses talents en œuvre pour le bien-être de chacun.

 

PDF « Actualité » 2p : Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa « Devenir maillon majeur du parcours de santé »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA45.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°45

Résumé : 
Tous les deux mois, nous donnons la parole à un grand acteur du secteur. Florence Arnaiz-Maumé est déléguée générale du Synerpa. Alors que le Congrès national du premier syndicat des maisons de retraite privées vient de se terminer, la professionnelle a accepté de faire le point sur l’actualité du secteur.

 

PDF « Vie quotidienne / Activité » 2p : L'adaptation cardio-respiratoire à l’effort

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Nous avons vu dans les précédents numéros que pour accéder à un état de complet bien-être physique, mental et social, il est nécessaire de développer des qualités de base essentielles : l'endurance, la force, la souplesse, l'équilibre, l'adresse, la coordination et la capacité à se détendre, se relaxer. Quant à la composition corporelle (IMC : Indice de masse corporelle), elle indique d'une manière simple le poids de forme qu'il est souhaitable de maintenir. Après avoir proposé des tests d’équilibre, de souplesse, de force nous proposons dans ce numéro des tests d’adaptation cardio-respiratoire à l’effort.

 

PDF « Profession / Formation » 2p : L’entrée en formation BPJEPS (suite)

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Vous souhaitez faire un BPJEPS. Comme nous l’avons déjà vu, le choix de la spécialité va dépendre de votre situation professionnelle et de votre projet. Sachez que les conditions pour pouvoir s’inscrire en formation ne sont pas les mêmes selon les spécialités : pour certains, vous devez être titulaire d’un diplôme, d’une expérience en animation, avoir une pratique professionnelle dans une activité spécifique… Mais au-delà de ces conditions ce qu’on appelle les exigences préalables à l’entrée en formation, certains parcours scolaires vous permettent d’obtenir des allègements de formation ou des équivalences.

 

PDF « Vie quotidienne / Accompagnement » 2p : La musique, cet art vivant

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Penser la personne âgée, c’est prendre conscience de son état physique, cognitif et émotionnel, caractérisé par l’oubli des faits récents et le retour d’événements plus anciens. Face aux multiples difficultés du présent à vivre, le souvenir vient compenser la perte d’autonomie. Les ateliers à médiation thérapeutique mis en place à l’Ehpad Sainte Marthe (12) favorisent cette construction de soi, condition essentielle à la vie. Penser l’être humain comme un corps musicien, c’est permettre aux résidents d’expérimenter une approche sensible et corporelle grâce à des situations d’explorations sonores.

 

PDF « Responsabilités/Droit de la personne » 2p : Tout savoir sur le bénévolat

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Le bénévolat a toujours existé. Il était traditionnellement la manifestation d’un altruisme désintéressé permettant de se mettre au service d’une cause sans esprit de lucre. Des associations notamment continuent à fonctionner largement sur le principe du bénévolat, et c’est heureux. En revanche, il est apparu que derrière des systèmes d’activité sans contrepartie financière pouvaient se profiler du travail illégal au profit d’institutions qui, elles, font des profits.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Création d’un jeu d’images autour de l’hydratation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Les ateliers manuels permettent de traduire des émotions et/ou de l’agressivité. Mettre en place des ateliers manuels au sein d’un Ehpad est un moyen pour l’usager de bénéficier d’expression privilégiée. L’atelier manuel active la créativité et permet à l’usager de travailler autour de la motricité et de la mémoire. Cette création permettra aux usagers de valoriser leur travail et en même temps, de sensibiliser d’autres personnes âgées autour du sujet important qui touche un public fragilisé, l’hydratation.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : L’animation : une prise en charge globale

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Sept ans après avoir rejoint le service gériatrique réunissant des lits en USLD et en Ehpad géré par le centre hospitalier de la Haute-Marne (hôpital André Breton) de Saint-Dizier, Michel Burel a été le témoin de la perte d’autonomie des résidents, qui intègrent l’établissement de plus en plus tard. Face à des pathologies multiples et une fragilité exacerbée, le défi de l’animation reste essentiel pour assurer un bien-être, une estime de soi et une sociabilité. Aujourd’hui, un projet socio-culturel doit lui permettre de mieux connaître les résidents et de mieux intégrer les familles.

 

PDF « Actualité » 2p : Gérard Vilain, président de Générations Mouvement : « Nous pouvons travailler avec les professionnels sur des actions communes »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA44.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°44

Résumé : 
Promu au rang de chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur par Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Gérard Vilain, président national de Générations Mouvement, anciennement les Aînés Ruraux, est un homme d’action au sens propre comme au figuré. Pour lui, il est indispensable de faire évoluer le regard en proposant de nouvelles activités.

 

PDF « Technique/Accompagnement » 2p : Une revue de presse en Ehpad

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
L’intérêt des personnes âgées pour tout ce qui se passe à l’extérieur de l’institution est un fait ; c’est un moyen pour elles de participer à la vie, de conserver un lien social tout en gardant un rôle de citoyen. Le journal local, notamment, parle de lieux connus, peut-être de personnalités qu’elles connaissent bien, ou dont elles ont du moins déjà entendu parler. Le champ d’intérêt de la revue de presse est plus vaste qu’il n’y parait au prime abord ; si la revue de presse est bien menée – et bien préparée – par l’animateur, chaque participant doit y trouver son compte.

 

PDF « Profession/Formation » 2p : Se former à l’animation : pourquoi pas le BPJEPS ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
Vous souhaitez vous former à l’animation. De nombreux diplômes existent, ils ont été présentés dans le numéro de décembre/janvier. Comment choisir ? Lequel correspond à ce que vous souhaitez faire ? Pourquoi pas le BPJEPS ? Voici quelques recommandations.

 

PDF « Responsabilités/Droit de la personne » 2p : 1er janvier 2015 : l’accessibilité pour tous

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
La loi du 11 février 2005 qui régit l’accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, va enfin trouver application au 1er janvier 2015. Comment expliquer que la loi, qui aurait dû être prioritaire pour l’égalité des droits et des chances, parue au journal officiel le 12 février 2005, ne trouve application que dans un an, soit dix ans après sa promulgation ? La loi d’ordre public et d’intérêt général, attendait désespérément des décrets d’application.

 

PDF « Vie quotidienne/Activités physiques » 2p : Test de force

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
Nous avons vu dans les précédents numéros que pour accéder à un état de complet bien-être physique, mental et social il est nécessaire de développer des qualités de base essentielles : l’endurance, la force, la souplesse, l’équilibre, l’adresse, la coordination et la capacité à se détendre, se relaxer. Quant à la composition corporelle (IMC : indice de masse corporelle, elle indique d’une manière simple le poids de forme qu’il est souhaitable de maintenir.) Après avoir proposé des tests d’équilibre et de souplesse nous évoquons dans ce numéro des tests de force.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Le scrapbooking

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
Dans un précédent numéro, nous vous avions présenté un atelier scrapbooking. Comme les techniques et les approches sont larges, nous vous présentons ici une autre façon d’aborder cette activité auprès de vos résidents.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Mireille Roger : La notion de plaisir au cœur des animations

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
Depuis 11 ans, Mireille Roger est l’animatrice de la résidence Marie Morna à Martigné-Briand (Maine-et-Loire). Très dynamique, elle ne manque pas d’idées pour égayer les journées des résidents. L’une d’elle lui a d’ailleurs valu d’être récompensée lors du Congrès national de l’accompagnement et de l’animation en gérontologie en novembre dernier.

 

PDF « Actualité » 3p : « Être animateur face à l’accompagnement de la fin de vie en Ehpad »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA43.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°43

Résumé : 
Au sein des établissements dans lesquels nous travaillons, nous sommes régulièrement confrontés à la préparation de la fin de vie des résidents et aux décès. Ces situations ne sont pas évidentes à gérer. Pourtant, nous devons tous nous y préparer.

 

PDF « Profession/Formation » 4p : Les diplômes professionnels de l’animation

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Les diplômes de l’animation sont nombreux. Ils ont été construits à partir de spécialités. Chacune de ces spécialités caractérise une certaine approche de l’animation et un niveau d’intervention. Ces diplômes sont en outre construits à partir de compétences professionnelles qui les caractérisent. À chaque numéro, nous reviendrons en longueur sur ces spécialisations. Voici le premier volet : leur présentation.

 

PDF « Vie quotidienne/Activités physiques » 2p : Les tests de souplesse

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Nous avons vu dans le précédent numéro que pour accéder à un état de complet bien-être physique, mental et social il est nécessaire de développer des qualités de bases essentielles : l’endurance, la force, la souplesse, l’équilibre, l’adresse, la coordination et la capacité à se détendre, se relaxer. (Quant à la composition corporelle [Indice de masse corporelle], elle indique d’une manière simple le poids de forme qu’il est souhaitable de maintenir.) Après avoir proposé des tests d’équilibre nous proposons dans ce numéro des tests de souplesse.

 

PDF « Responsabilités/Droit de la personne » 2p : Les difficultés inhérentes à l’intervention au domicile

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Le droit du travail règlemente depuis longtemps l’activité effectuée au domicile du salarié tant il apparait que faire pénétrer le travail dans la sphère privée n’est pas une chose simple. En sens inverse, l’intervention d’un tiers au domicile d’une personne aidée pose d’autres types de difficultés.

 

PDF « Matériaux et techniques » 4p : Un « Atelier cuisine picturale » auprès de personnes âgées

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Art-thérapeute et plasticienne, je suis passionnée par les arts et j’ai compris depuis longtemps leurs bienfaits sur les hommes. Lorsque je peins, je suis moi. Aussi, je vous invite à faire une visite guidée de l’atelier d’art-thérapie que j’ai mis en place depuis deux ans auprès de personnes âgées : « l’atelier cuisine picturale », un lieu autant interne qu’externe dans lequel les personnes âgées peuvent créer et se recréer par le biais de l’art-thérapie à dominante arts plastiques.

 

PDF « Territoire, personnes âgées » 8p : Part’Âge : un concours de réalisations d’œuvres en faveur des enfants malades

3.05 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Le groupe DomusVi s’est engagé, au début de l’année 2013, aux côtés de l’Association Petits Princes, en mettant en place l’opération Part’Âge, première collaboration intergénérationnelle pour l’Association. Le principe : proposer aux résidents, dans le cadre d’un projet artistique et thérapeutique, de créer des œuvres, destinées à être vendues au profit de l’Association Petits Princes. Au total, plus de la moitié des 204 résidences DomusVi ont participé à l’opération, une mobilisation volontaire remarquable, créant des œuvres inventives et audacieuses. Des œuvres et des partages d’expériences que vous pourrez découvrir dans les pages suivantes.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : Belinda Fayet : une nouvelle jeunesse pour la Maison de retraite départementale de la Loire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Depuis deux ans, il souffle comme un vent de fraîcheur à la Maison de retraite départementale de la Loire. Dans cet Ehpad gigantesque, c’est une jeune femme de 28 ans, Belinda Fayet qui tient désormais les rênes du service animation. Et le changement est au rendez-vous.

 

PDF « Actualité » 2p : Pierre-Olivier Lefebvre : «L’âge de la vieillesse n’est pas l’âge de la retraite»

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA42.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°42

Résumé : 
Pierre-Olivier Lefebvre est secrétaire général du réseau francophone des villes amies des aînés. Lors du dernier Congrès national de l’animation et de l’accompagnement en gérontologie, l’ancien animateur est intervenu sur le thème « La vie sociale et la citoyenneté ». Un regard fruit de son analyse d’homme politique et de professionnel de terrain.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Un calendrier perpétuel

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Les personnes âgées se plaignent souvent de ne pas savoir le jour ou la date, malgré toutes les infos que vous affichez en bonne place. Cette plainte peut signifier que les personnes ne savent plus prévoir quand souhaiter fêtes et anniversaires aux proches, quand préparer des cadeaux et faire encore plaisir en s’inscrivant dans les rythmes familiaux et amicaux. L’activité ci-dessous demande peu de moyens matériels mais sollicite le temps des aidants.

 

PDF « Vie quotidienne/Activités physiques » 2p : Tests de condition physique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Pour accéder à un état de complet bien-être physique, mental et social, il est nécessaire de développer des qualités de base essentielles : l’endurance, la force, la souplesse, l’équilibre, l’adresse, la coordination et la capacité à se détendre, se relaxer. Pratiquer régulièrement une activité, savoir quelles qualités développer, savoir comment les appréhender : voici quels sont donc les principes fondamentaux pour aborder n’importe quelle activité physique et sportive en toute sécurité, avec beaucoup de plaisir et d’efficacité.

 

PDF « Responsabilités/Droit de la personne » 2p : Quand l’animateur est victime de la personne aidée

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Il est souvent question dans l’actualité de mise en cause de professionnels accusés de maltraitance à l’égard des personnes âgées, qu’il s’agisse du domicile ou des établissements. Cela pourrait cependant cacher les problèmes rencontrés par les personnels eux-mêmes, victimes d’agissements ou d’accusation émanant des personnes âgées. Ces situations ne sont pas nouvelles, mais elles sont de plus en plus évoquées.

 

PDF « Profession/Éthique » 2p : La meilleure déontologie est de se référer à l’éducation populaire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Alexander Sparosvich est conseiller d’éducation populaire et de jeunesse et coordinateur de formation au Creps des Pays de la Loire. Fort d’une expérience de plusieurs années dans l’animation auprès des publics fragilisés par les conditions de vie, en situation précaire, il a participé à la mise en place de la filière animation sociale dans la région. Une filière récente qui doit reposer selon lui sur des principes d’éduction populaire.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : L’étonnante reconversion de Jean-Marc Marie-Rose

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Il y a un an tout juste, Jean-Marc Marie-Rose, un Martiniquais, avait apporté un peu de soleil et sa joie de vivre à un CNAAG où le temps est pluvieux. Le quinquagénaire avait pu aussi montrer aux participants que les postes d’animateur en gérontologie se développaient de plus en plus Outre-mer.

 

PDF « Actualité » 4p : Michel Billé : « La vieillesse, c’est notre avenir »

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA41.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°41

Résumé : 
Le sociologue Michel Billé était le grand témoin du 8e Congrès national de l’animation et de l’accompagnement en gérontologie qui s’est déroulé les 12 et 13 novembre 2013. Auteur de plusieurs ouvrages notamment « La Tyrannie du bien vieillir », le spécialiste des questions liées au vieillissement et au handicap apporte sa vision éclairée et son regard sur un secteur en pleine mutation.

 

PDF « Territoire, personnes âgées » 3p : Trois minutes pour montrer le bien vivre ensemble en Ehpad

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Jusqu’au 30 novembre, tous les Ehpad de Bretagne ont la possibilité de participer à un concours de clips vidéo sur le thème « Bien vivre ensemble dans un Ehpad ». À la résidence Virginie Danion à Mauron (35), le personnel et les résidents se sont emparés du sujet et ont planché ensemble sur le scénario. Pour les aider, une équipe de professionnels les a accompagnés dans la réalisation de leur projet. Ambiance lors du dernier jour de tournage.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Les fruits de l’automne

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Que faire avec les pommes, poires, citrouilles et fruits secs pour monter un projet d’animation? Bien sûr vous pensez aux pommes, faciles à ramasser et à croquer. Mais attention certaines sont dures pour des dents usées. Il y a aussi les poires et puis toutes les courges, en particulier citrouille et potiron. Enfin, tous les fruits à coques comme les noisettes, les noix et les châtaignes. Voici donc, sous forme de jeu quelques activités.

 

PDF « Profession/Métier » 2p : Objectif reconversion

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Qui n’a jamais eu envie de changer de métier ? Tout plaquer – bureau, collègues, routine – pour suivre une autre route. Entamer une reconversion professionnelle est une aventure passionnante. Mais pour la mener à bien, il faut un projet solide. Le secteur de la santé est l’un de ceux qui attirent le plus de reconversions professionnelles chaque année. Métiers liés aux soins, à la rééducation, à l’aide sociale… Il y en a pour tous les goûts. Passage en revue des étapes clés d’une reconversion réussie.

 

PDF « Responsabilités/Droit de la personne » 2p : Les droits et devoirs du stagiaire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Le stagiaire est aujourd’hui devenu un élément incontournable dans l’entreprise même si, par définition, il n’a pas vocation à pourvoir durablement un poste de travail. Cette personne a des droits que la structure accueillante doit respecter. Inversement, ce futur professionnel a des devoirs vis-à-vis de sont employeur.

 

PDF « Vie quotidienne/Activités physiques » 2p : Les modifications biologiques et psychiques liées au vieillissement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Avec le vieillissement, nous subissons tous et toutes des modifications biologiques et physiques. Des considérations auxquelles nous devons faire très attention tant d’un point de vue professionnel que personnel. De simples gestes et actions au quotidien vous permettront d’agir et d’orienter le mieux possible vos résidents.

 

PDF « Réflexion » 2p : Prévenir les suicides des personnes âgées : un enjeu de société

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Au cours de l’été, la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, a appelé à la vigilance de tous après trois cas de suicides. C’est dans la tranche des plus de 85 ans que l’on observe les taux les plus élevés : 40 morts par suicide pour 100 000 habitants, soit un taux deux fois supérieur à celui des 25-44 ans, d’après France prévention suicide. Les hommes de plus de 95 ans se suicident ainsi dix fois plus que le reste de la population.

 

PDF « Parcours d’animateur » 2p : Stéphanie Mangé, à l’écoute des résidents

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Lorsqu’elle a débuté, Stéphanie Mangé n’avait en poche qu’un Bafa d’astronomie. Immédiatement à l’aise auprès des aînés, la jeune femme se donne toujours comme priorité l’écoute des besoins et des envies des résidents, et attend une reconnaissance de son métier.

 

PDF « Actualité » 2p : Un CNAAG 2013 pour parler d’évolution des pratiques

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA40.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°40

Résumé : 
Les 12 et 13 novembre, David Séguéla présidera aux destinées du 8e Congrès national des animateurs et de l’animation en gérontologie. Au cours de ces deux jours, il sera question d’animation sociale et d’évolution des techniques professionnelles. Le but du président est simple : que cet événement soit une véritable séance de travail.

 

PDF « Territoire, personnes âgées » 4p : Tous en Âge sans Frontières

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Deux années de rencontres, de moments de partage, de travail et de talent, un moment clé : 26 et 27 octobre 2013. A cette date, le Complexe Saint Symphorien de Metz accueillera Tous en Âge sans Frontières. Intemporelle, l’association organisatrice y présentera au grand public le résultat de deux années de travail liés aux échanges intergénérationnels entre établissements. Au total, une vingtaine de partenaires, près de 400 participants et 2000 personnes sont attendus.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Paille, feuilles et tiges du tressage à la musique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
En cette période où il fait bon rester assis à l’ombre et dans la fraîcheur, la nature a mis à notre disposition de nombreux éléments susceptibles d’être employés pour réaliser des objets décoratifs ou utilitaires. Plutôt que d’acheter les pailles et autres objets, cherchez autour de vous qui peut vous fournir de la paille, où récolter des herbes, des feuilles ou des tiges, qui fait pousser des courges décoratives… Une autre façon d’exercer la solidarité intergénérationnelle !

 

PDF « Environnement » 2p : Bénévoles : être utile aux autres en institution

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, a lancé fi n 2012 la Mobilisation nationale de lutte contre l’isolement des âgés (Monalisa). Cette initiative est un appel aux bénévoles afin d’éviter aux seniors de vivre les ultimes années de leur vie dans l’indifférence la plus complète à leur domicile ou en institution. Via les petits frères des Pauvres, Solange Cheilletz, n’a pas attendu Monalisa pour donner de son temps au moins une demi-journée par semaine aux résidents « isolés » d’une maison de retraite à Marly près de Metz.

 

PDF « Culture professionnelle » 2p : Plan Alzheimer 2008-12 : les principales conclusions

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Les professeurs Joël Ankri et Christine Van Broeckhoven ont remis fin juin le rapport d’évaluation du troisième plan Alzheimer. Ce document de référence met en évidence les réalisations importantes du plan tant en matière scientifique que dans le diagnostic, la prise en charge des malades et l’accompagnement des familles. Des orientations déterminées par le gouvernement seront annoncées à l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer le 21 septembre prochain.

 

PDF « Accompagnement/Prise en charge » 2p : Les mesures de protection judiciaire des personnes âgées

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
En milieu médico-social gérontologique, les situations sont fréquemment marquée par des difficultés de gestion des ressources et des biens liées à la dépendance, à la perte d’autonomie du fait des troubles cognitifs. À cela peut s’y ajouter une « vulnérabilité » avec le risque d’abus de faiblesse, et de maltraitance. Pourquoi recourir à une demande de protection judiciaire. Explications.

 

PDF « Profession/Métier » 2p : Le métier d’orthophoniste

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Contrairement aux idées reçues, l’orthophonie ce n’est pas que pour les petits. Si l’orthophoniste prend en charge les enfants qui présentent un « cheveu sur la langue » ou un retard de parole, il rééduque aussi les adultes et de plus en plus les seniors suite à un accident vasculaire cérébral, un choc traumatique, ou après l’annonce d’un diagnostic de maladie d’Alzheimer. L’orthophonie est une profession encore toute jeune du secteur paramédical, mais dont le champ de compétences ne cesse de grandir.

 

PDF « Santé/Pathologie » 2p : Arthrose et vieillissement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Les pathologies liées au vieillissement de la personne âgée sont nombreuses. Parmi les plus fréquentes figure l’arthrose. Elle est intimement liée à l’entrée dans le grand âge des personnes mais elle touche aussi des individus plus jeunes. Lorsque des douleurs de ce type apparaissent, la consultation d’un rhumatologue est souvent nécessaire pour définir les maux et l’origine de ceux-ci.

 

PDF « Vie quotidienne/Activités physiques » 4p : Les caractéristiques communes des gyms douces

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Les années ont une action inéluctable sur tous les êtres vivants mais ce processus se réalise d’une façon très inégale. Les conséquences du vieillissement, en effet, sont différentes d’un individu à l’autre en fonction de son hérédité, de son contexte et de son histoire personnelle. Parmi toutes les activités corporelles pouvant être proposées, les gymnastiques dites « douces » sont une valeur sûre. Elles ont des caractéristiques communes, des bases de travail similaires qui font que toutes les différentes méthodes reposent sur des principes invariants.

 

PDF « Réflexion » 4p : La vie en prison, essai de compréhension sur la liberté

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
L’entretien est mené avec une personne intervenant en prison. Le thème évoqué concerne la liberté. Cette notion est étrangère et même contradictoire à la vie au sein de la prison. Le respect de la pensée des locuteurs a été visé dans la retranscription complète des paroles émises. Après une entrée en matière situant la possibilité d’intervention dans les prisons, l’échange s’est construit sur la manière dont la rencontre s’est constituée.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : « Avoir une réflexion sur notre métier »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
Catherine Roland est animatrice socio-culturelle à la Maison Saint Charles à Missillac (44). Arrivée en 1994, elle a suivi plusieurs formations et a ainsi pu évoluer au sein de l’établissement. Elle porte un regard pertinent sur le métier d’animateur et sur son évolution dans les années à venir.

 

PDF « Actualités » 2p : Semaine Bleue : les seniors en action pendant sept jours

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA39.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°39

Résumé : 
La Semaine nationale des retraités et personnes âgées, appelée Semaine Bleue, est un moment privilégié de la vie associative. Elle a lieu cette année du lundi 21 au dimanche 27 octobre. Cet événement vise à informer et sensibiliser l’opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle. Partout en France, des manifestations sont organisées pour illustrer le thème retenu. Comme l’an passé, il s’agit de « Vieillir et agir ensemble dans la communauté ».

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Jeux de plein air et de kermesse

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
L’été est un moment privilégié pour rencontrer les familles, inviter les enfants du centre de loisirs, les jeunes des alentours, retrouver les aînés vivant à leur domicile et participer plus facilement aux activités de la commune. Un grand nombre d’entre vous s’ingénie à proposer des journées portes ouvertes, des fêtes de la résidence, des brocantes, des repas champêtres… préparés avec les résidents. Profitez de cette période pour leur permettre de se réapproprier des jeux qu’ils pratiquaient à la foire, à la fête du village ou des écoles.

 

PDF « Environnement » 2p : Une Nuit du grand âge pleine d’innovations

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Tous les professionnels du grand âge, du bien vieillir et de la Silver Economy se sont réunis pour une grande soirée de gala courant mai à l’occasion de la Nuit du grand âge. L’occasion de faire le point sur de très nombreux thèmes tels que le lancement de la filière Silver Economy, la téléassistance, la gérontechnologie, l’hébergement collectif, les Ehpad et les résidences services, le maintien à domicile, la nutrition, la santé…

 

PDF « Responsabilités / Droit du travail » 2p : Les congés payés en question

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Le savez-vous ? La période de référence qui déterminait les congés a disparu du Code du Travail. Ne vous trompez pas : les dates définissant la période des congés annuels, elles, n’ont pas changé. Savez-vous calculer votre droit à congés ?

 

PDF « Responsabilités / Droit du travail » 2p : Le licenciement économique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Depuis quelques mois, le licenciement économique revient en force dans le paysage judiciaire. Qu’il s’agisse d’un licenciement individuel ou collectif avec l’organisation de plans de sauvegarde de l’emploi (anciennement dénommés plans sociaux), la plupart des licenciements interviennent sur ce motif. L’employeur ne peut cependant se réfugier derrière la notion de crise économique pour justifier un motif de licenciement. La loi et la jurisprudence ont défini précisément la notion de motif économique, que nous allons approfondir ici.

 

PDF « Psychologie / Accompagnement » 2p : L’épuisement de l’aidant familial

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Face à la maladie, le professionnel sait qu’il peut avoir à faire face à l’épuisement, en raison des difficultés d’action auprès de la personne âgée ou handicapée. L’aidant familial, par définition, n’est pas formé à assister son parent. La prise en compte actuelle de ces personnes dans tous les dispositifs d’aide et de soutien révèle une nouvelle facette de l’accompagnement que le professionnel peut apporter aux proches et aux familles.

 

PDF « Santé / Repères médicaux » 2p : Particularités des soins palliatifs en gériatrie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Les soins palliatifs ont toute leur place en gériatrie, même pour celui qui meurt de vieillesse, comme l’on entend parfois, parce que cette démarche est centrée sur la personne malade et non sur telle ou telle maladie, tel ou tel organe déficient. Malheureusement, cet accompagnement n’est pas toujours systématique, notamment dans le cadre du maintien à domicile. Présentation.

 

PDF « Territoire, personnes âgées » 4p : Les «silver surfers» : tous connectés ?

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
L’informatique se met à la portée de toute une génération pour lui permettre de découvrir l’ordinateur. Grâce à ces machines simplifiées, les seniors peuvent se mettre au diapason de leur famille, mais nombre d’entre eux sont encore effrayés par ce monde inconnu et ont besoin d’un véritable accompagnement.

 

PDF « Culture professionnelle » 2p : Les «z’amours» : vie affective, intimité et sexualité

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Quelle place accordée à la sexualité en institution ? Cette question est souvent compliquée à aborder entre vous, professionnels, avec la famille mais aussi avec les résidents. Surtout que la plupart ont un passé affectif riche. C’est pourquoi, il ne faut pas interdire les relations amoureuses : plus la vie est longue, plus la possibilité d’amours diverses s’accroît.

 

PDF « Réflexion » 2p : Expérience et relation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Les relations auprès des personnes âgées sont très complexes dans la société. Mais encore davantage quand le malade souffre de troubles cognitifs. Au sein de vos établissements, vous y êtes confrontés tous les jours. Voici des pistes de réflexion…

 

PDF « Événement » 4p : David Séguéla : accompagner les animateurs de demain

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Après plusieurs années d’engagement au sein du Groupement des animateurs en gérontologie (GAG) et avoir accepté, en 2012, de devenir vice-président, David Séguéla a pris, en avril, la présidence de cette association, qui compte près de 900 adhérents (et 8 000 inscrits sur le site blog du GAG). En pleine transition, la structure a choisi la continuité entre anciens et nouveaux. C’est pour cette raison que Bernard Hervy et David Séguéla travaillent ensemble, main dans la main, avec un même objectif : faire en sorte que le GAG devienne un centre de ressources et d’expertises au service des animateurs. Rencontre.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : NICAISE HATCHY « Le temps n’existe pas »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA38.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°38

Résumé : 
Avec l’association parisienne Œuvre secours aux enfants, Nicaise Hatchy s’est spécialisée dans l’accompagnement de séjours de personnes atteintes de syndromes de type Alzheimer. Pour elle, l’animation n’a pas d’horaires : cette ancienne comptable met toute son énergie à faire des vacances des aînés des moments de véritable détente.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Couleurs d’hiver

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Quelles activités proposer quand le ciel est gris et que le moral semble pareillement maussade ? Il est trop tard pour faire pousser, dans l’obscurité ou sur lit de cailloux, les bulbes printaniers de jacinthes, narcisses ou tulipes. Par contre, vous pouvez commencer à faire pousser des herbes aromatiques, de l’herbe à chat, les plantules de graines germées… toutes espèces poussant rapidement.

 

PDF « Technique / Formation » 1p : Votre journal d’établissement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Communiquer avec les familles, les proches, les professionnels, avec les différents services de la ville et de la Région… autant de raisons d’écrire, de mettre en vie et de publier votre journal d’établissement. Cette thématique répond à une forte demande quant à l’accompagnement et à la vie sociale des personnes âgées. Elle s’adresse à tous ceux qui, de près comme de plus loin, accompagnent les aînés et sont convaincus de la nécessité de les aider à entretenir leur citoyenneté.

 

PDF « Profession / Public » 2p : Les personnes handicapées en institution

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART09)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Du fait du manque de place d’hébergement dans les structures d’accueil spécialisées et de l’allongement de la vie, même pour les personnes souffrant de handicaps, les maisons de retraite voient grandir le nombre de personnes dépendantes. Quels problèmes posent l’arrivée de ce nouveau public ?

 

PDF « Philosophie / Réflexion » 2p : La mort inséparable de la vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART08)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
La mort est une suite logique, qui a toujours été au cœur des questionnements de toutes les cultures… qu’elle soit attendue, appréhendée voire taboue. Les religieux et les intellectuels ont tenté d’apporter des réponses, selon leur culture et leur croyance. Véronique Dereux, philosophe, livre sa réflexion sur la mort et ses conséquences sur la vie.

 

PDF « Responsabilités / Droit des personnes » 2p : Petit panorama des juridictions pénales

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART07)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Nous sommes tous confrontés, un jour ou l’autre, au monde juridique : dépôt de plainte pour vol, accident… Chacun de nous a un passé, y compris les résidents ; leurs passés peuvent être lourds à porter, difficiles à supporter ou pour une insertion dans une vie collective… suite à une condamnation, un emprisonnement, ou même juste une indélicatesse vis-à-vis d’un proche.

 

PDF « Culture professionnelle » 3p : Animation en gérontologie : le changement c’est pour quand ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART06)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Lors du dernier Congrès national de l'animation et de l'accompagnement en gérontologie, l’avenir du secteur a été longuement évoqué. Aujourd’hui, il est temps que nos métiers soient davantage reconnus. Pour nous, « Le secteur de l’animation et de l’Education populaire a un rôle à jouer dans l’évolution vers une société de bien-être pour tous ».

 

PDF « Culture professionnelle » 4p : La question de la « bonne » distance

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART05)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
La relation entre le soignant et le soigné, entre l’aidant et l’aidé est au cœur de toutes les problématiques de l’accompagnement. Deux conceptions semblent s’affronter mettant en cause les affects de chacun : sont-ils une entrave au professionnalisme ? Peut-on se couper de son ressenti ? C’est à cette réflexion que nous convie Philippe Svandra.

 

PDF « Culture professionnelle » 2p : Adieu Madame Laroque, Bienvenue Madame Guinchard

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART04)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Geneviève Laroque transmettait son grand humanisme en portant un regard critique et humoriste sur la société. Elle ne laissait pas les professionnels s’endormir sur de belles idées généreuses si la place du résident n’était pas considérée dans sa singularité, sa citoyenneté. Encore un grand merci à Madame Laroque pour avoir insufflé ce respect d’autrui par le professionnalisme des aidants. Paulette Guinchard, en devenant la nouvelle présidente, veut continuer à faire de cet endroit « un lieu de diffusion de la connaissance : social, sociétal, médical. »

 

PDF « Réflexion » 3p : Dans quels lieux vieillir ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART03)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Si, encore aujourd’hui, les personnes âgées en perte d’autonomie ou désorientées passent de leur domicile à un logement sécurisé et sécurisant (surtout pour les proches et les intervenants), les nouveaux « vieux » recherchent d’autres solutions. L’allongement de la vie questionne la société tout entière et entraîne des modifications des conduites sociales et sociétales. Les aînés ne veulent plus faire porter le poids de leur dépendance à leurs proches, ils veulent conserver leurs droits à pouvoir choisir.

 

PDF « Pratique professionnelle » 3p : Angélique et la sortie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART02)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Dans cette série d’articles écrits par Bernard Hervy, nous retrouvons notre animatrice « Angélique », un même nom d’emprunt pour des animateurs(trices) à chaque fois différent(e)s, dans des situations différentes mais toujours issues de la réalité. Les noms sont modifiés et les situations sont « anonymisées », mais réelles. Ces articles visent le développement de l’analyse des pratiques d’animation ; ils sont construits sur le même schéma, très proche de l’analyse de situations : exposé de la situation, éléments informatifs complémentaires, éléments d’analyse, et enfin réponse effectivement apportée dans la réalité, et qui n’est pas toujours la plus adaptée. Retrouvez Angélique dans chaque « Doc’ Animation en Gérontologie » !

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : « Ne rien s’interdire »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA37.ART01)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°37

Résumé : 
Diplômée en 2007, lors de la première promotion BPJEPS de la région Centre, Annick Boissay est devenue animatrice à la suite d’une reconversion. Ayant épousé ce métier en toute connaissance de cause, elle est aujourd’hui investie dans de nombreux réseaux, que ce soit localement ou sur le plan départemental et national. Ses initiatives visent à partager son expérience avec d’autres professionnels et à prendre le recul nécessaire, réduisant de fait la routine. Entre enthousiasme et réalisme, elle ne s’interdit rien dans sa pratique professionnelle et ne transige pas sur sa vision du métier tourné vers le lien social. Depuis 2009, elle a rejoint l’Aubinière à la Ferté Saint-Aubin, un établissement accueillant 72 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

 

PDF « Réflexion » 8p : Qu’est-ce qu’un bon bénévole ?

3.05 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART12)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Le bénévolat s’inscrit dans une stratégie d’équilibre personnel. La particularité de la démarche vient de l’interaction entre l’individu et le but qu’il recherche, la ou les personne(s) aidée(s) et le projet de la structure d’accueil. L’action du bénévole peut aussi bien apporter une aide réelle ou entrainer des dysfonctionnements. L’insertion de bénévoles dans un groupe ou une démarche est un enjeu fort qui doit être le résultat d’une réflexion concertée.

 

PDF « Pratique professionnelle » 4p : S’exprimer par l’art

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART11)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
« Figures libres », concours de peintures organisé par le groupe DomusVi, vient de distinguer les gagnants de sa deuxième édition sur le thème des Contes de Grimm. De nombreuses réalisations ont mobilisé leurs résidents, leurs familles et les professionnels dans les établissements.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Christophe L’Huillier : quand la mixité sociale devient métier

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART10)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
En formation DEJEPS, Christophe L’Huillier travaille depuis 10 ans dans l’animation auprès des personnes âgées. Son parcours lui a donné le goût de partager des relations humaines, quels que soient les âges ou les cultures, autour d’un projet.

 

PDF « Méthodologie » 3p : Transmettre les règles d’un jeu

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART9)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
La transmission d’une règle de jeu est un exercice difficile. En effet, la règle constitue aujourd’hui le principal frein à la diffusion de la pratique des jeux de société comme loisir. Cette étape indispensable est souvent perçue par le joueur comme une contrainte avant d’éprouver la liberté et le plaisir du jeu. Mal transmise ou mal écrite, elle devient parfois un obstacle infranchissable.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Avez-vous pensé à la décoration de vos tables pour les fêtes ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART8)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
La période de fin d’année est inévitablement marquée par les festivités qui accompagnent Noël et Nouvel An. La tradition des cadeaux, des tenues choisies, des menus raffinés… trouve aussi sa place en établissement. Peut-être avez-vous pensé à modifier l’organisation des tables, à faire choisir à vos résidents leurs voisins d’un soir ? Voici d’autres idées et techniques simples à mettre en œuvre.

 

PDF « Formation professionnelle » 2p : Apprendre par la pratique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART7)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Devenir professionnel dans l’animation et le maintien de la vie sociale auprès des personnes âgées ne s’improvise pas. Les étudiants de l’IUT de Belfort ont vécu cet apprentissage dans les institutions belfortaines pendant la Semaine bleue.

 

PDF « Accompagnement/L’activité créatrice » 2p : L’atelier artistique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART6)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Mettre en place une activité artistique, quels que soient l’âge ou les déficiences des personnes, répond au désir des uns et des autres de communiquer, d’entrer en contact de manière intime et non conventionnelle, d’être vu et regardé, entendu et écouté. L’art est un partage : l’artiste montre ce qu’il a en lui pour rencontrer autrui. Les personnes âgées sont riches de tout leur passé, l’atelier artistique offre les moyens de le rendre beau et d’entrer en contact avec les autres.

 

PDF « Responsabilités/Protection de la personne » 2p : Le concept de dignité

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART5)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
À l’occasion du débat sur la fi n de vie, la question de la dignité est de nouveau à l’ordre du jour. Manifestement, la notion a le vent en poupe, mais elle a des contours flous et fait l’objet d’interprétations diverses. Comment définir ce concept de dignité ? Mais surtout qui sera le juge de la dignité, y compris contre celui que l’on considère indigne, notamment face au handicap ou à l’extrême vieillesse.

 

PDF « Psychologie/Prévention » 2p : Le risque de l’impasse relationnelle dans le couple aidant-aidé

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART4)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
La survenue du handicap dans le grand âge s’accompagne inévitablement d’une modification des relations intrafamiliales. Il ne faut pas faire l’erreur de croire que le choix de la personne âgée serait indépendant de son contexte de vie. Ce choix peut même être interdit par son entourage proche quand il est contraint de décider pour elle.

 

PDF « Environnement » 3p : La culture pour oublier l’hospitalisation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART3)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Les patients et résidents de l’hôpital gérontologique de la Fère, dans l’Aisne, ont chaque jour accès à l’espace culturel de l’établissement, « La Lucciola ». Cet établissement est l’un des seuls en France à posséder son espace culturel.

 

PDF « Les Doc d’or » 4p : Concours international de l’animation auprès des personnes âgées

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART2)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Et les lauréats des Doc d’or sont… Retrouvez la liste des heureux élus !

 

PDF « Culture professionnelle » 4p : Quand des étudiants animateurs encadrent d’autres étudiants

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA36.ART1)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°36

Résumé : 
Les étudiants de deuxième année de l’IUT de Belfort (90) mettent en pratique leurs apprentissages et les transmettent aux étudiants de première année à travers les animations menées pendant la semaine bleue. Les responsables du projet étaient six jeunes encadrés par leur professeur référent.

 

PDF « Réflexion » 3p : Jeu et personnes âgées : Précautions pour organiser une séance de jeu

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART9)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Trouver le bon jeu, motiver les personnes âgées, répondre aux attentes de l’institution… La mise en œuvre d’une séance de jeu relève parfois du défi pour réussir à dépasser l’ensemble des difficultés rencontrées. Le cadre ludique propose à l’animateur une démarche professionnelle pour penser, mettre en place et comprendre l’intérêt d’une séance de jeu juste pour le plaisir…

 

PDF « Pratique Pratique professionnelle - Évaluation » 4p : Angélique et l’amour

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART8)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Cet article vise le développement de l’analyse des pratiques d’animation ; ils sont construits sur le même schéma, très proches de l’analyse de situations : exposé de la situation, éléments informatifs complémentaires, éléments d’analyse, et enfin réponse effectivement apportée dans la réalité, et qui n’est pas toujours la plus adaptée.

 

PDF « Matériaux et techniques » 2p : Scrapbooking, une activité à essayer avec les personnes âgées

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART7)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Le scrapbooking, activité en vogue depuis une dizaine d’années, constitue un support facile d’emploi, ludique et créatif, tout à fait intéressant à proposer aux personnes âgées.

 

PDF « Accompagnement/Aidant » 2p : À qui profite le bénévolat ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART6)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Il existe une très grande variété de bénévoles, explique Roland Fonteneau de l’Université François-Rabelais à Tours. Pourtant, si ce choix est fait volontairement, toutes les motivations émergent du même fondement. Le bénévole se manifeste lorsqu’apparaît le manque de variété de la vie, lorsque le désir de faire « quelque chose » vient rompre la répétition du quotidien.

 

PDF « Dispositif/Prévention » 2p : Plan canicule

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART5)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Comme chaque année, le niveau de veille saisonnière du plan national canicule (PNC) est activé jusqu’au 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien. Rappel des principaux points.

 

PDF « Ressources/Boite à outils » 2p : Des outils d’aide à la lecture

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART4)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Les personnes âgées aiment lire, au moins leur quotidien. Nombre d’entre elles rencontrent des difficultés à la lecture : textes écrits trop petits, forme des lettres prêtant à confusion… quand les problèmes ne sont pas plus graves et ne nécessitent pas des interventions médicales. De nombreuses solutions ont été trouvées et de nouvelles réponses apparaissent grâce à la technologie. Tour d’horizon.

 

PDF « Responsabilités/Droit du travail » 2p : Le licenciement économique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART3)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Depuis quelques mois, le licenciement économique revient en force dans le paysage judiciaire. Qu’il s’agisse d’un licenciement individuel ou collectif avec l’organisation de plans de sauvegarde de l’emploi (anciennement dénommés plans sociaux), la plupart des licenciements interviennent sur ce motif. L’employeur ne peut cependant se réfugier derrière la notion de crise économique pour justifier un motif de licenciement. La loi et la jurisprudence ont défini précisément la notion de motif économique, que nous allons approfondir ici.

 

PDF « Enquête » 7p : Le métier d’animateur : des repères sur la professionnalisation

3.05 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART2)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Résultats de l’enquête nationale 2011 « animation avec les personnes âgées » Une enquête nationale sur l’animation avec les personnes âgées ! Telle a été l’initiative lancée au début 2011 par le GAG et l’IPV, avec de larges diffusions notamment par le GAG, par le CNAAG et par la revue « Doc’Animation en gérontologie ». Un succès avec près de 500 réponses enregistrées.

 

PDF « Culture professionnelle » 5p : Un pôle Animation et Vie Sociale pour travailler en « transversalité »

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA34.ART1)

Article paru dans Doc'Animation en Gérontologie n°34

Résumé : 
Comment, dans la pratique, faire coïncider le projet de vie individualisé du résident avec celui de l’institution ? Comment interpeller les professionnels intervenant auprès des personnes âgées pour qu’au-delà de leur technicité, ils tissent des liens avec les résidents et partagent des moments de vie ? Kristina et Frédéric vous livrent leurs réflexions et démarche.

 

PDF « Réflexion » 1p : Collaboration et coopération

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.09)

Par Jean-Luc SCHAFF - Cadre de santé en Ehpad

Résumé :

Travailler avec les personnes âgées demande aux professionnels de se concerter. Avec qui et sur quelles bases?

 

PDF « Culture professionnelle » 3p : Les enjeux des cultures professionnelles en milieu gériatrique

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.08)

Par Elodie Rompen, Responsable de formation Filière animation
Infa, Nogent sur Marne

Résumé :

Aujourd'hui, les institutions hospitalières sont des lieux de rencontre où les singularités culturelles se côtoient sous une forme particulière, causes d'un rapport propres entre les soignants et les soignés. Les cultures professionneles peuvent diverger mais doivent réunir les acteurs.

 

PDF « Formation » 2p : Témoignages d’étudiants en BPJEPS animation sociale

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.07)

Par Thierry Goguel d'Allondans et Claudine Sutter, Responsables pédagogiques de la formation BPJEPS AS à l'IFCAAD

Résumé :

Après la présentation du brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et des sports, mention animation sociale (BPJEPS AS), quatre stagiaires de l'Ifcaad donnent leurs premières impressions sur la formation en expliquant leur choix de l'intégrer.

 

PDF « Profession/Diplômes » 2p : La professionnalisation de l’animation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.06)

Par Anne-Marie Geiss-Templier, Conseillère technique et pédagogique, DRJSCS Rhône-Alpes

Résumé :

Depuis les années 60, l'animation s'est engagée dans la voie de la professionnalisation. Sous la direction du ministère de la Jeunesse et des Sports, les formations et les qualifications ont évolué vers des diplômes d'Etat professionnels, inscrits au RNCP, du niveau V au niveau II.

 

PDF « Profession/Organismes » 2p : La DRJSCS, qu’est-ce que c’est ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.05)

Par Yves Cougoule, Ethnologue, chargé de la coordination des BPJEPS, animation sociale, culturelle, activités du cirque

Résumé :

Suite à la réforme de l'administration territoriale de l'Etat, une nouvelle configuration administrative est apparue. Le service chargé des formations à l'animation sociale du socioculturelle a lui aussi évolué.

 

PDF « Profession/Formation » 2p : Un partenariat citoyen créateur d’emplois

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.04)

Propos recueillis par Clément MENUSIER, journaliste

Résumé :

Trouver un emploi stable n'est pas évident. L'absence de diplômes est un handicap. Face à ce genre de contraintes, un groupe de gestion d'Ehpad a rejoint une association reconnue d'utilité publiqe pour mener ensemble une action d'insertion par l'emploi des personnes peu ou pas qualifiées.

 

PDF « Approche culturelle » 4p : Se retrouver autour d’un livre

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.03)

Par Elodie Rompen, Responsable de formation Filière animation
Infa, Nogent sur Marne

Résumé :

A travers ses expériences, une responsable de formation filière animation propose d'ouvrir une bibliothèque au sein d'un centre hospitalier gériatrique, dans un esprit de recherche de lien social, de convivialité et d'ouverture entre les différents acteurs : résidents, animateurs, soignants, familles, et autres publics.

 

PDF « Juridico-pratique » 2p : La liberté d’aller et venir du résident

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.02)

Par Maître Etienne Bataille, Avocat
à la cour d'appel de Paris

Résumé :

TEntrer en institution ou en sortir est une décision difficile pour la personne âgée, surtout lorsque les tiers choisissent pour elle. Un avocat rappelle le droit du résident en matière de liberté d'aller et venir en Ehpad.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Paulo De Oliveira : la culture au service des autres

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA33.ART.01)

Par Clément MENUSIER, journaliste

Résumé :

" La culture doit être accessible à tous, des jeunes aux personnes âgées", explique Paulo De Oliveira, agent du développement et de l'animation culturelle au sein d'une communauté de communes, même si ce n'est pas toujours évident lorsque nous vivons en province, éloignés de tout pôle culturel.

 

PDF « Pratique professionnelle » 4p : Les objectifs en animation : à chacun sa fonction

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA32ART.04)

Par Claire Royer, animatrice

Résumé :

Le travail par objectifs oblige l'animateur à se placer au carrefour de trois lignes d'orientation générales : les attentes  et les désirs du résident (projet de vie individualisé), les choix " politiques " de l'institution dans laquelle il travaille (objectifs généraux du projet d'établissement) et le projet de vie sociale qu'il est chargé de mettre en oeuvre au travers d'objectifs principaux. Nous nous sommes appuyés sur des exemples pour montrer l'emboitement de la démarche par objectifs.

 

PDF « Méthodologie/Pédagogie » 2p : La pédagogie de projet

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA32ART.03)

Par Geneviève Zehnder, responsable de formation.

Résumé :

Elaborer un projet n'est pas une discipline aisée même pour un animateur expérimenté. Les formations proposent plusieurs méthodes et pratiques. Néanmoins, encore faut-il savoir les différencier et les exploiter? Geneviève Zehnder propose ainsi de revenir sur la pédagogie de projet.

 

PDF « Médiation » 4p : La médiation familiale : un lien entre la personne âgée

2.45 €
Disponible
(Réf. NDA32ART.02)

Par Eva Langmar, médiatrice familiale

Résumé :

La médiation familiale tente de rétablir un environnement serein et une entente entre les acteurs d'un litige. Cette méthode alternative de résolution des conflits auprès des personnes âgées, de leur famille ou des professionnels de la santé est un nouveau service proposé par le centre d'information sur les droits des femmes et des familles de Meuse (CIDFF).

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Christiane Ollivier : croire en l’être humain

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA32ART.01)

Propos recueillis par Marie-France Benois

Résumé :

Accompagner les autres, être à leur écoute, trouver des idées d'activités... autant de constantes de ma personnalité. C'est dans ce cadre que j'ai rencontré les personnes âgées et que nous partageons depuis 25 ans nos rires, nos joies, nos émerveillements et nos peines. Retour sur une vie bien remplie!

 

PDF « Pratiques professionnelles » 3p : Un projet pour réactiver les sens

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.07)

Par Elodie Rompen, Responsable de formation Filière animation
Infa, Nogent sur Marne

Résumé :

Un philosophe du XIIe siècle a écrit "Il n'y a rien dans notre intelligence qui ne soit d'abord passé par nos sens". Voyons en quoi les sens répondent à des besoins vitaux et comment, chez les personnes vieillissantes, il est possible de les stimuler et de réactiver un panel de sensation.

 

 

PDF « Pratiques professionnelles » 4p : Un conte en huit étapes dans le Loiret : un projet fédérateur pour un réseau d’animateurs

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.06)

Par Franc Bottier, Vanessa Desangle, Blandine Piedallu, Pauline Moricard, Annick Boissay, Anne Sophie Fortin, Angélique Hume, Eveline Richer et Sylvie Marin, animateurs et animatrices

Propos recueillis par Marie-France Benois

Résumé :

Pour entretenir les relations entre les personnes âgées d'un même secteur, pour faciliter les contacts avec les plus jeunes et les adultes, un réseau d'animateurs se mobilise et organise des journées riches de rencontres et de découvertes.

 

PDF « Formation » 3p : Le partage des compétences en équipe, un « casse-tête » ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.05)

Par Agnès Deteix, Responsable de formation en gérontologie,
ITSRA, Clermont-Ferrand,
Denis Cochennec, Animateur et formateur

Résumé :

Un apprentissage "sur le terrain pour les stagiaires en formation BP Jeps, à l'ITSRA de Clermont-Ferrand, lors d'un colloque de formation, sur le travail en équipe pluriprofessionnelles, la relation partenariale, le partage et l'implication dans une méthodologie de projet.

 

PDF « Réflexion » 3p : Construire un guide d’accompagnement des personnes âgées à l’échelle européenne

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.04)

Par Clara Mahé, Psychologue et formatrice au CEFRAS
(Centre de formation et de recherche à la relation d'aide et de soin)

Résumé :

Le Cefras, organisme de formation, soutenu par le conseil général de Loire-Atlantique, a participé au programme européen "Grundtvig" à propos de la prise en charge des personnes âgées souffrant de démence. Pendant deux ans, les partenariats se sont mis en place avec quatre autres pays de l'Union : Roumanie, Hongrie, Pologne et Suède.

 

PDF « Juridico-pratique » 3p : Le salarié face aux responsabilités civiles, administratives, pénales et disciplinaires

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.03)

Par Maître Etienne Bataille, Avocat
à la cour d'appel de Paris

Résumé :

Toute activité, est confrontée au risque de l'engagement de la responsabilité qui peut-être de différents types. La responsabilité peut être initiée, soit par la victime elle-même, soit en fonction de la nature de l'auteur de la faute ou de son mode d'activité par des tiers. Un cumul de ces différentes responsabilités peut également être envisagé.

 

PDF « Pratiques professionnelles » 3p : L’Ehpad, quel fonctionnement ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA30ART.02)

Par Fabienne Sauteraud, Animatrice, Ehpad de Feytiat (87)

Résumé :

L'Ehpad anciennement appelé maison de retraite, est un ensemble immobilier constitué de chambres médicaliséés permettant l'accueil de personnes âgées qui ont besoin d'une assistance journalière et permanente. L'Ehpas assure un ensemble de prestations comprenant le logement, les repas, divers services spécifique tels que la blanchisserie, les soins d'hygiène et médicaux, l'animation et le maintien de la vie sociale... Mais comment fonctionne-t-il? Quelles sont les instances qui le gouvernent?

 

PDF « Formation » 2p : Quelles frontières entre le BP et le DE Jeps sur le terrain ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA29ART.05)

Par Frédéric Argoulon, Formateur référent BP Jeps et DE Jeps
Laurent Sautereau, Responsable pédagogique de la filière animation,
Cefras

Résumé :

Si l'animation sociale et l'apport de l'éducation populaire sont de plus en plus reconnus dans l'accompagnement à la vie sociale des personnes âgées, il faut toutefois reconnaître qu'elle est encore dans bien des Ehpad la "cinquième roue du craosse". Certaines structures ont saisi l'enjeu que représentait la transformation de leur établissement en lei de vie tournévers l'épanouissement individuel et social de leurs résidents...

 

PDF « Profession/Formation » 2p : Rôles et coordination des acteurs du projet de vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA29ART.04)

Par Isabelle Sagot, Psychologue clinicienne, formatrice
Carine Sennegon, Psychologue clinicienne

Résumé :

Le projet de vie est une inestimable ressource pour fédérer l'ensemble des acteurs  impliqués dans la mise en oeuvre de l'accompagnement d'une personne âgée en institution.

 

PDF « Réflexion » 3p : Projet de vie individualisé : des exemples

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA29ART.03)

Par Isabelle Sagot, Psychologue clinicienne, formatrice

Résumé :

Mettre en oeuvre les projets de vie en institution répond à ce que l'on appelle une recommandation de bonnes pratiques. Mais il n'existe à vrai dire aucun mode d'emploi pôur mettre en oeuvre cette démarche. Une grande place est donc laissée à la créativité de chaque équipe.

 

PDF « Juridico-pratique » 3p : Abus de faiblesse, abus de pouvoir, état d’ignorance, manipulation

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA29ART.02)

Par Maître Etienne Bataille,
Avocat à la cour d'appel de Paris

Résumé :

Il n'y a pas en droit, en droit, de statut de la personne vulnérable; mais l'augmentation en âge rend incontestablement plus fragile et le droit en a tenu compte avec le délit d'abus de faiblesse. Comme le disait un auteur, les années gagnées sur la mort ne sont pas nécessairement des années d'incapacité, mais elles doivent être en tout cas des années de dignités.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Nadia Marengo, un sens à la vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA29ART.01)

Par Nadia Marengo, Animatrice

Résumé :

Parce que animer c'est faire ressortir la vie qui pulse en chacun de nous, Nadia, jeune retraité, se surprend encore et toujours à vouloir faire sortir les "gens qu'elle croise de leurs habitudes, de routines existantes mais non dites

 

PDF « Culture professionnelle » 3p : Un mode de travail ensemble : le partenariat

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.10)

Par Roland Fonteneau, Maître de conférence en sciences humaines, université de Tours, Conseiller-chercheur en partenariat

Résumé :

Le partenariat est propre à l'institutionnelle : il formalise les rapports et les liens existant entre les services, entre les personnes, autour d'objectifs commun et en garantissant à chaque partenaire le respect de son rôle et le partage des responsabilités. D'où l'intérêt de se questionner sur cette approche partenariale dans les métiers d'accompagnement à la personne.

 

PDF « Initiatives » 3p : Blogs familiaux en maison de retraite pour échanger et transmettre

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.09)

Par Véronique Labouglie, Animatrice à la résidence Vermeil de Bordeaux
Nicole Nadaud, Animatrice aux Jardins Auscitains d'Auch

Résumé :

Si l'initiative a été prise par le siège des résidences Auvence, les Animatrices se sont vite prises au jeu pour accentuer les relations entre les résidents et leurs proches ou multiplier les contacts avec les familles.

 

PDF « Réflexion » 3p : Souvenirs, mémoire, transmission

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.08)

Par Yves Cougoule, Ethnologue,
Conseiller d'éducation populaire et de jeunesse, sports,
cohésion sociale Rhône-Alpes

Résumé :

L'animateur doit comprendre ce qui le motive quand il s'engage dans le recueil des souvenirs des résidents, quand il inventorie le passé pour engagé une démarche intergénérationnelle avec des plus jeunes, quand il sollicite la mémoire des personnes pour des chansons anciennes, des poésies apprises à l'école ou des savoir-faire n'ayant plus cours aujourd'hui...

 

PDF « Profession/ Valorisation de la personne » 2p : Mener un atelier d’écriture de récit de vie

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.07)

Par Annie Legrand, Animatrice et formatrice

Résumé :

Cheminement d'une animatrice croisé avec ses compétences personnelles et professionnelles pour rendre sensible aux autres la richesse de la vie des aînés... Cette activité demande à l'animatrice de bien se connaître pour aider les autres à se re-connaître.

 

PDF « La personne âgée/Psychologie » 2p : Ma chambre, mon domaine, mon chez moi

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.06)

Par Marie-Claude Mietkiewicz, Maître de conférence en psychologie à l'Université Nancy 2

Résumé :

Comment concilier l'espace privatif de la chambre et l'intrusion nécessaire des professionnels? Quand l'intimité reste le dernier bastion de l'individualité.

 

PDF « Profession/Organismes » 2p : La loi Hôpital, patients, santé et territoires : la mise en place des agences régionales de santé

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.05)

Par Christophe Wilcke, Pharmacien d'officine, président du syndicat des pharmaciens de la Meuse et de la région Nord Est Lorraine

Résumé :

Les agences régionales de santé sont la mesure phare de la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST). Ces agences sont effectives depuis le 1er avril 2010 et constituent un grand changement dans le paysage social et sanitaire de notre pays.

 

PDF « Réflexion/Urbanisme » 2p : Habitat et territoire : ce que vieillir veut dire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.04)

Par Jean-Pierre COUZON,
Documentaliste au groupe Total,
consultant formé au processus de l'innovation
et des nouvelles technologies

Résumé :

Allongement de vie et vieillissement de la population marquent notre société et s'inscrivent dans des réflexions d'actualité. C'est ainsi que les travaux des chercheurs en économie, sociologie... trouvent écho dans les directives politiques, territoriales et institutionnelles, au travers de lois, de commissions et de rapports.

 

PDF « Méthodologie » 3p : Mind mapping, un outil pour visualiser son travail

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.03)

Par Sylvie Guinard,
Animatrice au CIAS
du Pays de Vendôme

Résumé :

Mind mapping peut se traduire par le dessin d'une carte mentale, d'un schéma de pensée ou d'une carte des idées. Cette création graphique est un outil pratique pour mettre en évidence les relations et connexions qui existent entre des données. Elle est aussi appelée carte heuristique, du grec ancien signifiant "je trouve". En tant qu'animatrice dessinant déjà des cartes des réseaux sur lesquels je m'appuie, des organisations, des rapports entre les personnes, qu'elles soient "usagers" ou "personnels", le concept m'a séduite!

 

PDF « Juridico-pratique » 3p : Le harcèlement moral

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.02)

Par Maître Etienne Bataille,
Avocat à la cour d'appel de Paris

Résumé :

Le concept de harcèlement moral s'est largement répandu ces dernières années. A l'origine, les différends peuvent concerner les tâches et les fonctions à accomplir, les qualifications des personnels ou les modes d'organisation du travail nouveau du style des télésurveillances pour le personnel à domicile ou tout simplement des problèmes de personnes. Il sera exagéré de prétendre que les métiers des servicesà la personne sont plus pathogènes, mais force est de constater que la plupart des contentieux se déroule sur le thème du harcèlement.

 

PDF « Parcours d’animateur » 4p : Geneviève Zehnder : le temps de la transmission

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA28ART.01)

Par Geneviève Zehnder

Résumé :

Geneviève Zehnder a fait le choix de devenir formatrice permanente en 2005 après 30 ans d'animation directe. Aujourd'hui, son souhait est de transmettre son expérience à la nouvelle génération; tout en cherchant à améliorer et faire progresser ce métier

 

PDF « Culture professionnelle » 3p : Animation en gérontologie et Éducation Populaire

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.09)

Par Yves Cougoule, syndicat de l'Education Populaire

Résumé :
Paradoxe dans l'univers de la maison de retraite, aujourd'hui, on parle d'animation, de lien social, de projet de vie ; l'animation se veut autre chose qu'occupationnelle, elle se revendique même de l'Education Populaire. Certes, la reconnaissance du Beatep, du BP Jeps animation sociale et du DE Jeps est un pas important dans l'évolution de ce secteur de l'animation professionnelle, de même que la présence du Syndicat de l'Education Populaire au Congrès national de l'animation en gérontologie de 2009, mais est-ce suffisant pour affirmer que l'animation en gérontologie relève bien de l'Education Populaire, et est-ce que tout dans ce domaine relève de cette démarche ?

 

PDF « Réflexion » 3p : L’animation auprès des personnes handicapées et des personnes âgées : quels liens ?

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.08)

Par Laurence Sautereau, responsable pédagogique de la filière Animation au Cefras

Résumé :
Dans le cadre des premières rencontres de l'animation sociale sur la région pays de la Loire organisées par le Centre de formation et de recherches à la relation d'aide et de soins (Cefras), nous avons souhaité éclairer les liens entre l'animation auprès de personnes handicapées et l'animation auprès de personnes âgées. A ce titre, nous avons rencontré Laurent Sautereau, responsable pédagogique des formations à l'animation au Cefras, et Alexandra Chauvet, responsable du service animation d'un établissement médico-social accueillant des personnes cérébro-lésées ou handicapées physiques.

 

PDF « Profession/Formation » 2p : La dynamique de groupe

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.07)

Par Bernard Hervy, animateur-coordonnateur - Président du GAG

Résumé :
L'approche historique des théories permet de comprendre ce qui se joue entre l'animateur et son groupe : les interactions peuvent être décryptées d'un point de vue sociologique, psychologique, à la lecture de la tâche ou des objectifs...

 

PDF « Profession/Formation » 2p : Le fonctionnement d’un groupe

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.06)

Par Bernard Hervy, animateur-coordonnateur - Président du GAG

Résumé :
En assimilant le groupe à une structure ou à un système, il devient possible d'en décrire le fonctionnement.

 

PDF « Profession/Formation » 2p : Le groupe

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.05)

Par Bernard Hervy, animateur-coordonnateur - Président du GAG

Résumé :
Qualifier une personne, c'est la rattacher à un ou plusieurs groupes : âge, habitat, métier, loisirs... La notion de groupe dépend des sociétés, avec souvent une résistance à sa reconnaissance : le groupe est perçu comme éphémère, dépendant du hasard, allant même pour certains jusqu'à la crainte d'être manipulés.

 

PDF « Ressources/Méthodologie » 2p : Le rétroplanning

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.04)

Par William Gassien, animateur, formateur

Résumé :
Le fonctionnement par projet implique des méthodes d'organisation et de planification bien rodées. Le rétroplanning fait partie de ces outils efficaces.

 

PDF « Ressources/Méthodologie » 2p : « Les banalités extraordinaires » : une journée de formation dédiée aux réalités de la vie quotidienne

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.03)

Par Françoise Mohaer, Edouard HH, Claudine Manceau, Mme Bourgin

Propos recueillis par Marie-France Benois, journaliste

Résumé :
Les attentes vis-à-vis des animateurs en gérontologie sont importantes. Cependant, elles portent bien souvent sur des activités et des événements qui bousculent le quotidien, celui-ci étant présenté comme rébarbatif, sans intérêt et réduit aux actes indispensables à la vie. C'est le constat fait par le groupe de travail "Education populaire en gérontologie" de l'IRTS de Bretagne, qui réunit des formateurs de l'IRTS et des animateurs travaillant en Ehpad.

 

PDF « Juridico - Pratique » 2p : CIF/DIF ou comment se former

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.02)

Par Maître Etienne Bataille, avocat à la cour d'appel de Paris

Résumé :
Le droit individuel à la formation, appelé communément "DIF", n'est pas à proprement parler une nouveauté puisqu'il est né à l'occasion de la réforme de la formation professionnelle le 4 mai 2004. La notion a été introduite dans le code du travail aux articles L.6323-1 et suivants. Le système permet de cumuler pour chaque salarié 20 heures de formation par année dans la limite de 120 heures.

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : David Séguéla : donner vie à l’établissement

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA27ART.01)

Propos recueillis par Alexandra Marquet, journaliste

Résumé :
Diplômé en 1999 après avoir suivi à Bordeaux un DUT en carrières sociales, David Séguéla travaille depuis dix ans dans une maison de retraite à Limoges. Il a multiplié les expériences auprès des jeunes... mais a finalement trouvé sa place aux côtés des personnes âgées.

 

PDF « Réflexion » 2p : De la maltraitance à la bientraitance

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.09)

Par Clémence Michel, journaliste

Résumé :
Robert Hugonot était un des pères fondateurs de la gériatrie et de la gérontologie. Grande figure de la médecine et de l'humanisme français, il avait notamment créé en 1995 un réseau, ALMA France (Allô Maltraitance des personnes âgées et/ou des personnes handicapées) dont il a assuré la présidence jusqu'en 2008, relayé par Robert Moulias. Sa disparition, le 8 décembre 2009, a provoqué un vif émoi. Retour sur l'histoire et l'action d'un réseau, initié depuis une quinzaine d'années et dont la thématique reste malheureusement bien actuelle.

 

PDF « Ressources/ Bibliographie thématique » 1p : Solliciter la parole des aînés pour la recueillir et la faire vivre

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
Disponible
(Réf. NDA25ART.08)

Par Clémence Michel, journaliste

Résumé :
Donner la parole aux résidents ? Oui, mais comment ? Les livres que nous vous proposons répondent à cette demande de collecte des souvenirs, des remémorations d'instants heureux, de créativité et d'imaginaire et constituent autant de moyens d'entrer en écriture !

 

PDF « Boîte à outils/Activités sensorielles » 2p : Ambiance olfactive

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.07)

Par Claire Royer, animatrice socio-éducative, référente famille

Résumé :
L'odorat fait partie des cinq sens indispensables à l'être humain pour se situer dans l'espace, le temps et dans son environnement. Si l'on connaît l'importance de l'odeur de la mère pour le nourrisson, peu d'études s'y intéressaient et beaucoup la subordonnaient au goût. Ce sens a récemment été valorisé lors d'expériences auprès de traumatisés crâniens : la reconnaissance sensorielle permettant d'établir un contact.

 

PDF « Méthodologie - Plannings » 3p : Un animateur organisé…

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.03)

Par Wiliam Gassien, animateur et formateur

Résumé :
Programmer ses activités permet de dégager un projet, de rendre lisible l'action de l'animateur, de valider l'interprofessionnalité entre collègues de travail.

 

PDF « Juridico - Pratique » 2p : La tenue vestimentaire sur le lieu de travail

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.02)

Par Maître Etienne Bataille, avocat à la cour d'appel de Paris

Résumé :
Le droit reconnaît aujourd'hui aux salariés de plus en plus de libertés individuelles sur leur lieu de travail. C'est ralativement nouveau car, il y a encore quelques décennies, le "travailleur" abandonnait à la porte de l'entreprise toute notion de vie privée et donc de liberté. Le droit de se vêtir à sa guise reste cependant un sujet épineux, même si la tendance actuelle est de ranger au rang de liberté fondamentale le droit de se vêtir...

 

PDF Angélique N°14 - 3p : Angélique et le secret

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ANG14)

Par Bernard Hervy, animateur-coordonnateur, président du GAG

Résumé :
Angélique est animatrice dans une importante unité de soins de longue durée (USLD) d'un établissement hospitalier en grande ville. Animatrice de profession (avec un DEFA), elle assure la coordination d'une petite équipe (trois animateurs) auprès de 400 personnes âgées malades et dépendantes. Elle est en fonction depuis douze ans quand se produisent les faits relatés dans cet article (Sujets traités : La résidente et ses enfants, Le désir de bien faire, L'apparition d'une violence, etc.)

 

PDF « Profession/Éthique » 2p : La Charte de l’animation en gérontologie : la référence du secteur

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.04)

Résumé :
Cette charte a été élaborée collectivement lors de la préparation et lors des ateliers du CNAG1 (novembre 2006), puis remodelée par les animateurs des ateliers, et enfin validée au printemps 2007 par les instances du GAG et de l'IPV qui sont les porteurs de ce texte de référence. Elle est devenue en deux ans la référence professionnelle de l'animation avec les personnes âgées. Une première publication en a été faite au format affichette par Doc Editions en 2007, puis une réédition en 2008. Le CNAG4 en novembre 2009 a été l'occasion d'une nouvelle édition, cette fois en grand format (affiche 80 cm x 60 cm).

 

PDF « Parcours d’animateur » 3p : Pierre-Olivier Lefèbvre : animer « le vivre ensemble »

1.90 €
Disponible
(Réf. NDA25ART.01)

Propos recueillis par Alexandra Marquet, journaliste

Résumé :
Trente ans d'animation, c'est avant tout trente ans de passion mais aussi d'évolution et de réflexion. Recruté à 16 ans comme animateur en centre de loisirs, Pierre-Olivier Lefèbvre a été immédiatement conquis par cette mission qu'il n'a pour ainsi dire jamais plus quitté... Guidé par la curiosité et l'envie d'agir, il a cheminé de poste en poste pour prendre, il y a trois ans, la tête de la direction des retraités et des personnes âgées du centre communal d'action sociale de Dijon. Retour sur une vie tournée vers les autres.

 

PDF Article 1p : La Fondation de France - Quelles relations avec les animateurs ?

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA24ART.08)

Par la Fondation de France

Résumé:
Des idées, des intentions, des projets, les animateurs n'en manquent pas mais, bien souvent, les rendre viables relève du défi. Zoom sur le Fondation de France et son programme Grand Age pour faire bouger les choses.

 

PDF Article 5p : Entretenir le désir de culture

2.45 €
(Réf. NDA24ART.07)

Par Joëlle Eon, animatrice

Résumé :
L'Ehpad Notre-Dame des Roches (NDDR) se situe tout en haut du village, caché par de grands arbres et fonctionne un peu replié sur lui-même dans le souci de ne pas fatiguer les "vieilles personnes" qui y vivent. En faire connaître l'existence aux Anjoulois, montrer la vie qui pourrait l'animer, faire changer le regard des "non-initiés" sur le vieillissement et les établissements d'accueil, leur donner envie de construire des relations avec les résidents, tout cela semble une priorité, afin que les résidents se sentent encore des citoyens.

 

PDF Article 4p : Mieux communiquer pour mieux accompagner les personnes âgées

1.90 €
(Réf. NDA24ART.06)

Par Sylvie Thiéblemont, professeur des universités en sciences de l'information et de la communication à Nancy-2
Propos recueillis par Clémence Michel

Résumé:
Parce qu'une relation harmonieuse passe nécessairement par une communication réussie, il est primordial de s'attacher à rendre ce lien toujours plus fort et bénéfique. La qualité des échanges et de l'accompagnement en est un des principaux enjeux. Démonstration avec Sylvie Thiéblemont, maître de conférence en sciences de l'information et de la communication à l'université Nancy-2.

 

PDF Article 1p : Ecrire ma vie - 80 exerices à faire chez soi ou en atelier d'écriture

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA24ART.05)

Par Etienne Godinot, juriste de formation, a travaillé dans les ressources humaines et la formation initiale et continue. Il est le fondateur de l'association Ecrire ma vie

Résumé:
Cet ouvrage invite chacun à revisiter sa vie "Vous souvenir, réfléchir, échanger, transmettre". En voici le résumé.

 

PDF Article 5p : J'ai une foule de choses à vous raconter

2.45 €
(Réf. NDA24ART.04)

Par Alain Fisnot, journaliste, écrivain et archiviste

Résumé:
Les résidents s'enferment souvent dans leurs souvenirs sans avoir moyen de partager ce qui a fait leur vie. Un grand nombre d'entre eux, atteints par les maladies de la vieillesse, ne communiquent plus et se retrouvent isolés, coupés du quotidien. Et pourtant, si l'animateur sait entrouvrir leur porte et celle de leur coeur, ils nous disent encore des merveilles. Pour la postérité, qu'elle soit collective ou individuelle : raconter sa vie, mode d'emploi

 

PDF Article 16p : Réaliser un projet à partir d'une thématique des résidents -

3.60 €
(Réf. NDA24ART.03)

Par Edith Cauchard, titulaire du BPJEPS Animation sociale

Résumé:
Le texte présenté est extrait du rapport final du BPJEPS Animation sociale présenté par Edith Cauchard. Edith a obtenu son diplôme, en septembre 2009, en présentant ce bilan et son évaluation. Ce document montre comment d'un échange banal entre résidents a pu émerger un projet. Il met surtout en évidence tout le travail d'enrichissement mené par l'animatrice, au travers des partenariats mis en place. Ce projet montre aussi que, si l'idée est intéressante, de nombreuses personnes dont les personnels et les familles, se l'approprient : en prêtant des objets, des documents, en proposant des ressources, en reliant des faits et des personnes, en venant aider, en étant actifs. Attention, ce texte n'est pas à copier ! Mais la publication de ce travail se veut une aide pour chaque étudiant.

 

PDF Article 6p : Promouvoir l'animation rn gérontologie : un enjeu pour le directeur d'établissement

3.05 €
(Réf. NDA24ART.02)

Par Joanny Allombert, après des études en sociologie et en droit, il a été inspecteur à la Ddass puis est devenu directeur d'hôpital. Aujourd'hui, il gère deux hôpitaux locaux
Propos recueillis par Marie-France Benois

Résumé:
La grande dépendance des personnes accueillies questionnait la mise en oeuvre de l'animation. Comment agir dans ce contexte ? Car l'animation, c'est la vie : la vie de l'établissement comme celle des personnes âgées, des professionnels qui les accompagnent, des bénévoles et des familles. Extrait d'une présentation lors d'un séminaire d'animateurs à l'IRTS de Bretagne.

 

PDF Article 6p : La place du projet d'animation dans le conventionnement tripartite

3.05 €
(Réf. NDA24ART.01)

Par Christophe Dourmel, directeur d'établissement sanitaire et social et médico-social
Cet article a fait l'objet d'une présentation lors de la réunion des animateurs exerçant en Ehpad, organisée par l'ANFH le 1er octobre à Amiens

Résumé:
Les évolutions des lois encadrant les Ehpad mettent le projet d'animation en position de levier pour l'amélioration de la qualité de vie et de l'accompagnement des résidents. Retour sur les passé pour comprendre les logiques qui visent à mettre au premier plan la satisfaction de la personne âgée et pour coordonner harmonieusement les paramètres d'une bonne gestion.

 

PDF Article 2p : CNAG 4 - Un poster pour diffuser votre action

1.90 €
(Réf. NDA23ART.08)

Par le groupement des animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
Les posters, développés dans de nombreuses professions, constituent un mode de communication important mais encore peu développé en animation. Lors du prochain Congrès national des animateurs en gérontologie (CNAG), un appel à posters est lancé. Il est donc essentiel de savoir s'exprimer à travers ce support.

 

PDF Article 4p : Faciliter l'accès aux nouveaux modes de communication

1.90 €
(Réf. NDA23ART.06)

Par Nadia Marengo, animatrice-formatrice, elle participe aux jurys BPJEPS animation sociale.

Résumé:
Cette expérience, menée en milieu hospitalier gériatrique, révèle les attentes et les besoins des résidents et de leurs familles.

 

Article PDF 2p : Créer son blog - Conseils pratiques

1.90 €
(Réf. NDA23ART.05)

Par William Gassien, professeur de technologie

Résumé:
Internet est devenu le média universel incontournable. Son utilisation est simple, rapide et économique. Il vous permet de vous informer aussi bien que de communiquer. Donnez aux résidents les moyens d'entretenir des relations avec le monde à partir du blog de l'établissement !

 

PDF Article 3p : Jeunes et vieux, connectez-vous!

1.90 €
(Réf. NDA23ART.04)

Par Laurence Guillemot, animatrice à la maison de retraite de Forcalquier Eric Gauthier, professeur de technologie au collège de Forcalquier

Résumé :
Ainsi disait le slogan de la Fondation de France pour la Semaine bleue : "Jeunes et vieux, connectez-vous ! Pour vivre ensemble nos âges et nos cultures, restons connectés !" C'est pourquoi les jeunes du collège se sont transformés en "tuteurs" pour leurs aînés.

 

PDF Article 3p : Quand Marie rencontre Mary...

1.90 €
(Réf. NDA23ART.03)

Par Christine Hof, art-thérapeute en Suisse

Résumé:
Un échange épistolaire par Internet, c'est possible et ça enrichit la vie sociale de deux établissements malgré les distances. Dire, écrire, photographier, réaliser des oeuvres pour partager le plaisir, idées, savoir-faire ; voilà encore un moyen d'élargir les horizons des institutions.

 

PDF Article 3p : Améliorer la circulation des informations au sein des équipes de travail

1.90 €
(Réf. NDA23ART.02)

Par Pascale Loiseleur, Claire Malet, formatrice à l'institut Raymond-Chappuis

Résumé:
Poser la question de l'éfficacité des équipes au travail revient à questionner le mode de transmission des informations et le rôle que chaque protagoniste assure dans un travail d'équipe.

 

PDF Article 3p : Ces mots qui empoisonnent l'évolution de l'animation sociale

1.90 €
(Réf. NDA21ART.03)

Richard VERCAUTEREN, sociologue.
Résumé :
A force de confondre l'animation sociale avec d'autres accompagnements spécifiques, nous assistons à une confusion qui n'abonde que des ambiguïtés professionnelles. Alors que le sens même de l'accompagnement de la personne repose avant tout sur une pluridisciplinarité de qualité, notre ambiguïté langagière ne peut qu'aboutir à des comportements qui risquent, à terme, d'être maltraitants. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 5p : Un projet de vie au grand âge ?

2.45 €
(Réf. NDA21ART.08)

Par Bernard HERVY, Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé : La thématique choisie vient des nombreux questionnements venant des familles et des proches, mais aussi des personnels de l'hôpital* et des services à domicile, en partant des expériences menées : Que signifie parler d'un projet de vie à la fin de la vie ? Comment nous y inscrire ? Qui doit le mettre en oeuvre ? Est-il possible dans un lieu de soin ? Quel est le meilleur point de départ ?... La conférence est ouverte par Dr Jean Laudet (médecin gériatre chef de service, hôpital Vaugirard) et conclue par Isabelle Péan (coordinatrice Point Paris Eméraude 15-16).(*) Conférence prononcée le 15.12.08 à l'hôpital Vaugirard - Gabriel Pallez (AP-HP). in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 4p : Réflexions à partir du dossier de l'ANESM

2.45 €
(Réf. NDA21ART.04)

Par Alexandre MANOUKIAN. Psychologue.

Résumé :
Ce dossier, intéressant et d'une lecture claire, est un rapport de synthèse et de recommandation sur la question de la bientraitance dans les institutions. Nombre de définitions, de remarques et de propositions sont pertinentes dans le champ qui nous préoccupe, c'est-à-dire les institutions gériatriques. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 6p : A l'écoute pour plus de coopération ! Animation et Restauration font bon ménage

3.05 €
(Réf. NDA21ART.09)

Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé : Voici le rapport de l'enquête menée par Avenance (groupe de restauration collective), axée sur la coopération de différentes équipes lors des temps festifs liés aux repas. Formation du personnel, objectif es animations, axes de coopération, propositions... Toutes les clés pour proposer des activités toujours plus adaptées et agréables pour les résidents. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 3p : Articuler l'autonomie et le projet personnel. Le SMAF est-il une réponse ?

1.90 €
(Réf. NDA21ART.10)

Par Richard VERCAUTEREN, gérontologue, sociologue à l'Institut du Projet de vie - Nantes.

Résumé :
Dans la jungle des outils et des méthodes il en est toujours qui émergent simplement parce que leur utilisation est pertinente et ne demande pas de compétence particulière, simplement un travail pluridisciplinaire. Le Système de Mesure de l'Autonomie Fonctionnelle (SMAF) en fait partie, même s'il n'est pas le seul. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 4p : Posters remarqués au CNAG 3

2.45 €
(Réf. NDA21ART.12)

Résumé :
Le concours de posters, initié lors du CNAG précédent, a été réitéré lors de cette troisième édition. Une dizaine d'affiches furent présentées au public. L'occasion de découvrir des initiatives intéressantes, d'une façon nouvelle. Voici un descriptif détaillé de deux de ces affiches. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 1p : Création de R.E.P.A.S. (Commission nationale sur les repères et l'éthique professionnels en animation sociale).

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA21ART.11)

Par le Groupement des Animateurs en Gérontologie (GAG).

Résumé :
Lors du 3e Congrès national de l'animation en gérontologie, les 27 et 28 novembre 2008 à Paris, le GAG a annoncé la création d'une commission nationale sur les Repères et l'Ethique Professionnels en Animation Sociale (R.E.P.A.S.).
Présentation des objectifs, voies et moyens de cette nouvelle instance nationale qui intéresse tous les animateurs sociaux. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 2p : Bientraitance - Enquête auprès de 100 futurs gériatres

1.90 €
(Réf. NDA21ART.07)

Dr Emmmanuel VASSEUR - Gériatre

Résumé :
Voici les résultats de l'enquête menée en novembre 2008 par l'ALMA auprès de cent médecins préparant la capacité en gériatrie. Toutes les questions posées sont en rapport avec la maltraitance ou la bientraitance (connaissance du concept, recherches d'informations, etc.) in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 2p : Bientraitance : plus qu'un concept, une composante de l'éthique professionnelle

1.90 €
(Réf. NDA21ART.06)

Par Pascal GUILLEZ, Stéphanie HEDDDEBAUT

Résumé :
Pendant longtemps, la bientraitance n'était évoquée seulement comme une réponse positive à son inverse, la maltraitance. Pourtant, il s'agit d'une pratique professionnelle à part entière, qui doit être évoqué dès l'étape de la formation. Deux ergothérapeutes et formateurs nous livrent leur vision de la bientraitance. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 2p : La bientraitance peut-elle avoir les moyens d'exister ?

1.90 €
(Réf. NDA21ART.05)

Par Cécile AGUESSE, gérontopsychologue.

Résumé : Quand on parle de bientraitance, on pense "Code de bonne conduite" avec pour souci la mise en place d'une relation respectueuse au sens moral et au sens physique. Néanmoins, les contraintes institutionnelles engendrent une difficulté, malgré les bonnes volontés, à pratiquer au quotidien la bientraitance. in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 5p : La bientraitance ? Objectif ou faux semblant ?

2.45 €
(Réf. NDA21ART.02)

Pr Robert MOULIAS - Gériatre

Résumé :
Le mot "bientraitance" a été proposé comme contraire de maltraitance. Aucun des deux mots ne figure dans les dictionnaires. Bientraitance pourrait définir une action professionnelle de qualité. Comment mesurer cette qualité ? Mais peut-on admettre qu'une action professionnelle ne puisse pas rechercher la qualité ? in N° 21 - 10-12/2008

 

PDF Article 6p : La communication et ses renforts avec les personnes désorientées : principes, applications, évaluations

3.05 €
(Réf. NDA23ART.01)

Par Bernard Hervy, animateur-coordonnateur, président du GAG, linguiste de formation

Résumé :
Que voulons-nous signifier en communiquant ? Cette réflexion est indispensable pour toutes les personnes menant une activité d'accompagnement. Le texte qui suit a servi de base à une conférence.

 

PDF Article 5p : Musique et institution : des professionnels à l'œuvre !

2.45 €
(Réf. NDA20ART.02)

Par Philippe BOUTELOUP, Musicien, formateur.
Résumé :

Philippe Bouteloup, directeur de l’association « Musique et Santé », intervient avec d’autres musiciens dans les hôpitaux, au chevet des patients. Les objectifs sont multiples (sortir de l’isolement, faire évoluer les différentes relations…), et largement atteints. L’implication du personnel soignant dans les séances permet d’instaurer un nouveau dialogue entre le patient et l’équipe médicale. in N° 20 - 07-09/2008

 

PDF Article 15p : Le rapport final BP JEPS Animation sociale - Un exemple réel.

3.60 €
(Réf. NDA20ART.01)

Par Magalie TRAUTMANN, Animatrice.

Résumé :
"Dans le cadre de ma formation BP JEPS Animation sociale, de janvier 2007 à juin 2008, j'ai monté un projet qui a servi de base à mon mémoire. L'étude des structures et des publics m'a permis de mieux comprendre l'environnement dans lequel je travaille et de répondre ainsi mieux aux besoins et attentes des personnes âgées".
La rédaction de Doc'ANIMATION en gérontologie a choisi de publier ce rapport in extenso. Plusieurs raisons ont présidé à cette décision :
- le projet est intéressant;
- il montre aux étudiants en BP JEPS Animation sociale la faisabilité du rapport;
- il donne une bonne idée de la structuration et du volume attendu pour ce genre de travail; et, surtout, il présente des fiches d'évaluation très simples; celles-ci concernent aussi bien une mesure de l'activité pendant les séances qu'une enquête de satisfaction des familles et des professionnels, une fiche d'évaluation individuelle ou la vérification de la justesse des outils employés.
Attention : Ce n'est pas à copier ! Mais la publication de ce travail se veut une aide pour tout étudiant. Vos formateurs vous diront les axes que vous devez privilégier; les attentes des jurys peuvent varier selon les régions et leurs compositions.in N° 20 - 07-09/2008

 

PDF Article 6p : Anim'action : Un colloque pour les résidents, animateurs et partenaires

3.05 €
(Réf. NDA19ART.11)

Par Nicole LACOMBE et al.

Résumé :
Anim'Action concerne les départements du Lot, Cantal et Aveyron. Son but est mutualiser les moyens pour permettre à chacun, quelle que soit sa qualité, de bénéficier d'un plus large éventail d'activités et de moyens. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 4p : Les grands points du DE JEPS

2.45 €
(Réf. NDA19ART.07)

Par Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
Dans cet article, vous trouverez toutes les informations relatives au nouveau DE Animation Sociale : statut des futurs diplômés, accès à la formation et contenu de celle-ci, etc. L’accent est mis sur la fin du DEFA, qui devient le DE Animation Sociale, et les équivalences entre les « unités de formation » du DEFA et les « unités capitalisables » du DE. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 6p : Nouvelles mesures de protection des personnes fragiles

3.05 €
(Réf. NDA19ART.08)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social. 

 

 

Résumé :

Le régime des tutelles et curatelle est révisé, par la loi de 2007, pour répondre aux mutations de la société instaurant de nouveaux dispositifs. Présentation très complète de ces derniers. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : Le mandat de protection future

1.90 €
(Réf. NDA19ART.09)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social.


Résumé :
La loi du 5 mars 2007 qui a modifié la protection juridique des majeurs et qui était très attendue, a innové en créant un mandat de protection future qui semble répondre aux attentes des personnes âgées, des mandataires, mais aussi des notaires… Présentation. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : Créer un dynamisme en mutualisant les savoirs

1.90 €
(Réf. NDA19ART.10)

Par Philippe HAMONT. Animateur. Pour le groupe ANIMPA35

Résumé :
Il est plus facile de créer un événement à plusieurs que seul dans sa structure. Il est plus facile aussi de faire savoir ce qu'est le travail de l'animateur auprès des partenaires quand la réflexion est etayée par d'autres réflexions et expériences. Enfin, il est plus facile de faire son métier en partageant les idées et les projets, en les améliorant, élargissant, diversifiant, ... Le choix offert aux résidents répondra mieux à leurs demandes ! Se rencontrer c'est aussi sortir des habitudes et surtout montrer que les personnes âgées apprécient la vie en société ! in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : L'arrivée du DE animation sociale

1.90 €
(Réf. NDA19ART.06)

Par Bernard HERVY - Animateur-coordonnateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :

Cette interview de Bernard Hervy, animateur-coordonnateur et président du GAG, présente et donne son avis sur le diplôme d’Etat Animation sociale. Celui-ci révolutionne le secteur de l’animation, car il définit précisément le statut de métiers comme coordonnateur de l’animation ou formateur en animation. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 3p : Des jeux pas comme les autres

1.90 €
(Réf. NDA19ART.02)

Par Anne-Laure BODOZ.

Résumé :

Bec et Croc est un fabricant de jeux hors du commun. Leurs produits sont tout en bois, de très grande taille, et adaptés aux personnes âgées. Toutes sortes de divertissements sont proposés : jeux de lettres, de mémoire et de stimulation cognitive, d’adresse, de stratégie… Chaque jeu devient un support d’animation à part entière, et promet de longues heures de détente aux résidents. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : Jeux vidéos pour des seniors toujours plus modernes

1.90 €
(Réf. NDA19ART.05)

Par Charline LOZANO - Documentaliste, journaliste.

Résumé :

« Nintendo DS », « Wii », « Playstation », …autant de mots qui ressemblent à du charabia pour une personne âgée. Pourtant, certains modèles de consoles (portables ou de salon) sont de plus en plus accessibles, et proposent de nouvelles façons de jouer : avec un stylet sur un écran tactile, ou en bougeant son corps. Et les animations autour de la télévision se multiplient, pour le bonheur des résidents (et de leurs petits-enfants) ! in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : Fêtes de plein air

1.90 €
(Réf. NDA19ART.04)

Par Claire ROYER. Animatrice. Charline LOZANO. Journaliste.

Résumé :

La fête foraine qui arrive, c’est un évènement pour tous, surtout les jeunes. Mais de nombreuses attractions sont accessibles aux personnes âgées : grande roue, machines à sous et autres… C’est surtout l’occasion de redécouvrir une ambiance, qu’il sera possible de recréer dans l’enceinte de l’établissement.in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 2p : Des J.O. particuliers

1.90 €
(Réf. NDA19ART.03)

Par Maryse CROISE. Animatrice.

Résumé :

Lorsque deux-cent cinquante résidents, issus de dix-huit établissements, se retrouvent pour s’affronter dans des Olympiades, cela donne : des mascottes originales, un jury souverain, un flambeau porté par la doyenne de la journée, … Une réussite, en somme. Mais qui a demandé une collaboration unique entre directeurs, animateurs, bénévoles et l’association Siel Bleu, initiatrice du projet. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 3p : Jeux de société en maison de retraite

1.90 €
(Réf. NDA19ART.01)

Marie-Hélène DUFAU-TAPIE, Marie-Dominique GOMEL.

Résumé : Deux animatrices présentent leurs activités liées aux jeux de société. Leur point commun : les jeux Bec et Croc, jeux géants tout en bois. L’utilisation de ces supports d’animation est différente dans les deux établissements, en fonction des résidents (démences, goûts personnels) et des objectifs à atteindre, du simple divertissement aux activités cognitives. in N° 19 - 04-06/2008

 

PDF Article 5p : L'interdiction de fumer en établissements

2.45 €
(Réf. NDA17ART.08)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social.


Résumé :
A compter du 1er février 2007, il est interdit de fumer dans la plupart des lieux publics. Le texte du décret était attendu, mais il va modifier sensiblement la vie des entreprises. On reconnaît cependant un certain particularisme aux maisons de retraite. Il y aura incontestablement, même dans les maisons de retraite, des problèmes concernant le droit du travail. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 6p : Voyage en Gérousie - AP-HP

3.05 €
(Réf. NDA17ART.03)

Marie-Christine VALLA

Résumé :
L'AP-HP a organisé, entre 2007 et 2008, deux expositions consacrées à la "gérousie", terme qui désigne un lieu de retraite ou de repos réservé aux anciens. L'une était itinérante, et se déplaçait d'hôpitaux en hôpitaux, l'autre était visible au Musée de l'AP-HP. Cet article revient sur les différentes notions présentées dans ces expositions. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 3p : Les débuts du projet d'animation

1.90 €
(Réf. NDA17ART.02)

Par Benjamin MERGEN, animateur.

Résumé : Arrivé en 2006 dans la structure, ma fonction d'animateur consiste à proposer et animler le projet d'animation. Il a pour but de poser les bases du travail de l'animateur et pour vocation d'évoluer au fil des idées et des rencontres des résidents et des personnes intéressées. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 2p : Face à la maladie d'Alzheimer

1.90 €
(Réf. NDA17ART.09)

Par Alexandre MANOUKIAN. Psychologue.


Résumé :
Le psychologue travaille souvent à partir du discours du patient et inclut, par là, l’énoncé du corps autant que du verbe. Or, la maladie d’Alzheimer concerne les capacités de communication tant verbales que non verbales (ce sont les troubles aphasiques, apraxiques, agnosiques et amnésiques). Par conséquent, la tâche est ardue et la compétence du professionnel se heurte à d’imposantes limites matérielles. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 3p : Le tabac, à la vie, à la mort...

1.90 €
(Réf. NDA17ART.07)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.


Résumé :
L’acte de fumer imprègne si bien nos cultures, toutes les représentations sociales, psychologiques, culturelles, tient une si forte place dans l’économie, que le changement nécessaire pour maintenir une population en bonne santé bouleverse nombre de nos habitudes. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 13p : 1er bilan du CNAG - 2e Congrès de l'animation en gérontologie

3.15 €
(Réf. NDA17ART.01)

Résumé :
Voici les premières impressions recueillies sur le terrain lors de la deuxième édition du CNAG, en novembre 2007. Elles comprennent une présentation des exposants, du contenu, des partenaires, ou encore une explication quant à l'organisation de ces deux jours. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 3p : Alzheimer et les plaisirs

1.90 €
(Réf. NDA17ART.10)

Par Claire LOUISON. Responsable d’animation AP-HP.


Résumé :
A l’hôpital Broca, le service animation-vie sociale s’adresse en priorité aux personnes âgées hospitalisées en soins longue durée. L’animation telle que l’équipe la pratique, essaie de préserver, pour chacun, un espace d’expression et d’échange. in N° 17 - 10-12/2007

 

PDF Article 3p : Tête de turc, Bouc émissaire, Souffre-douleur, …

1.90 €
(Réf. NDA16ART.16)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

 

 

 

 

Résumé : La désignation d’une victime fait partie d’un processus psychologique, permettant à un individu ou à un groupe de se libérer d’une pulsion de violence, tout en exprimant son désir de puissance. in N° 16

 

PDF Article 3p : Vieillissement et citoyenneté : le

1.90 €
(Réf. NDA16ART.12)

Par Patrice LECLERC. Consultant-formateur.


Résumé :
Le cloisonnement des personnes âgées dans la sphère médico-sociale contribue encore trop souvent à confondre le statut d’usagers et celui de citoyens, alors que les rôles sont bien différents. Le citoyen participe, s’engage et pèse sur les choix collectifs ; ses droits et devoirs lui permettent ensuite un véritable choix individuel. C’est bien la reconnaissance de sa citoyenneté qui fait de lui un habitant à part entière, quel que soit son âge, son handicap ou son lieu de vie. Sinon, le danger n’est-il d’être réduit à l’état de sous-citoyen passif, usager de services ? in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 4p : Méthodologies de l'accompagnement

2.45 €
(Réf. NDA16ART.20)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

Résumé : Nous ne pouvons que nous féliciter du développement de réflexions sur le soin et l’accompagnement de la personne. C’est un signe, très encourageant, d’une prise en compte et d’un nouveau regard sur le handicap, la perte d’autonomie, la dépendance. Ces idées ouvrent sur une approche de l’autre et sur sa prise en compte, à la fois dans sa globalité et dans sa singularité : il s’agit, avant tout, d’un engagement à ne pas traiter quiconque comme partie négligeable ; c’est une sensibilité, une approche particulière bien plus qu’une technique. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 3p : Le professionnalisme de l'animateur face aux dérives de l'équipe

1.90 €
(Réf. NDA16ART.19)

Par Edith PALMYRE. Animatrice.


Résumé :
Combien d’acteurs du quotidien osent évoquer ces termes de maltraitance, violences… ?
Ces mots que l’on chuchote et qui font peur parce qu’ils représentent une menace ? Si vous osez évoquer le problème de la maltraitance, cela ressemble immédiatement à une mise en accusation. Chacun se sent interpellé, blessé et peut-être concerné ! in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 4p : L'art et la manière de se faire bien/maltraiter en maison de retraite

2.45 €
(Réf. NDA16ART.18)

Par Denis L’HUILLIER. Dirige la maison de retraite « Notre maison » depuis 1996 (Nancy -54).


Résumé :
Poser le problème de la maltraitance en maison de retraite c’est demander aux acteurs de définir le regard qu’ils voudraient que l’on pose sur eux et remettre en cause le regard qu’ils portent sur autrui. Cet exercice de formation interne des équipes a permis de définir, pour l’ensemble des personnels, des références communes et la mise en place d’un outil de prévention et d’avertissement. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 2p : Ces violences subies…

1.90 €
(Réf. NDA16ART.14)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.


Résumé :
Contrairement à ce que nous aimerions croire, la famille ne constitue pas systématiquement un environnement chaleureux et protecteur. En l’an 2000, cinq mille plaintes ou signalements de maltraitance ont été recensés, et ce chiffre ne concerne que les personnes âgées ! Le foyer peut être un lieu de violence et de maltraitance, tout comme l’institution. Les aidants professionnels sont parfois témoins involontaires d’actes dommageables vis-à-vis des personnes qu’ils assistent, mais la situation professionnelle peut également inciter à devenir acteur et endosser, insidieusement, un rôle qui n’a rien de glorieux : celui de maltraitant. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 3p : Le médecin, la bientraitance, la maltraitance

1.90 €
(Réf. NDA16ART.13)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.


Résumé :  Un médecin, par sa formation, est responsable de son patient et est impliqué dans les logiques du système de soins ; à ce titre il a le devoir de veiller au respect des personnes. Lorsqu’il travaille en institution, il gère les relations des membres de l’équipe pour assurer une collaboration efficace au sein du service. Le médecin est donc confronté à la bientraitance… et à la maltraitance. Comment peut-il se positionner dans l’un et l’autre cas ? in N° 16 - 07-09/2007

 

 

PDF Article 2p : La spirale de la violence

1.00 €
(Réf. NDA16ART.15)

Eva LANGMAR - Conseillère familiale

Résumé :
Exercer une domination sur autrui place d’emblée le responsable dans le cycle de la violence parce qu’elle conduit l’autre à une perte d’estime de lui-même. Ces agressions répétées instillent des angoisses et les ancrent profondément dans le sujet allant même jusqu’à le conduire au suicide. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 2p : Agressivité en institution ?

1.90 €
(Réf. NDA16ART.17)

Par Florent PUPPIS. Directeur délégué à l’animation. Chargé de cours, Université de Franche-Comté. IUT Département carrières sociales Animation socioculturelle. Formateur INFIPP/Lyon-Villeurbanne.


Résumé :
« J’ai décidé d’aller vivre dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ! » Une telle affirmation de nos aînés est peu crédible, sachant que la perte d’autonomie est le plus souvent subie, non choisie. Les mécanismes de l’agressivité. Cette agressivité ne serait-elle pas une défense ? in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 3p : De la bientraitance

1.90 €
(Réf. NDA16ART.22)

Par Alexandre MANOUKIAN. Psychologue


Résumé :
Toute société s’est développée dans la dynamique contradictoire de ces deux mouvements : maltraiter, écraser voire supprimer certains groupes, et soulager, protéger, « bientraiter » d’autres catégories. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 3p : La maltraitance commence où finit l'écoute de l'autre

1.90 €
(Réf. NDA16ART.21)

Par Véronique LECAS. Animatrice, Nadia MARENGO. Animatrice.


Résumé :
Sous le couvert de stimulation, de « prise en charge », j’observe souvent des attitudes que moi, animatrice, je qualifie de maltraitantes ; ce qui montre que cette notion peut être ressentie très différemment selon les personnes. Dans l’animation sociale, l’animateur en gérontologie se définit comme un professionnel prenant soin de la personne âgée (voir la charte de l’animation en gérontologie) ; il s’assure que tout ce qui peut faire sens et établir une relation harmonieuse soit utilisé et mis en œuvre pour le bien-être de la personne. in N° 16 - 07-09/2007

 

PDF Article 3p : Quand se succèdent les hivers…

1.90 €
(Réf. NDA14ART.03)

Par Pierre SALQUE (+). Professeur de philosophie.

Résumé : C'est une histoire exemplaire où se côtoie la mort. Un récit de courage tranquille, au jour le jour. Les vertus qui tissent ces destinées ont la simplicité mais aussi la force des êtres de bonne volonté. On les croise, on les voit à peine, et même pas du tout, parce qu'ils sont discrets. Avec affection, Pierre Sansot les appelle "les gens de peur". Voici l'histoire de l'un d'entre eux. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 4p : Interprofessionnalité. Travailler en équipe, oui mais...

2.45 €
(Réf. NDA14ART.10)

Par Dr Dominique MANIERE. Praticien hospitalier, chef du service de soins de suite gériatriques et de l’EHPAD au CHU de Dijon.


Résumé :
La gérontologie ne se pratique de façon pertinente et efficace que lorsque les différents professionnels, impliqués dans un projet, un travail, un soin, … partagent leurs talents. Voilà un fait qu’aucun acteur social ou médical ne viendrait à contester de prime abord. Et pourtant… Si aujourd’hui chacun se revendique de ce travail en équipe, notre expérience nous laisse à penser qu’il s’agit plus volontiers de mots que d’une véritable mise en application de grands principes de l’interprofessionnalité. Ce dernier terme, qui nous semble devoir être préféré à ceux d’inter-, pluri- ou multidisciplinarité, trouve toute sa mesure dans le travail quotidien que peut être amenée à produire une équipe ayant vocation à aider, accompagner ou soigner les personnes du grand âge. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 4p : L'informatique pour pallier aux handicaps

2.45 €
(Réf. NDA14ART.19)

Par William GASSIEN. Professeur certifié en informatique et technologie.


Résumé : L’évolution de l’outil informatique et d’Internet représente de réelles avancées et une ouverture sur le monde pour les personnes souffrant de différents déficits sensoriels (principalement visuels). L’autonomie, l’accès à l’information et à des postes de travail plus enrichissants, telles sont aujourd’hui les possibilités offertes par un équipement informatique adapté. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 7p : DE/DES Diplôme d'Etat Supérieur

3.05 €
(Réf. NDA14ART.01)

Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
Bernard Hervy, spécialiste des qualifications professionnelles en animation, a accepté de répondre à nos questions concernant les nouveaux diplômes "Jeunesse et Sport" : le DE et le DES JEPS. Il évoque donc la disparition du DEFA, les grands points et les organisations de ces deux nouveaux diplômes in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 3p : Le réseau, un nouveau mode de fonctionnement

1.90 €
(Réf. NDA14ART.14)

Sylvestre DEUGERBERT - Sociologue

Résumé :
Cet article revient sur la naissance des réseaux médicaux, et présente le rôle d'un réseau social en Vendée. Sylvestre Deugerbert, psycho-sociologue, évoque les incidences et les répercussions que ce réseau a eues sur le travail des professionnels de la région. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 9p : Le médecin coordonnateur, un manager au service du projet de soins

3.05 €
(Réf. NDA14ART.16)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social.


Résumé : Lorsque les pouvoirs publics définissent, en 1999, le statut de médecin coordonnateur, de très nombreuses questions sont en suspens et rendent la fonction difficilement gérable. Le médecin coordonnateur est aujourd’hui le pivot central du projet de soins, les craintes du début s’estompant au profit de l’objectif de qualité préconisé par tous. in N° 14

 

PDF Article 4p : Parcours d'animateur : Cathy Steelandt - Autodidacte !

2.45 €
(Réf. NDA14ART.02)

Marie-France BENOIS - Journaliste, animatrice

Résumé :
Catherine Steelandt, aniamtrice-coordonnatrice, nous présente son parcours professionnel hors-norme : ancienne vendeuse, elle a suivi une formation en communication proposée par les Assédic, qui débouchera sur un poste dans un club de personnes âgées. S'ensuit la VAE, véritable parcours du combattant, pour décrocher son BEATEP. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 3p : Au cœur des réseaux, les NTIC

1.90 €
(Réf. NDA14ART.18)

Par William GASSIEN. Professeur certifié en informatique et technologie.


Résumé :
Les NTIC regroupent l’ensemble des appareils et outils nécessaires pour manipuler de l’information, la convertir, la stocker, la gérer, la transmettre et la retrouver : aujourd’hui ils sont au cœur des échanges entre tous les humains de la planète.
L’adaptation des NTIC s’applique à de nombreux domaines mais les progrès obtenus portent en eux de nouvelles formes d’exclusion sociale désignée sous le vocable de « fracture numérique ». L’expérience menée par l’association « Mon jardin numérique » illustre parfaitement la mise en réseau passionnante et dynamique que ces technologies peuvent induire. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 2p : La coordination, un lien entre tous les participants

1.90 €
(Réf. NDA14ART.11)

Par Chantal GOULARD. Infirmière de formation, elle est responsable de l’organisation du foyer-logement et assure la coordination des six membres de l’équipe.

Résumé :
En tant qu’infirmière, je suis responsable de la gestion et de la distribution des médicaments de certains résidents. Ainsi, je rencontre toutes les personnes et peux suivre leur évolution. Cette fonction me permet aussi de recueillir toutes les informations, questions, sujets d’inquiétude ou problèmes rencontrés par les collègues. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 2p : Complémentarité des métiers de psychologue et d'animateur

1.90 €
(Réf. NDA14ART.12)

Par Benjamin ABOU. Psychologue en EHPAD.


Résumé :
Il n’est pas évident d’intégrer une équipe existante, de faire coexister des langages et des références différents, de partager une même vision des buts à atteindre. Et  pourtant travailler en équipe pluridisciplinaire est à ce prix, afin que le quotidien des résidents ne soit pas une succession de sollicitations mais un environnement de propositions. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 2p : Le CLIC, un réseau au service des usagers

1.90 €
(Réf. NDA14ART.15)

Par Pauline HUGO. Psychologue


Résumé :
Dès 1999, la députée Paulette Guinchard-Kunstler préconisait la création d’un Centre Local d’Information et de Coordination ou CLIC dans l’objectif de regrouper les informations et de les véhiculer vers les seniors âgés de plus de 60 ans et/ou leur entourage.


in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 3p : Travailler ensemble

1.90 €
(Réf. NDA14ART.17)

Par Roland FONTENEAU. Maître de conférences à l’université de Tours. Formateur, conseiller-expert en partenariats.
Résumé :
Il existe plusieurs façons de travailler ensemble. Toutes peuvent être appropriées à un moment donné, car elles correspondent à des méthodes et des réponses spécifiques. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 2p : Réseau… Attention, fragile !

1.90 €
(Réf. NDA14ART.09)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.


Résumé :
 « Réseau », le mot est lâché ! Le terme n’est-il pas victime de son succès ? N’est-il pas galvaudé parfois ? Car le concept de travail en réseau semble loin d’être intégré dans les pratiques professionnelles, d’où une profonde remise en cause des fonctionnements. Et affectant aussi bien les méthodes que les finalités. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 3p : AGADIR, un réseau pour les animateurs

1.90 €
(Réf. NDA14ART.13)

Par un collectif de l’association.
Résumé :
2002, AGAD : Animation en Gérontologie Ardèche-Drôme – 8 animatrices.
2006, AGADIR : Animation en Gérontologie Ardèche-Drôme-Isère-Rhône – 60 professionnels adhérents.
L’évolution de l’association témoigne de profondes mutations : l’animation auprès des personnes âgées n’est plus un épiphénomène à la marge de la professionnalité ; c’est un fait de société. En tant que professionnels, notre objectif est de faire reconnaître, par tous les responsables, la nécessité de l’animation sociale et culturelle auprès des personnes âgées jusqu’au bout de leur vie. in N° 14 - 01-03/2007

 

PDF Article 4p : Les idées reçues sur le vieillissement

2.45 €
(Réf. NDA13ART.16)

Par Daniel REGUER. Maître de conférences en sociologie.


Résumé :
Interroger l’évidence, tel est mon propos en m’appuyant sur les réalités de terrain apparues au fil des nombreuses enquêtes que j’ai menées. Alain Touraine déclare que « le but de la sociologie est d’activer la société… de détruire tout ce qui impose une unité substantive : valeur ou pouvoir, à une collectivité ». Il en est ainsi des sciences sociales et du travail social ; le chercheur est placé dans une posture théorique :
- à l’écoute du sens que les acteurs donnent à leur action ;
- avec un désir d’action sur les pratiques professionnelles, les systèmes organisationnels et les politiques publiques. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 4p : La vieillesse en Espagne. Redéfinition de la place et des rôles dans la famille

2.45 €
(Réf. NDA13ART.13)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.


Résumé :
L’Espagne connaît, comme la plupart de ses voisins européens, un vieillissement de sa population lié à une baisse très rapide de la natalité et à une prolongation considérable de la durée moyenne de vie. La prospective pour les années 2050 montre un gap difficile puisqu’il y aura sept personnes de plus de 65 ans pour dix personnes d’âge actif. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 4p : Parcours d'animateur : Sophie Simonneau - Des têtes blondes aux têtes blanches.

2.45 €
(Réf. NDA13ART.01)

Propos recueillis par Marie-France BENOIS. Journaliste.

Résumé :
"Maison de retraite médicalisée recherche animatrice ou animateur, CDI, temps partiel...". Voici comment tout a débuté en octobre 1996. Un premier entretien, un second, puis l'annonce de l'embauche le 15 mars 1997. Quels critères ont prévalu en ma faveur ? Je ne peux le préciser avec certitude, mais le salaire en a sans doute repoussé certains. Quelle ne fut pas la surprise de ma famille lorsque je lui ai appris la nouvelle ! En effet, après un bac scientifique, puis l'obtention de ma licence de psychologie, je me suis inscrite à l'IUFM comme je l'avais toujours prévu. Hé oui, je voulais devenir institutrice et enseigner aux petites têtes blondes avait toujours été mon rêve... 
in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 4p : Le système de mesure de l'autonomie fonctionnelle (SMAF)

2.45 €
(Réf. NDA13ART.17)

Par Sylvain CONNANGLE. Directeur réseau Ehpad.


Résumé :
L’utilisation d’un outil d’évaluation multidimensionnelle dans le projet de vie d’un établissement ne peut se limiter à la grille AGGIR car celle-ci laisse dans l’ombre des critères importants dans la prise en charge de la personne âgée : il s’agit de tous les aspects psychosociaux qui apportent du sens et de la vie aux années en les situant dans une dynamique d’approche globale de la personne et de son environnement. Cet outil (le SMAF) permet de voir la personne dans ses capacités actuelles, celles qu’elle peut mobiliser, non de se focaliser sur les compétences qui ont disparu. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 6p : Dépendance et institutionnalisation

3.05 €
(Réf. NDA13ART.18)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

Résumé :
Environ 600 000 individus âgés de plus de 60 ans, c’est-à-dire environ 5% de la population âgée en général, fait l’objet d’une institutionnalisation. Cette dernière est motivée par le phénomène « dépendance » et reste vécue comme un événement traumatisant pour les familles, dans la mesure où il s’agit de la dernière demeure de leur proche. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 4p : Animation et thérapie : deux axes complémentaires dans l'accompagnement de la personne en situation de handicap

2.45 €
(Réf. NDA13ART.19)

Par Pascal GUILLEZ. Directeur pédagogique de l’Institut de Formation en Ergothérapie de Berck-sur-Mer.


Résumé :
Au cœur de la plupart des métiers médico-sociaux, l’activité est sans doute un repère constant de ce qui évolue, de ce qui progresse ou au contraire, un signe d’alerte lorsqu’elle est limitée, perturbée ou refusée par la personne qui la réalise. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 6p : Le jeu musical auprès des personnes âgées dépendantes

3.05 €
(Réf. NDA13ART.20)

Par Florent PUPPIS. Responsable d’animation du groupe Korian, musicothérapeute clinicien.

 

 

Résumé :

La musique est une expression primordiale de notre culture. C’est un moyen d’expression qui, en théorie, associe trois éléments : la mélodie, l’harmonie et le rythme. Elle est un fait social subi ou choisi et quand la maladie fait surface, que les mots manquent souvent, la musique, à travers le jeu, peut produire un effet de catharsis et apporter un certain apaisement. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 4p : Vieillesses africaines

2.45 €
(Réf. NDA13ART.14)

Par Pierre SALQUE (+). Professeur de philosophie.


Résumé : Regards européens sur les personnes âgées en Afrique : des sagesses millénaires ancrées dans l’environnement et le quotidien. Les paroles des anciens ont force de loi dans ces sociétés de culture orale et donnent au verbe sa force symbolique en reliant les vivants aux morts. in N° 13

 

PDF Article 4p : La vieillesse : entre respect et âgisme

2.45 €
(Réf. NDA13ART.08)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

Résumé :

Deux conceptions semblent s’affronter : celle où la personne âgée représente sagesse et dignité, celle où la personne est marquée par les aléas de l’âge et de l’usure du corps. Ces deux conceptions proposent des lectures différentes de la place de la personne âgée dans la société et questionnent quant aux modèles économiques, sociaux, sanitaires, familiaux ou philosophiques référents. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : ARGO :Une association au service des personnes âgées

1.90 €
(Réf. NDA13ART.03)

Par M. FREULON, directeur des associations Argo et Kérélis – Grand Ouest.


Résumé :
L’Association des résidences du grand Ouest (ARGO) a été créée en 1989 en partenariat avec la Fédération des organismes HLM. La gestion et l’animation des résidences sont assurées en partenariat. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 2p : Les représentations de la personne âgée, hier et aujourd'hui, ici et ailleurs

1.90 €
(Réf. NDA13ART.07)

Par Georges GOMA-GAKISSA. Docteur en sociologie, chargé d’enseignement et de recherche.


Résumé :
La place et la représentation de la personne âgée ont beaucoup évolué au cours du temps. Trois points sont à considérer :
- La représentation de la vieillesse en tant que telle, fil conducteur pour comprendre nos actions en société.
- L’évolution de cette représentation au cours du temps et dans les différents pays (par exemple, on ne voit pas de la même façon la personne âgée en Europe et en Afrique).
- La place faite aujourd’hui à la personne âgée dans nos sociétés. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 2p : D'un pays à l'autre

1.90 €
(Réf. NDA13ART.12)

Henriette CALCAGNO - Animatrice coordinatrice

Résumé :
La prise en charge de la vieillesse est bien différente d’un pays à l’autre ; en effet, la prise en charge du sujet âgé est, en France, une question d’Etat, basée sur l’obligation familiale quand cela est possible et selon les revenus. En Italie, il s’agit avant tout d’une question de famille. En Ukraine, les personnes âgées sont démunies de tout. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : Cette névrose phobique qui nous gâche l'existence

1.90 €
(Réf. NDA13ART.04)

Par Cécile AGUESS, Géronto-psychologue


Résumé :

Organisation défensive par excellence, la phobie est une névrosité constituée par la peur irrationnelle et excessive déclenchée par un objet, une personne, une situation, caractérisant son symptôme clinique principal. Dans la population générale, la phobie touche un individu sur dix, c'est à dire six millions de Français.
in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 2p : Le statut de l'animateur

1.90 €
(Réf. NDA13ART.02)

Par Liliane POITRINE. Directrice d'un EHPAD de la fonction publique hospitalière.

Résumé :
Quel statut pour l'animateur selon qu'il travaille pour la fonction publique hospitalière ou non ? Le BEATEP n'est une formation reconnue que pour les établissements non publics. Le chef d'établissement, s'il doit choisir entre un cadre infirmier ou administratif et un animateur titulaire du diplôme d'Etat (DEFA), choisira de préférence et en fonction de ses moyens budgétaires un cadre; l'animateur exercera comme "faisant fonction".
in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : Regard des adultes sur les personnes âgées au Maghreb

1.90 €
(Réf. NDA13ART.11)

Par Salah ABED-SERANDI. Salah a travaillé pendant quatre ans en foyer Sonacotra. Depuis l’obtention de son DEFA, il intervient dans un service de prévention jeunesse de la ville de Grasse (06).

 

 

 

Résumé :

Dans la société du Maghreb, le fonctionnement familial est différent de celui de la famille nucléaire en France. Les liens du sang sont également perçus différemment, laissant une plus grande proximité entre grands-parents, parents et enfants. La personne âgée détient le statut envié de sage. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : Horizon 2025 : à la recherche des représentations

1.90 €
(Réf. NDA13ART.15)

Par Myriam VAN ESPEN. Experte internationale en gérontologie, consultante Fondation Roi Baudouin, cabinet conseil international Senior Innovation.


Résumé : En 2005, la Fondation Roi Baudouin (avec un rôle semblable à celui de la Fondation de France) décide d’initier une démarche originale en vue de percevoir les représentations du vieillissement dissimulées dans l’esprit d’une série de scientifiques spécialisés en neurosciences et de décideurs des administrations fédérales et régionales. in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : L'accompagnement du dément

1.90 €
(Réf. NDA13ART.05)

Par Aline BORDES. Psychologue.


Résumé :
Le phénomène démentiel est globalement qualifié en tant qu’altération acquise des fonctions supérieures, générant, in fine, une dépendance de l’individu dans les activités de la vie quotidienne. On parle alors de démence, lorsqu’est diagnostiqué un ou des troubles mnésiques associés à un, voire plusieurs autres déficits, tels que : praxique, gnosique, phasique, … in N° 13 - 10-12/2006

 

PDF Article 3p : Libérable !

1.90 €
(Réf. NDA12ART.13)

Par Geneviève ZEHNDER. Coordonnatrice BEATEP/PA CEMEA Rhône-Alpes.


Résumé :
Trente années d’expérience en animation : des jeunes aux moins jeunes de la maison de retraite. J’ai retrouvé avec certains publics âgés sortant de prison les observations que j’avais pu faire avec des jeunes de 18-25 ans, surtout celles concernant leurs difficultés d’intégration. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 3p : L'équipe d'animation

1.90 €
(Réf. NDA12ART.23)

Par Jean-Marc UZEL, animateur coordonnateur.

Résumé :
Dans le cadre de l’élaboration du projet institutionnel de l’établissement, un groupe de travail s’est chargé de définir le projet d’animation. La communication avec les équipes en constitue la pierre de touche car il s’agit de faire passer une dynamique pour le bien-être et le bien vivre de la personne âgée. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 4p : La pauvreté : scandale dans nos sociétés dites

2.45 €
(Réf. NDA12ART.21)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.


Résumé :
Poser la question de la paupérisation de notre société revient à s’interroger quant au traitement de la vieillesse demain. Qu’en sera-t-il des personnes ayant plus perçu le RMI que versé des cotisations donnant droit à la retraite ? Qu’en sera-t-il du soutien des adultes futurs vers leurs aînés alors qu’ils entrent tardivement dans un monde du travail précarisé ? Qu’en sera-t-il de l’accompagnement par les proches face à la dispersion de la parentèle ? Autant de questions qu’il convient d’envisager à tous les niveaux pour être en capacité de répondre au mieux aux attentes des personnes âgées. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 4p : Les travailleurs immigrés âgés. Vieillir ici en France; être là-bas par la pensée et le cœur

2.45 €
(Réf. NDA12ART.19)

Par Laurence HARDY - Sociologue

Résumé :
A l'heure de la retraite, les travailleurs immigrés âgés, venus en France pour travailler,  doivent faire un choix : rester là où ils sont, ou retourner dans leur pays. Cette situation doit nous interroger sur l'accompagnement spécifique à mettre en œuvre pour ces personnes, le tout s'inscrivant dans un questionnement beaucoup plus large sur la reconnaissance sociale et la place de la personne âgée dans notre société. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 3p : Etre retraité dans un foyer Sonacotra

1.90 €
(Réf. NDA12ART.18)

Par Salah ABED-SERANDI. Salah a travaillé quatre ans en foyer Sonacotra. Depuis l’obtention de son DEFA, il intervient dans un service de prévention jeunesse de la ville de Grasse (06).


Résumé :
Ou comment les structures d’accueil pour des salariés temporaires se sont pérennisées pour accueillir ces mêmes travailleurs à la retraite. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 7p : Penser la retraite en situation d'immigration

3.05 €
(Réf. NDA12ART.16)

Par Georges GOMA-GAKISSA. Docteur en sociologie


Résumé :
La France, pays d'immigration depuis longtemps, se heurte cependant à de nombreux problèmes lorsqu'il s'agit du vieillissement de ses travailleurs immigrés retraités. Georges Goma-Gakissa nous explique le manque d'intérêt de la société à l'égard de ces personnes, mais aussi les amalgames et préjugés liés à ces populations. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 4p : Projet de vie en MARPA

2.45 €
(Réf. NDA12ART.22)

Par Colette JAMMET. Responsable de Marpa.
Résumé :
Une première subvention est venue récompenser le projet « Amélioration de la qualité dans l’établissement ». Une autre subvention est prévue pour renforcer le professionnalisme de toute l’équipe. Car il s’agit d’apporter une réponse professionnelle à la coupure sociale des personnes âgées fragilisées en rappelant, soutenant et valorisant :
- les fondamentaux de l’homme, ses racines et la transmission ;
- les rôles vis-à-vis des autres, même dans le grand âge :
- les échanges intergénérationnels. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 4p : Les personnes en insécurité à l'écrit

2.45 €
(Réf. NDA12ART.20)

Par Hervé ADAMI.Maître de conférences à l’université de Nancy 2. Chercheur CRAPEL/ATILF/CNRS.


Résumé :
Voilà pour les animateurs un questionnement inhabituel :
- cette personne qui refuse de participer aux activités, ne serait-ce pas pour dissimuler qu’elle ne sait pas lire ?
- cette autre qui participe bien mais refuse systématiquement de venir aux ateliers mémoire, ne serait-ce pas parce qu’il faut écrire ?
Nous connaissons tous des excuses qui masquent des incapacités comme l’oubli des lunettes, la fatigue, les rhumatismes, les tremblements, … Soyons vigilants à ces signaux afin de ne pas mettre les personnes âgées en situation d’échec. Avant de proposer une animation, cherchons comment l’amender pour que chacun y trouve son profit. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 3p : La mort anonyme des SDF : jusqu'au l'indifférence ?

1.90 €
(Réf. NDA12ART.12)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

Résumé :

Alors que la  France a connu, au fil des années, un développement socio-économique sans précédent la plaçant parmi les « grandes puissances mondiales » ; alors que des progrès considérables nous permettent non seulement de vivre de plus en plus longtemps, mais surtout en meilleure santé entraînant un allongement de la vie sans incapacité ; comment expliquer le fait que la pauvreté ne cesse, depuis plus de 30 ans, de progresser ? Comment ne pas trouver inacceptable le fait que des personnes meurent dans la rue, aux yeux de tous ? in N° 12 - 07-09/2006

 

 

PDF Article 2p : L'exemple de l'association

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA12ART.07)

Pierre COCOLON, Olivia VERSAVEAU

Résumé :
Voici la présentation d'une association loi 1901, basée en Gironde. Son fonctionnement, ses membres et leurs cotisations, ses fonctions... sont passés en revue dans cet article indispensable pour comprendre le fonctionnement d'une association de ce type en institution. in N° 12 - 07-09/2006

 

 

PDF Article 1p : Handicap et vieillesse : histoire d'une rencontre

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA12ART.14)

Par Jean-Luc SCHAFF - Cadre de santé. Titulaire du DEFA et du DHEPS. Il est également formateur et intervient sur les thèmes du projet de vie et l'animation.

Résumé : Un regard sur l'accueil d'une personne "handicapée" en maison pour personnes "âgées". in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 3p : Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

1.90 €
(Réf. NDA12ART.11)

Pierre SALQUE (+) - Professeur de philosophie.

Résumé :

Cet autre que moi-même, porteur de vie comme moi, mais si différent dans son rapport à la société, m’interroge sur ma manière d’exister, d’être, me remet en cause sur mon métier d’aide et d’accompagnement, me questionne dans ma relation de travail et de référence à une organisation. Le philosophe pose des questions…
(1) Poème de Louis Aragon adapté par Léo Ferré. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 2p : La vieillesse hors du milieu psychiatrique

1.90 €
(Réf. NDA12ART.15)

Par Geneviève ZEHNDER. Coordonnatrice BEATEP/PA CEMEA Rhône-Alpes.

Résumé :
L’intégration de personnes issues d’unités de soins psychiatriques pose un réel problème. D’abord, ces personnes arrivent en maison de retraite dès 60 ans. Juste avant leur anniversaire elles étaient considérées comme étant handicapées psychiquement, juste après elles ne sont plus que des vieilles personnes. L’interrogation des personnels des institutions face à cet état de fait dépasse largement le cadre de nos structures et devrait questionner la société tout entière. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 2p : Internet, une aide pour la création d'une association

1.90 €
(Réf. NDA12ART.10)

Par Marie-Anne ROBERT. Animatrice.

Résumé :

Aujourd'hui le Web est devenu pour tous, des particuliers aux institutions, une source d'information importante voire inépuisable, efficace et à moindre coût. Même si l'utilisation d'un moteur de recherche reste à ce jour la méthode la plus rapide et la plus exhausitive pour trouver des informations sur Internet, il est parfois difficile de trouver l'information recherchée avec, rien qu'en France, des dizaines de millions d'adresses Internet. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 2p : Liberté du Résident en Institution (LRI)

1.90 €
(Réf. NDA12ART.08)

Bernadette GOUDARD - Animatrice

Résumé :
L'association "Liberté du Résident en Institution" est une association loi 1901, créée en 1991. Par le biais de formations et d'un colloque annuel, elle tente d'accroître la qualité de vie des résidents, grâce à différents objectifs : permettre aux institutions de devenir de vrais lieux de vie, ou faire appliquer la charte de Droits et Liberté des personnes âgées en institution. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 2p : Une maison de retraite pour les apatrides

1.90 €
(Réf. NDA12ART.17)

Marie-France BENOIS - Journaliste, animatrice

Résumé :
Voici l'exemple d'une maison de retraite qui accueille des immigrés polonais. Bien que la quasi-totalité des résidents soit très bien intégrée dans la société française, cette double nationalité implique une politique d'animation un peu différente : jumelage avec un établissement de Cracovie, visites en Pologne, ou encore alimentation spécifique. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 2p : Les associations loi 1901 en maisons de retraite

1.90 €
(Réf. NDA12ART.09)

Par Me Etienne BATAILLE - Avocat à la cour d'appel de Paris, spécialisé en droit social.

Résumé :
Les résidents en maison de retraite conservent, et il convient de le rappeler, tous leurs droits, y compris celui de se réunir en association loi 1901... Ces associations cependant avaient une existence symbolique car ne présentant guère d'intérêt en pratique. Elles s'étaient constituées pour permettre d'exercer des activités artistiques, notamment en dehors de la maison de retraite (chorale, groupe de théâtre), ou alors elles regroupaient résidents et familles de résidents dans le cadre d'associations de défense s'opposant à la maison de retraite dans le cadre d'un contentieux. Globalement, on peut considérer que les établissements ne favorisaient pas la création de ce type d'association de résidents dont le caractère parfois revendicatif pouvait gêner.
in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 6p : L'association loi 1901

3.05 €
(Réf. NDA12ART.06)

Par Nadia MARENGO. Animatrice.

Résumé :
Comment fonctionne une association loi 1901? Comment la créer? Cet article, en plus de répondre à ces questions, présente cette fameuse loi, ainsi que deux associations, ayant chacune leurs objectifs et leurs méthodes de fonctionnement. in N° 12 - 07-09/2006

 

 

PDF Article 3p : Parcours d'animateur : Nadia Guillon - Construire des projets en vraie professionnelle

1.90 €
(Réf. NDA12ART.01)

Résumé :
Le parcours de Nadia Guillon n'est pas banal : d'abord secrétaire, elle a travaillé sur divers projets culturels. Puis elle s'est tournée vers l'animation en gérontologie, et prépare actuellement son DEFA. in N° 12 - 07-09/2006

 

PDF Article 4p : Entrée en institution et liens familiaux

2.45 €
(Réf. NDA11ART.15)

Par Martine DORANGE. Psychosociologue. Chargée de recherches Fondation Nationale de Gérontologie.


Résumé :
L’entrée en institution est toujours une histoire de famille. Toutes les générations d’une même famille s’interrogent au-delà de la personne qui prend la décision, ou qui se voit contrainte à envisager cette solution. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Complémentarité de l'animateur et des familles face à la dégénérescence

2.45 €
(Réf. NDA11ART.20)

Par Nadia MARENGO. Animatrice Hôpital Charles Roux, Limeil-Brévannes (94).

 

 

Résumé :

L’institution accueille, en deux bâtiments, 120 personnes en maison de retraite et 120 autres en long séjour. L’espace animation se situe entre ces deux bâtiments : cette zone de passage constitue un lieu d’informations et elle est surtout un endroit vivant. L’environnement tel qu’il est conçu, avec son coin salon équipé d’un téléviseur, sa bibliothèque, l’aquarium et l’atelier de bricolage, a permis de créer un espace chaleureux et familial où chacun peut se sentir à l’aide. Prendre en compte la souffrance familiale. Favoriser la communication. Cohérence du projet de vie. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 5p : Le système familial mis à mal par la démence

2.45 €
(Réf. NDA11ART.17)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.


Résumé :
La famille s’envisage en tant que système ou groupe, lui-même régi par des liens intra et intergénérationnels, au sein desquels une histoire est véhiculée, forgeant l’identité de chacun des membres constitutifs et favorisant l’ancrage narcissique. Dès lors, il apparaît qu’un système familial est constamment mis en danger lorsque l’un de ses membres est amené à le quitter : ceci est nommé le démembrement, et la famille le caractérise comme une amputation. La crise qui en résulte entraîne un mécanisme de défense voire de rejet. La mise en place d’un groupe de parole ouvert aux familles, aux personnes âgées et aux personnels permet de retisser les liens et de réinvestir l’espace social. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 5p : Vivre à Monjous. Une association ouverte aux familles

2.45 €
(Réf. NDA11ART.22)

Pierre COCOLON - Animateur

Résumé :
Cet article présente les actions (et les effets de celles-ci) de l'association "Vivre à Monjous", basée dans un établissement de Gironde. Rôle et implication des familles, projets menés et à venir, bien-être des résidents, point de vue de l'animateur... toutes les facettes de l'association sont mises en avant dans ce texte. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Quand le domicile est en question : liberté du sujet, réactions des familles

2.45 €
(Réf. NDA11ART.14)

Alexandre MANOUKIAN - Psychologue

Résumé :
La décision d'entrer ou non en institution est toujours très délicate. Quelle liberté a réellement le futur résident dans cette décision? Et quel est le ressenti de la famille? Voici le point de vue d'un psychologue sur ce moment douloureux. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 2p : Bénévoles et Institution

1.90 €
(Réf. NDA11ART.21)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

 

 

Résumé :

Il existe peu de services de gériatrie sans bénévoles. Femmes ou hommes, ils viennent donner de leur temps et de la vie aux personnes âgées, ce qui est louable. Mais derrière ce dévouement se cachent parfois d’autres aspirations, conscientes ou non, qui peuvent être délétères pour l’équipe et les résidents. Quelques règles sont donc à respecter. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 2p : La famille et la personne âgée

1.90 €
(Réf. NDA11ART.18)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste en droit social. 

 

Résumé :

 

Traditionnellement, la famille pourvoyait aux besoins de la personne âgée. Devant certains abus ou des situations de précarité, le législateur a défini des mesures de protection avec, aujourd’hui, un référent : la personne de confiance. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 3p : Familles et institution : vers un partenariat…

1.90 €
(Réf. NDA11ART.19)

Par Eric LE GOURIERES. Cadre supérieur en rééducation.

 

 

Résumé : L’admission en long séjour des résidents pose une double question concernant le maintien de certaines fonctions de la vie quotidienne des personnes, la place et le rôle des familles. Aussi, notre objectif est de faire en sorte que puissent se créer des liens réels entre le personnel de l’hôpital et les familles et entre les familles elles-mêmes. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 3p : La désespérance du conjoint face à la fin de vie

1.90 €
(Réf. NDA11ART.16)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

 

 

Résumé : Ou comment la vitalité d’un service de soins peut devenir bouc émissaire de la douleur, de l’isolement et du ressentiment des proches accompagnant une personne en fin de vie. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Familles et société. Vers une famille sentimentale et multigénérationnelle

2.45 €
(Réf. NDA11ART.13)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.
Résumé :
La famille change, et ce n’est pas étonnant puisque tout a changé autour d’elle ; elle est le miroir dans lequel se reflètent et se répercutent les transformations de nos modes de vie. Cependant, il ne faut surtout pas interpréter ces changements en termes de « perte de liens familiaux » ou de « fin de la famille ». Car, si le modèle de la famille nucléaire s’est progressivement imposé dans notre société occidentale, une reconnaissance progressive laisse peu à peu émerger d’autres modèles familiaux du fait d’un assouplissement de certaines normes sociales et d’une émancipation des traditions. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Au cimetière

2.45 €
(Réf. NDA11ART.12)

Par Martine GASPERINI. Gérante de marbrerie funéraire.


Résumé : Toutes les tombes racontent une histoire ! Qu’il s’agisse de l’histoire nationale, de celle du terroir, de celle d’une famille ou la sienne propre… Elles témoignent d’une vie, d’une culture, d’une époque ; Imperturbables, elles défient le temps et les hommes ; le marbrier funéraire « interprète » le souhait de ses clients dans la mesure du techniquement possible. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 3p : La prévoyance funéraire. Une logique assurantielle en développement

1.90 €
(Réf. NDA11ART.11)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

Résumé :

A partir de 1945 (…) s’est développé un système d’assurances visant à se prémunir, individuellement et à titre privé, de certains risques. Parmi eux, la « prévoyance funéraire » a progressé rapidement à partir des années 1990, répondant à des changements tant familiaux que communautaires et sociétaux qui amènent à de nouvelles perceptions de la mort.

 

in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 5p : Accompagner les familles en deuil

2.45 €
(Réf. NDA11ART.10)

Par Stéphane ALLION.

 
Résumé : Le métier d’assistant funéraire comporte de nombreuses fonctions qui consistent à assister une famille dans toutes les opérations que requiert un enterrement pour donner une image de la mort acceptable par la société. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Les flamboyants

2.45 €
(Réf. NDA11ART.08)

Par Pierre SALQUE (+).Professeur de philosophie.

Résumé :
Vieillir, ce n'est pas attendre la mort. Pierre Salque, conférencier littéraire et philosophique, nous le prouve en décrivant diverses personnalités, du romancier à la simple observatrice, qui ont décidé de "savourer le présent". in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 4p : Du rite aux cérémonies : la personnalisation des funérailles

2.45 €
(Réf. NDA11ART.09)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

 

Résumé :
Les funérailles en France se sont très longtemps inscrites dans des rituels religieux formulés par l’Eglise catholique. Ces rites, qui se transforment dans le temps, prennent du temps et ont besoin de ce dernier pour s’établir. Ils représentent une réponse collective à différents événements de la vie et, lors des funérailles, donnent du sens à la mort. in N° 11 - 04-06/2006

 

 

PDF Article 3p : Le travail de l'animateur en gérontologie. Animateur : métier ou profession ?

1.90 €
(Réf. NDA11ART.02)

Daniel REGUER

Résumé :
La dénomination d'animateur professionnel met en évidence beaucoup de statuts différents : de l'animateur commercial à l'animateur culturel en passant par l'animateur sportif! Qu'est-ce alors qu'un animateur? Cette mise en miroir des diverses appellations aide à mieux comprendre les perceptions sociales que le sens commun, ou parfois d'autres professionnels, peuvent en avoir. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 11p : Spécial BP animation sociale

3.15 €
(Réf. NDA11ART.01)

Par Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Contenu :
Ce "Spécial BP Animation Sociale" présente, en six articles, tout ce qu'il faut savoir sur cette formation :

- Le BP Animation sociale : un construction ouverte.
- Le BP en dix points !
- Organisation du BP Animation sociale.
- Comment entrer en BP Animation sociale ?
- Quelles fonctions pour l'Animateur social ?
- Le BP Animation sociale en résumé. in N° 11 - 04-06/2006

 

PDF Article 3p : Un réseau d'échange d'art postal

1.90 €
(Réf. NDA10ART.20)

Nadia GUILLON - Animatrice

Résumé :
Face à l'isolement psychologique d'une majorité de personnes âgées vivant en institution, Nadia Guillon a souhaité créer un réseau de communication entre résidents et/ou structures par le biais de l'art postal. Voici donc la description de ce projet et de ses objectifs. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Ca se passe comme ça !

1.90 €
(Réf. NDA10ART.19)

Par Denis L'HUILLIER, directeur d'EHPAD.

Résumé :
Voici l'histoire d'un directeur d'EHPAD plein d'humour, qui a demandé à un dessinateur de venir "croquer sur le vif des tranches de vie" dans son établissement. Le résultat fut surprenant : les affiches dans les couloirs déclenchent l'hilarité générale et, à la demande des familles, le premier tome de la bande-dessinée est sorti en 2006. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Vite-Lu facilite l'accès à l'information

1.90 €
(Réf. NDA10ART.18)

Brigitte ROTTREAU, Sophie BARRON

in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 4p : Internet et les résidents

2.45 €
(Réf. NDA10ART.17)

Par Bernadette GOUDARD. Animatrice.

Résumé :

Il faut un début à tout... et les nouvelles technologies de communication ont fini par faire leur chemin dans la résidence... C'est cette modeste aventure que je me propose de vous raconter. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 5p : L'accessibilité du Web

2.45 €
(Réf. NDA10ART.16)

Par William GASSIEN. Professeur certifié en informatique et technologie.

Résumé :
On compte en France plus de 25 millions d'internautes, soit près de 50% de la population française. Parmi ces derniers, 47% déclarent se connecter chaque jour et 84% utilisent le courriel (courrier électronique). La consultation des sites Web du réseau Internet et le courrier électronique sont les applications informatiques les plus connues et les plus utilisées du grand public.
in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Les fonctions sociales du jeu avec les personnes âgées

1.90 €
(Réf. NDA10ART.15)

Par Nadia MARENGO - Animatrice.

Résumé :
L'appellation même (de jeu de société) renvoie à l'organisation sociale, à la vie de groupe. Quel que soit le lieu où il se déroule, en institution ou au domicile, le jeu permet de recréer une micro société ayant des règles communes (la règle du jeu). En général, nous jouons pour partager un moment ensemble, se détendre, pour passer le temps, mais aussi gagner, et même tricher ! in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Les fonctions du jeu

1.90 €
(Réf. NDA10ART.14)

Par Stéphanie QUATREHOMME-JUAN. Psychomotricienne.

Résumé : Dans mon travail auprès de personnes désorientées, atteintes de la maladie d'Alzheimer ou présentant des troubles apparentés, je suis amenée à utiliser des jeux qui peuvent être de bons médiateurs en psychomotricité. Ils permettent de procurer du plaisir, mais aussi de stimuler les fonctions cognitives et instrumentales. Il est intéressant de travailler en petit groupe de quatre-cinq personnes, les interactions étant alors plus riches. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Le JEU pour construire et préserver le JE

1.90 €
(Réf. NDA10ART.13)

Par Christine MAINTIER - Docteur en psychologie, maître de conférences.

Résumé :
Evoquer le jeu c'est de façon très spontanée, évoquer l'enfance. L'enfant joue ; l'inverse apparaîtrait aux éducateurs comme un phénomène inquiétant. Toutefois, force est de constater qu'il n'est pas seul à jouer. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Sens et animation

1.90 €
(Réf. NDA10ART.12)

Par Cyril PACOUT - Animateur.

Résumé :
L'animation sert à apporter une vie sociale et à la développer. L'organisation des moyens humains du secteur gérontologique a été pensée pour servir cet objectif. De quels autres outils dispose l'animateur pour parvenir à cet objectif ? Etablir une relation humaine - La connaissance du public - Les affects conditionnent l'animation. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 4p : Les supports d'animation, médiateurs de communication

2.45 €
(Réf. NDA10ART.11)

Par Stéphanie BOUREILLE - Animatrice.

Résumé : Les outils en animation, j'en consomme beaucoup ! Ils sont aussi divers que les conversations que nous pouvons avoir et varient suivant le temps, les douleurs, les participants et leurs attentes. Depuis quatre ans que je travaille, la population que nous accueillons a beaucoup changé : les personnes arrivent de plus en plus âgées et atteintes de troubles handicapants. Les trois-quarts de nos résidents sont atteints de démence de type Alzheimer. Toutes les activités manuelles ou physiques que je pouvais proposer les années précédentes sont maintenant inappropriées. De propositions en propositions, des activités plaisirs émergent. Le coloriage - Des activités colorées - Les activités centrées sur la mémoire - Les stimulations sensorielles - Fatigue et peur de l'échec diminuent la participation. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 4p : Des outils, pour quoi faire ?

2.45 €
(Réf. NDA10ART.10)

Par Florence DE CORNELISSEN - Ergothérapeute.

Résumé :
L'ergothérapie est, par définition, la thérapie par l'activité (du mot grec ergo qui signifie travail). Alors comment l'ergothérapie, en gériatrie, se différencie-t-elle de l'animation ? Ergothérapie et activité - Une vision thérapeutique des outils - Rééduquer ou animer. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 4p : Savoir projeter sans tout planifier

2.45 €
(Réf. NDA10ART.07)

Par Geneviève ZEHNDER. Animatrice.

 

 

Résumé : Les supports d’animation sont multiples et l’animateur les organise selon un projet. Les deux exemples qui suivent expliquent comment un projet d’activité peut être remis en cause. A quoi l’animateur doit-il être fidèle : au projet prévu, au bien-être des résidents, aux attentes de l’institution, aux désirs des personnes âgées, … ? in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Maintenir l'activité : une préoccupation essentielle, un accompagnement au quotidien

1.90 €
(Réf. NDA10ART.09)

Par Pascal GUILLEZ. Directeur pédagogique. Institut de formation en ergothérapie de Berck-sur-Mer (62).

Résumé :
Chaque individu est identifié non seulement par ses propres "marqueurs biologiques" qui peuvent évoluer avec le temps, mais aussi grâce à sa capacité à produire des activités et ce dans tous les domaines (motricité, cognition, relation, ...). L'activité prolonge la vie - L'activité possède des fonctions symboliques et sociales - Accompagner l'agir : faire "avec". in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Premier support, un espace approprié

1.90 €
(Réf. NDA10ART.08)

Par Salah ABED-SERANDI. Salah a travaillé pendant 4 ans en foyer Sonacotra. Depuis l’obtention de son DEFA, il intervient dans un service de prévention de la ville de Grasse (06).

 

Résumé :

Vouloir entretenir une animation en foyer Sonacotra demande souvent beaucoup d’imagination : les attentes et les besoins des résidents existent, ils les formulent même très bien ; le seul problème est de disposer d’un local ou d’une pièce commune où se réunir. Histoire d’un projet… in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : L'ambulancier et la prise en charge de la personne âgée

1.90 €
(Réf. NDA10ART.06)

Par H. DURAND. Responsable du service transport sanitaire au CHU de Montpellier. Formateur en manutention des malades et formateur au CESU.

 

 

Résumé :

L’ambulancier n’est ni infirmier, ni aide soignant. Son rôle consiste à assurer la sécurité, le confort et le transport des patients. Nous disons, par dérision, que nous assurons les « soins de couloirs » ! Quand nous déplaçons une personne âgée (ce qui représente les trois-quarts des transports), notre prise en charge est autre : nous avons un plus grand travail de réassurance à pratiquer. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 2p : La manutention ou l'art de solliciter le schéma corporel

1.90 €
(Réf. NDA10ART.05)

Par Anne MATHIOT. Masseuse-kinésithérapeute. Formatrice Pôle gérontologie Centre Antonin BALMES (34). 

 

 

Résumé : 

La manutention désigne des aides à la mobilisation de la personne âgée, considérées comme des actes de soin pour maintenir ses capacités fonctionnelles. Cette approche pourrait s’interpréter comme traduisant une communication différente faisant appel au toucher et au verbal ; c’est une invitation. La personne qui va faciliter le guidage (le facilitant) devra intégrer la gestuelle spécifique et la manière de se positionner à travers des stages de formation. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Y a-t-il un animateur dans l'équipe gériatrique ?

1.90 €
(Réf. NDA10ART.04)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

 

 

Résumé :

Il existe peu de services de gériatrie sans bénévoles. Femmes ou hommes, ils viennent donner de leur temps et de la vie aux personnes âgées, ce qui est louable. Mais derrière ce dévouement se cachent parfois d’autres aspirations, conscientes ou non, qui peuvent être délétères pour l’équipe et les résidents. Quelques règles sont donc à respecter. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 4p : Participer au monde et pourtant en dépendre

2.45 €
(Réf. NDA10ART.03)

Par Véronique LECAS, animatrice.

in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Les évolutions du secteur gérontologique

1.90 €
(Réf. NDA10ART.01)

Par Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
En cette fin d'année 2005, l'actualité professionnelle du secteur était dominée par eux nouveautés : la création du BP "Animation Sociale", et les modifications apportées aux Conseils de la Vie Sociale par la réforme de novembre 2005. bernard Hervy nous livre son avis de spécialiste sur ces questions. in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 13p : L'émergence de l'animation sociale

3.15 €
(Réf. NDA10ART.02)

Par Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :

Aujourd'hui, ce terme a trouvé sa place dans de nombreux discours professionnels. Il désignera même la prochaine spécialité du Brevet Professionnel d'animation, comme le Premier ministre l'a officiellement annoncé le 8 novembre, dans son plan de réponse aux "violences urbaines" de l'automne 2005. L'animation sociale apparaît donc au grand jour, elle est en plein essor et ne peut plus être considérée comme un courant mineur.  in N° 10 - 01-03/2006

 

PDF Article 3p : Soins palliatifs : solidarité humaine oblige !

1.90 €
(Réf. NDA09ART.17)

Par Aline BORDES - Psychologue.

Résumé :
Parce que les placements "long séjour" sont des placements définitifs, mis à la disposition des familles en grande souffrance psychologique, les résidents qui y sont accueillis sont généralement porteurs de pathologies graves, évolutives, terminales, renvoyant invariablement à l'action palliative. L'équipe de soins, les accompagnants et le malade se trouvent confrontés à la gestion de la fin de vie. Les concepts liés aux soins palliatifs - Du côté des soignants. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : De quoi sommes-nous responsables ? Ou les fondements de la solidarité.

1.90 €
(Réf. NDA09ART.16)

Raymond CHAPPUIS

Résumé :
Pourquoi sommes-nous solidaires? Quelle est la différence entre solidarité et charité? Sommes-nous tous responsables de nos aînés? Raymond Chappuis, ancien sportif et professeur à l'université de Tours, nous livre ses avis sur ces questions de société. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 2p : Grands-parrains et Petits-filleuls, passeurs de bonheur

1.90 €
(Réf. NDA09ART.15)

Propos recueillis par Mme PORTIER.

Résumé :

Mamie Janine est la grande marraine d'Azmi, et aussi la marraine de la maman d'Azmi. Veuve très tôt, elle a dû élever seule ses deux fils. Alors ce parrainage, bénévole, lui a permis de créer une relation affective avec cet enfant et sa maman isolée. - Solitude familiale - Le désir d'une vraie relation - La complicité partagée - Une solidarité intergénérationnelle - L'association. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 4p : Les arts de la table

2.45 €
(Réf. NDA09ART.14)

Par Pascal LOYE. Conseiller hôtelier en hôpital. DESS "management de la restauration hospitalière et territoriale".

Résumé : La prise en charge globale des patients en gériatrie est aujourd'hui incontestable, elle prend en compte le soin et le confort. Cela implique l'intervention de nombreux acteurs interdépendants et indispensables dans leur domaine d'action. Le repas et la nourriture cristallisent toutes les satisfactions et les insatisfactions subjectives ou pas, pour les patients ou le personnel. Mais c'est avant tout un temps dans la journée qui rythme la vie en institution et qui reste le point de repère des patients. Les cinq règles alimentaires de la personne âgée - in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : Manger, s'alimenter… Comment ? Pourquoi ?

1.90 €
(Réf. NDA09ART.13)

Nadia MARENGO - Animatrice

Résumé :
malgré des efforts constants, il y a encore beaucoup de travail, dans les institutions, pour que le moment du repas soit de nouveau un temps convivial. Comment faire durer le repas sans échanges, sans le support d'un projet de vie cohérent et lorsque le personnel sert, surveille, aide mais n'est pas là pour partager? in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 4p : Le repas facteur de bien-être

2.45 €
(Réf. NDA09ART.12)

Christine MAINTIER - Docteur en psychologie, maître de conférences.

Résumé : La France se vante d'être un pays où l'on mange bien, où l'on aime manger, où la cuisine peut être considérée comme un art. Difficile, dans ce cas, d'évoquer l'alimentation en gardant une juste mesure. Plus difficile encore, lorsqu'il s'agit de personnes âgées, puisque l'on peut entendre tout et son contraire : "en vieillissant, on a moins besoin de manger", "à notre âge, c'est le seul plaisir qui reste, alors autant ne pas s'en priver..." ou encore "que voulez-vous que je mange, moi qui ne peux plus mastiquer ?"  Force est de constater qu'il n'y a pas une alimentation de la personne âgée, mais des alimentations, liées aux individus et à leurs histoires personnelles. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : L'alimentation des résidents en foyer Sonocotra

1.90 €
(Réf. NDA09ART.11)

Par Salah ABED-SERANDI, animateur.

Résumé :
L'alimentaire est, par excellence, le lien entre la personne, les autres et le divin. Manger reste essentiel dans l'existence d'une personne, autant que l'existence au travers des autres. Cependant, qu'en est-il pour les retraités des foyers où la solitude et la restriction sont le lot quotidien? in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 4p : L'alimentation plaisir

2.45 €
(Réf. NDA09ART.10)

Par Laetitia PASCALET, diététicienne.

Résumé :
A l'hôpital, les personnes âgées perdent souvent le goût de manger. Laeticia Pascalet, diététicienne, intervient donc régulièrement sur les repas servis au restaurant, et joue sur la présentation, les modes de cuisson et les textures pour redonner aux résidents le plaisir de bien manger. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 2p : Bien manger en évitant les risques

1.90 €
(Réf. NDA09ART.09)

Maître Etienne BATAILLE - Avocat à la cour d'appel de Paris, spécialisé en droit social.

Résumé :

Vivre vieux et en bonne santé suppose une alimentation saine et variée. C'est en tous cas l'avis des gérontologues et des diététiciens. L'alimentation des personnes âgées en institution ne fait pas exception à la règle. Pourtant, la contrainte réglementaire pèse cependant lourdement sur ce secteur d'activité. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 2p : La santé est dans votre assiette

1.90 €
(Réf. NDA09ART.08)

Par Dr Jean-Marc ROBIN - Médecin nutritionniste, biologiste du vieillissement et présent de l'Institut de Phytonutrition.


Résumé :
Les personnes âgées présentent régulièrement des carences diverses, liées à la consommation de médicaments ou à la dénutrition. Jean-Marc Robin, médecin nutritionniste, nous présente dans cet article les actions et les effets des compléments alimentaires, de plus en plus utilisés aujourd'hui. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 4p : Alimentation et culture

2.45 €
(Réf. NDA09ART.07)

Laurence HARDY - Sociologue

Résumé :
Manger signifie bien plus qu'ingérer des aliments pour répondre à des besoins physiologiques. Chaque société, chaque individu, selon son "terroir" original et son milieu social, intériorise, dès l'enfance et tout au long de sa vie, des usages, des règles, des principes religieux. Ces systèmes font de l'alimentation, de la cuisine et des manières de la table des activités sociales et culturelles. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 4p : Le repas et ses composantes à travers les âges

2.45 €
(Réf. NDA09ART.06)

Par Alexandre MANOUKIAN, Psychologue.

Résumé :
Promenade picturale. Notre propos est ici de s'attacher à décrire quelques aspects primordiaux du repas (et non de l'alimentation) à travers la peinture et de donner ainsi une dimension diachronique à ces éléments constitutifs du repas. L'abondance des toiles citées a pour but de faciliter vos repérages culturels. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : Consommer, un acte social

1.90 €
(Réf. NDA09ART.05)

Véronique LECAS - Animatrice

Résumé :
A la maison de retraite de Saint-Jean-de-Braye, dans la banlieue est d'Orléans, Véronique Lecas a installéun bar, ouvert trois fois par semaine. L'occasion de s'installer, accoudé au "zinc", pour déguster un petit café, craquer sur les barres chocolatées, retrouver ses connaissances et papoter... bref, faire du lien. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : Acheter c'est exister

1.90 €
(Réf. NDA09ART.04)

Par Bernadette GOUDARD, animatrice.

Résumé :
Lorsque l'on travaille dans un établissement situé haut sur une colline, et que tous les petits commerces du coin ont fermé leurs portes, c'est toute une expédition pour emmener les résidents au supermarché. Bernadette Goudard a surmonté la difficulté : dans le rayon "hygiène", chacun a pu constituer son trousseau de toilette. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 2p : Conserver le choix d'acheter selon son désir

1.90 €
(Réf. NDA09ART.03)

Par Marie-Anne MICHEL. Directrice de foyer-logement.

Résumé :

Un des objectifs de la résidence est de permettre aux personnes accueillies de conserver le plus longtemps possible leur autonomie par le maintien des activités identiques à celles qu'elles pouvaient pratiquer au domicile. Les achats hebdomadaires sur le marché local et dans les grandes surfaces proches en font partie.

in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 3p : Des remous autour de la filière professionnelle de l'animation

1.90 €
(Réf. NDA09ART.02)

Par Bernard HERVY, animateur-coordinateur, président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :
Dans cette article, Bernard Hervy revient sur les changements dans la filière professionnelle de l'animation qui ont eu lieu fin 2005.
- Retour sur les niveaux diplômants de l'animation professionnelle
- De la nécéssité de croiser reflexion et pratique professionnelle
- La force de conviction vient de l'association professionnelle. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 5p : Parcours d'animateur : Christèle Vignaud. Construire son identité professionnelle

2.45 €
(Réf. NDA09ART.01)

Propos recueillis par Marie-France BENOIS, journaliste.

Résumé :

Construire son identité professionnelle.

J'étais animatrice et menais des activités qui satisfaisaient tout le monde : résidents comme personnels et direction. Ma formation BEATEP m'a conduite à remettre en question mon fonctionnement. J'ai pu envisager un projet global qui fonctionnerait comme un centre d'intérêt commun, avec différentes façons de l'approcher, pour solliciter un grand nombre de résidents. in n° 9 - 10-12/2005

 

PDF Article 2p : Quel est ce corps vielllissant ?

1.90 €
(Réf. NDA08ART.27)

Par Raymond CHAPPUIS. Sportif de haut niveau, entraîneur national, directeur des études à l’Institut national des sports, professeur émérite à l’université de Tours.

Résumé :

Le mot vieillissement prononcé au hasard d’une conversation porte toujours une charge affective ressentie négativement par les personnes âgées mais aussi, bien souvent, par les individus en pleine forme physique. Ce simple constat met en relief l’importance que chacun attribue à son propre corps car il s’agit souvent du corps vieillissant. Pourquoi dans notre société actuelle le corps est-il devenu un « objet » extérieur à soi, que l’autre semble regarder avec commisération et parfois avec dégoût ? La vieillesse est-elle devenue un « mal » de l’être rendant impossibles nos relations aux autres ? in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : La fonction sociale de l'esthétique

1.90 €
(Réf. NDA08ART.26)

Par Isabelle MEDEVIELLE. Esthéticienne. Depuis 1987, elle travaille comme esthéticienne hospitalière.

 

 

 

Résumé :

 

 

Hospitalisation et désir de plaire ne sont pas antinomiques : la personne âgée doit se sentir bien même en institution. C’est une revalorisation de la personne et une prise en considération d’elle-même dans un milieu collectif. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Les soins esthétiques

1.90 €
(Réf. NDA08ART.25)

Par Nathalie DUSSARRAT. Animatrice.

Résumé :

Les soins esthétiques sont à la frontière de l’hygiène, des soins et de l’animation. Ils contribuent au bien-être de la personne tout en affirmant son statut social. Le regard porté par l’entourage joue un grand rôle dans la perception d’elle-même. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Les huiles essentielles

1.90 €
(Réf. NDA08ART.24)

Par Maria VIEIRA SANTO. Animatrice.

 

 

Résumé :

Apporter et améliorer le bien être des personnes âgées au quotidien, voilà pourquoi le personnel met en place des actions innovantes basées sur la relation à la personne et la stimulation sensitive. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Paralangages dans la nébuleuse Alzheimer

1.90 €
(Réf. NDA08ART.23)

Michel PERSONNE

Résumé :
A partir de trois exemples, Michel Personne ouvre des pistes de compréhension et de communication pour les intervenants auprès des personnes âgées et/ou désorientées.
- Désorientation et chant
- Dynamiques corporelles
- L'action comme phrase expressive. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Les professionnels face au vieillissement

1.90 €
(Réf. NDA08ART.22)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

 

 

 

Résumé : Lorsque l’on est professionnel en unité gériatrique, la confrontation à la vieillesse, au vieillissement et la projection qu’on en fait, mais également l’incertitude à pouvoir gérer l’incurabilité et le vieillissement pathologique, nous renvoient à un travail de gestion de notre angoisse. Cette dernière repose sur l’élaboration de mécanismes de défense, inconscients, qui vont permettre le rétablissement de l’équilibre psychique mis à mal, autorisant dans le même temps la réassurance de l’intervenant, donc celle de l’âgé, par effet rebond. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 1p : La danse en gériatrie

0.00 €
(Réf. NDA08ART.21)

Par Irène JUPPON. Présidente de l'association DATA (Dansons à tout âge).

Résumé :

La danse en position assise s'adresse prioritairement aux personnes âgées. En effet, cette technique a été mise au point pour tous ceux qui ne peuvent plus se tenir debout longtemps ou qui sont appareillés. Elle présente l'avantage de lier les plaisirs de la danse (mouvement, musique) aux joies de la participation, de la rencontre et de la communication. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Maintenir une activité physique à tout âge

1.90 €
(Réf. NDA08ART.20)

Par Véronique LECAS. Animatrice.

Résumé :

L’animateur qui souhaite mettre en place un atelier de gymnastique douce doit être détenteur d’une formation habilitée par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Il sera donc à même de comprendre les fonctionnements physiologique, biologique et physique des personnes et de proposer des exercices valorisant et maintenant les acquis des participants. Modifications physiques liées à l’âge - Préserver l’autonomie - Pour le plaisir d’être en forme. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Le corps au cœur des affects

1.90 €
(Réf. NDA08ART.19)

Par Jacques ANDRE. Maître de conférences en Sciences de l’Education. Formateur de professeurs, de cadres de santé.

 

 

 

Résumé :

Le lien entre nos états affectifs, notre corps et nos comportements est étudié de longue date. Quand on sait les bienfaits de l’activité physique dans l’hygiène de vie et l’amélioration de la santé, il est normal de penser que tout un chacun devrait pratiquer des activités corporelles. L’animateur dispose de quelques pistes pour amener chacun à prendre son corps en main. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Miroir, mon beau miroir…

1.90 €
(Réf. NDA08ART.18)

Christine MAINTIER - Docteur en psychologie, maître de conférences

Résumé :
Le corps est souvent au centre de nos préoccupations, et cela est encore plus vrai pour les personnes âgées : maladie, chutes, incapacités diverses, etc. La sociologue Christine Maintier nous explique les raisons et les effets de cette omniprésence du physique, grâce à des exemples concrets. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Ce droit qui colle au corps

1.90 €
(Réf. NDA08ART.17)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social.

 

 

Résumé : Le philosophe Marcel Gauchet considère que l’une des grandes évolutions des temps modernes concerne le nouveau rapport au corps, ce corps capable désormais de vivre suffisamment longtemps et agréablement pour « permettre de penser avec lui et à travers les émotions qu’il me suscite. Non seulement le corps a cessé de m’importuner, mais le vécu qu’il me procure est précisément devenu un nouveau lieu de jaillissement du sens… ». Le droit accompagne nécessairement cette évolution en organisant la protection du corps de façon très efficace. Il est cependant possible d’en disposer pendant sa vie, du mieux possible, mais également à son décès…  La protection du corps contre les agressions. La protection de l’image. Le don du corps. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 4p : Le vieillissement, cette nouvelle peur de la société

2.45 €
(Réf. NDA08ART.16)

Par Nadia MARENGO. Animatrice.

Résumé :

Dans la société française d’aujourd’hui, la perspective du vieillissement est pénible pour les individus car elle est définie exclusivement en termes de déclin et de perte, alors que l’espérance de vie n’a jamais été aussi forte. Culturellement, nous semblons être dans une société ne reconnaissant que la jeunesse, la grande forme et la beauté. Alors que, paradoxalement, le grand âge est partout et fait peur ! Une des conséquences de ceci pose l’interrogation du bien fondé des années de grande vieillesse, de la qualité de vie et de l’espérance du lendemain.

in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 4p : Du corps construit au déni du corps

2.45 €
(Réf. NDA08ART.15)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social. 

 

Résumé : Le corps est une construction sociale, culturelle et historique. Le déni actuel de la vieillesse est un frein à la reconnaissance sociale des personnes âgées et à leur accompagnement social. Le corps, donnée biologique. Le corps répond à des normes sociales. Histoire et apparences. Le corps exposé. Le pouvoir d’achat du corps vieillissant. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Un corps pour la vie

1.90 €
(Réf. NDA08ART.14)

Par Pierre SALQUE (+). Professeur de philosophie.

 

Résumé :

« N’entendez-vous pas le cri de la nature ? Elle ne demande qu’un corps exempt de douleur, une âme libre de terreurs et d’inquiétudes » - Lucrèce : « De la Nature »

Un corps plaisant. Du corps soumis… au corps magnifié. Le corps dynamique. Le corps à l’image de Dieu. L’identité personnelle du corps. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : La condition des personnes âgées dans l'histoire

1.90 €
(Réf. NDA08ART.13)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

Résumé :

La lecture du passé nous informe des différents statuts de la personne âgée selon les civilisations et les cultures. Cette rétrospective met en évidence la difficulté à définir une politique cohérente de la vieillesse, de la mise à la retraite de nos quinquagénaires à nos centenaires. Les civilisations antiques. Le Moyen Age. De la Renaissance au XXe siècle : avancées sociales et ghettoïsation des vieux… Et demain ? in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 5p : Pratique religieuse dans les foyers Sonacotra

2.45 €
(Réf. NDA08ART.12)

Par Salah ABED-SERANDI. Salah a travaillé pendant 4 ans en foyer Sonacotra. Depuis l’obtention de son DEFA, il intervient dans un service de prévention de la ville de Grasse (06).

Résumé :

La situation d’exil et d’isolement dans les foyers a fait émerger des communautés plus ou moins organisées où les valeurs culturelles et la pratique religieuse sont importantes dans la vie des résidents et notamment des retraités. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Maintenir le tissu relationnel

1.90 €
(Réf. NDA08ART.11)

Par Georges PHILIP. Pasteur de l’Eglise Réformée de France depuis trente cinq ans.

Résumé : Nous partageons quelques parcelles de leur richesse en passant un peu de temps avec elles ! La maladie des âgés. L’angoisse de partir. Les pratiques religieuses. Vigilance et respect. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : L'animation dans le secteur vieillesse est-elle un réel objectif?

1.90 €
(Réf. NDA08ART.10)

Par Père Patrick BRUZZONE.

 

Résumé :

Depuis quatorze ans, le Père Bruzzone assure une présence auprès des plus démunis : les oubliés de la vie ! « Le seul visage entre ces détresses et moi, c’est celui du Christ ».

Tout appel traduit une demande d’amour. Dans la spiritualité des personnes âgées, ce cri retentit. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Pratiques catholiques en institution

1.90 €
(Réf. NDA08ART.09)

Par Véronique LECAS. Animatrice.

 

 

 

Résumé : A la maison de retraite de Saint Jean de Braye, seule la religion catholique est représentée. Comment cela fonctionne. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 8p : Enquête : Quelles attentes en soins de longue durée ?

3.05 €
(Réf. NDA08ART.08)

Par Bernard HERVY, Animateur-coordonnateur. Richard VERCAUTEREN, Sociologue, gérontologue.

 

 

Résumé :

Dans le cadre de la création ou de l’évolution d’un projet institutionnel de vie, il est intéressant d’effectuer une enquête afin de cerner les attentes exprimées par les personnes âgées. Exemple d’une structure parisienne. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 6p : L'analyse des attentes (des personnes âgées)

3.05 €
(Réf. NDA08ART.07)

Par Alexandre MANOUKIAN. Psychologue.

Résumé :

Après avoir développé un certain nombre de projets dans les institutions gérontologiques, tous les acteurs de ce secteur ont tenté d’entrer en adéquation avec les attentes des résidents :

-          les soignants ont parlé de Besoins à satisfaire,

-          les psychologues ont, quant à eux, revalorisé la notion de Désir chez le sujet,

-          et les animateurs dans cet espace théorique de la perspective psychosociale,

   recueillaient les Demandes de nos aînés, parfois sur le ton de la plainte.

in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Des regards qui se croisent…

1.90 €
(Réf. NDA08ART.06)

Par Sabine BOBLIN. Après une maîtrise en sociologie, elle devient coordinatrice du réseau de visite à domicile de Quimper. Elle est également animatrice pour le grand âge.

 

 

 

Résumé :

Quel regard porte l’animateur sur la personne âgée ? Comment l’inscrit-il dans le cadre de son travail ? Comment perçoit-il sa relation avec elle au long de leur parcours commun ? Ce questionnement pour intéressant qu’il soit n’aboutit pas à une réponse. Pourquoi ? Parce que l’animateur n’a pas un regard mais bien des regards sur la/et ou les personnes dont il s’occupe. Des regards qui se croisent, se confondent ou s’opposent… in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Parole d'élu - L'animation en gérontologie

1.90 €
(Réf. NDA08ART.05)

Gilbert MONTFORT

in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : La naissance imminente du BP

1.90 €
(Réf. NDA08ART.04)

Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
Milieu de l'année 2005 : nous en sommes aux prémices du nouveau diplôme d'animation en gérontologie, le BP Animation Sociale. Bernard Hervy nous en décrit les grandes lignes dans cet article.
- Les caractéristiques du BP Animation Sociale
- L'architecture du BP
- Les conditions d'admission. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 5p : L'animation dans le secteur vieilllesse est-elle un réel objectif ?

2.45 €
(Réf. NDA08ART.02)

Par Jean-Claude GILLET

Résumé :
Les animateurs s'implantent peu à peu dans les structures accueillant les personnes âgées et de plus en plus de stagiaires sont attirés par cette orientation. Mais il s'agit de s'interroger pour quoi faire, avec quelles ressources, avec quels projets. En particulier quels liens entre animation, éducation et thérapie? Quelles formations? Quels risques professionnels? in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 5p : De l'évolution réciproque entre l'animateur et sa formation

2.45 €
(Réf. NDA08ART.03)

Jacques CHOQUE - Animateur

Résumé :
Voici un article indispensable pour toute personne souhaitant entrer dans le domaine de l'animation en gérontologie. Jacques Choque présente les différents diplômes, ainsi que la fameuse VAE, la validation des acquis de l'expérience. Et, en prime, propose un schéma représentant toutes les filières de formation aux métiers de l'animation. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 2p : Animation en gérontologie : objectifs généraux et effets

1.90 €
(Réf. NDA08ART.01)

Par Laurent SAUTEREAU - Formateur au CEFRAS (Centre de Formation et de Recherche à la Relation d'Aide et de Soins).

Résumé : L'évolution constante de l'animation, les différents courants de pensée qui l'agitent, les orientations politiques qui favorisent son existence, ... laissent émerger une constante : il s'agit de l'être humain, de son bien-être et de son devenir tout au long de SA vie. in N° 8 - 07-09/2005

 

PDF Article 3p : Le soir de la vie apporte avec lui sa lampe

1.90 €
(Réf. NDA07ART.24)

Par Pierre SALQUE (+), professeur de philosophie.


Résumé :

L'Homme n'est pas fait pour la mort, mais pour la vie. Alors comment renoncer à autrui, à sa disparition? Pierre Salque nous donne quelques pistes pour aider les personnes âgées à ne pas systématiquement renoncer, à profiter de chaque instant, sans se refermer... bref, à ne pas faire uniquement qu'"attendre la mort". in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Pour une éthique de l'accompagnement

1.90 €
(Réf. NDA07ART.23)

Par Martine DORANGE. Psychosociologue. Chargée d’études à la Fondation Nationale de Gérontologie.

 

 

Résumé :

« Avez-vous déjà vécu dans un hôpital gériatrique ? Savez-vous ce qu’est l’ennui ? Avoir tout perdu jusqu’à son identité, être loin des siens, les deuils successifs, ne plus avoir d’argent et se sentir enfermé ? On aimerait finir nos jours chez nous mais pour, il nous faudrait des moyens… Avoir le sentiment d’être libre, et non en prison, car, nous n’avons rien fait ! Seulement notre devoir et voilà comment nous sommes payés… ! Nous avons le sentiment d’être agressés, isolés, oubliés, infantilisés, violés dans notre intimité. » (Lettre Collective, « Lettre à… » 2004). L’accompagnement au quotidien doit permettre d’assurer une forme de continuité entre l’avant et l’après entrée en institution sur le plan de l’identité personnelle et sociale des résidents. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Un projet de vie pour lutter contre le renoncement

1.90 €
(Réf. NDA07ART.22)

Par Isabelle BIENFAIT. Cadre de santé, formatrice à l’IFSI d’Arras (62). Laboratoire d’étude sur les pratiques médico-sociales (IGO Nantes).

Résumé :

Une enquête récente que nous avons menée, centrée sur le management des équipes en établissements pour personnes âgées, nous a apporté quelques éléments de réflexion sur la place de celles-ci dans la restructuration identitaire des résidents confrontés au syndrome de glissement. Ainsi nous avons pu observer que la mise en place d’un projet de vie compris par les équipes était un outil de stimulation de la personne en établissement, repoussant l’échéance d’un éventuel renoncement. Pourtant, ce projet est-il toujours intégré aux pratiques professionnelles des personnels en établissements au point de devenir un outil au service du sujet âgé ? in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 4p : Quand les mots provoquent les maux du renoncement

2.45 €
(Réf. NDA07ART.21)

Par Sylvain CONANGLE. Directeur d’établissement (Bergerac 24). Laboratoire d’étude sur les pratiques médico-sociales.

 

 

 

 

 

Résumé : Si l’on considère le renoncement à travers le fait de « cesser d’envisager, de considérer comme possible », nous pouvons penser en premier lieu que la personne est maître à bord et peut décider « du jour au lendemain » de ne plus s’investir et d’arrêter de s’impliquer dans différentes actions par pure volonté. Pourtant, une telle conception du renoncement ne saurait correspondre à tous les champs dans lesquels il est perceptible, et particulièrement quand il affecte une population où la « décision » ne concerne pas systématiquement une volonté « active », mais plutôt une « volonté » subie. Tel est le cadre qui concerne directement la personne âgée. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Une loi pour le renoncement à la vie

1.90 €
(Réf. NDA07ART.20)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social. 

Résumé :

Le législateur, sans vouloir attenter au caractère sacré de la vie, mais dans le respect de la condition humaine du malade, prend en compte pour la première fois le droit au renoncement. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 1p : Accompagner le deuil

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA07ART.19)

Par l’équipe d’animation et Patrice BRUNET du Centre hospitalier « Côte de Lumière » des Sables d’Olonne).

 

 

 

Résumé :

Dans un coin, où la lumière se glisse à peine, se dresse l’horloge comtoise. Deux chaises empaillées, restent côte à côte, là toutes tranquilles. Elles sont prêtes à accueillir le visiteur, le passant d’un soir. Avec le doux carillon qui sonne tous les quarts d’heure, elle indique l’heure. Elle indique aussi le temps qui passe. Un jour, un soir, ses grandes aiguilles seront arrêtées à l’heure même du dernier souffle d’un des deux. L’horloge comtoise s’est arrêtée. Et l’un d’eux se retrouve seul… in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 2p : La mort voilée

1.90 €
(Réf. NDA07ART.18)

Par Laurence HARDY - Sociologue.

Résumé :

L'évolution de la société nous a fait passer d'un décès à domicile à un décès en milieu hospitalier. La mobilité géographique des personnes, l'anonymat des centres urbains, ont bouleversé les relations de voisinage : le deuil n'est plus le fait de la communauté. Les rites d'enterrements se sont diversifiés... Nous assistons à de nouvelles formes de neutralisation de la mort. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 2p : La perte d'identité et d'estime de soi

1.90 €
(Réf. NDA07ART.17)

Par Isabelle BIENFAIT. Cadre de santé, formatrice à l’IFSI d’Arras (62). Laboratoire d’étude sur les pratiques médico-sociales (IGO Nantes).

 

 

Résumé :

 

Prendre la personne âgée en considération, c’est prendre en compte les multiples représentations de la société à son égard, mais aussi son inscription dans le tissu économique, et enfin la réflexion « philosophique » quant à connaître sa place, voire son utilité. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Le syndrome de glissement

1.90 €
(Réf. NDA07ART.16)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

 

 

 

 

Résumé : Des manifestations physiques aux effets psychiques, le syndrome de glissement évolue vers une issue fatale. Comment l’équipe d’accompagnement peut-elle enrayer le déroulement inéluctable ? in N° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Processus social de construction du renoncement. Le rôle de l'animateur

1.90 €
(Réf. NDA07ART.15)

Par Richard VERCAUTEREN. Sociologue, gérontologue. Laboratoire d’étude sur les pratiques médico-sociales (IGO Nantes).

 

Résumé :

Dans le contexte complexe du passage en établissement, le renoncement s’inscrit autour des pertes que subit l’individu, et particulièrement de celles qui touchent les rôles sociaux. Ces sentiments deviennent des problématiques dès lors que le travail de deuil qui devrait les accompagner ne se fait pas ou peine à s’accomplir correctement. La place de l’animateur doit donc se situer dans une situation d’entrave à l’inéluctabilité de la perte dès lors que le passage en institution est effectif. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 1p : Faire contre mauvaise fortune bon coeur ?

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA07ART.14)

Par Nadia MARENGO. Animatrice.

Résumé :

Les ruptures des habitudes conduisent tout naturellement aux renoncements. Peut-on choisir de se résigner ? Les deux exemples ci-après montrent une intellectualisation de l’incapacité de faire et interrogent l’animateur : les pertes subies peuvent-elles être compensées. 

in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 2p : La dépendance fragilise l'équilibre psychologique

1.90 €
(Réf. NDA07ART.13)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

 

 

Résumé :

Lorsque l’on fait référence à la vieillesse et au vieillissement, le concept même génère une représentation mentale négative, en termes d’exclusion, véhiculée par la cognition sociale. Il existe, certes, bon nombre de « pertes » liées à l’avancée en âge, qu’elles soient de l’ordre du statut, rôle, de l’identité, physique ou encore physiologique, … « pertes » qui introduisent l’étiquette « dépendance » par opposition à une norme. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 5p : Formes de renoncement et processus de vieillissement

2.45 €
(Réf. NDA07ART.12)

Par Georges GOMA-GAKISSA. Docteur en sociologie. Chargé d’enseignement et de recherche. Membre du réseau Vieillesse, Vieillissement et Parcours de vie.

 

 

Résumé :

Fragilités et vulnérabilités sont des réalités constitutives de la « condition humaine et naturelle » des sujets âgés vieillissants. La notion de « Renoncement » (…) trouvera sa justification et sa légitimité, ici, dans le vécu phénoménologique du « vieillir ». Nous ne parlerons donc pas du renoncement dans le sens où l’on peut renoncer aux soins divers administrés au vieillard mais de renoncement en tant qu’il constitue l’expression d’un « monde vécu » de l’existence humaine qui a vocation à s’adapter à ladite « condition naturelle » du vieillard. Dans cette perspective, renoncement rimera certainement avec activité, engagement, désengagement et déprise dans le processus de vieillissement. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 1p : Accompagner le renoncement à la vie

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA07ART.11)

Par Marylis DUPLANTIER. Accompagnante bénévole de personnes gravement malades, en fin de vie et endeuillées, à l’association Alliance (33). 

 

Résumé :

Les limitations de la vieillesse, les ruptures qui s’imposent, les pertes accumulées conduisent à des renoncements plus irrémédiables qu’au temps de l’enfance ou de l’âge adulte. Le sens de la vie est mis en question et la réponse est individuelle… aidée par la compréhension de l’accompagnant. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 1p : Le renoncement est-il inévitable ? Entre choix, sauvegarde et imposition...

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA07ART.10)

Par Henriette CALCAGNO. Animatrice.

 

 

 

Résumé :

De nos jours renoncer est très souvent perçu comme une action, une prise de position négative, mais est-ce réellement négatif ? Dans notre monde civilisé avoir, faire, posséder, conquérir, obtenir,… fait partie du normal, du quotidien ; et renoncer paraît être une antithèse à cette forme de vie. Serait-ce une école de sagesse ? in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Le journal, un lien quotidien avec l'extérieur

1.90 €
(Réf. NDA07ART.07)

Par Alain FISNOT. Correspondant de presse à l'Est Républicain.

 

Résumé :

Le quotidien qui tombe à heure fixe dans la boîte aux lettres, celui que les personnes âgées vont quérir en ville ou encore celui qu’elles liront dans un lieu de vie commun, est l’incontournable ami des anciens. Le journal, chaque jour, ouvre ses fenêtres sur le monde entier, celui qui est à leur porte comme celui de l’autre bout de la Terre. Des lecteurs assidus expliquent les liens qu’ils ont tissés avec leur journal. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : La télévision dans les lieux de vie

1.90 €
(Réf. NDA07ART.08)

Par Alain FISNOT. Correspondant de presse de l’Est Républicain.

 

Résumé :

L’usage de la télévision est fort différent selon que les personnes âgées la regardent en commun ou individuellement dans leur chambre. Nous avons questionné, en Lorraine et en Champagne, les personnels de structures accueillant de cinquante à quatre-vingt dix personnes âgées. Des directrices d’établissements, des animatrices, des infirmières et une secrétaire d’accueil nous ont répondu. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Vite-Lu - Un support d'information et d'actualités pour…

1.90 €
(Réf. NDA07ART.06)

Anne JANNEAU - Journaliste

Résumé :
"Vite-Lu" était au départ un support d'information et d'actualités pour les adultes sourds ou malentendants, les gens pressés, ou encore ceux qui avaient des difficultés avec la langue française. Sous l'impulsion du GAG, groupement des animateurs en gérontologie, Vite-Lu s'est tourné vers les personnes âgées. Et, depuis, est devenu un service complet. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDFArticle 3p : Les évolutions du BP

1.90 €
(Réf. NDA07ART.05)

Bernard HERVY - Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG)

Résumé :
Voici une interview de Bernard Hervy, qui répond aux questions de Doc'Animation en Gérontologie au sujet de l'évolution du Brevet Professionnel Animation Sociale entre juin 2004 et mars 2005. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 11p : Mais de quel projet s'agit-il ?

3.15 €
(Réf. NDA07ART.04)

par Bernard HERVY, Animateur-coordinateur, président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :

"L'animation par projet, le projet d'animation, le projet de vie, le projet individuel, le projet de groupe, le projet institutionnel, le projet d'établissement, le projet personnel, ... un projet de sortie, un projet de financement, un projet de fonctionnement, un projet d'investissement, ... un projet médical, un projet de soins, un projet thérapeutique, un projet architectural, un projet éducatif ou ré-éducatif, un projet d'insertion, un projet de retour à domicile, ...". N'en jetez plus, la cour est pleine ! Nombreux sont les animateurs qui se demandent dans quelle galère de projets ils se trouvent. Réponses ici. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 4p : Parcours d'animateur : Cédric Paris -

2.45 €
(Réf. NDA07ART.03)

Par Marie-France BENOIS, Journaliste, animatrice.

Résumé :
L'animation en gérontologie, Cédric Paris y est venu progressivement. D'abord animateur pendant les vacances, pour financer ses études, il s'est ensuite tourné vers l'école primaire, en animant des ateliers dans la bibliothèque et la salle d'informatique. Depuis deux ans, il a choisi la gérontologie, et n'a jamais eu à regretter cette décision. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 4p : La parole est à dire

2.45 €
(Réf. NDA07ART.02)

Par Bernadette GOUDARD, animatrice.

Résumé :

La volonté, sans cesse affirmée, d'être à l'écoute des résidents, oriente le projet d'établissement. Aujourd'hui, il est basé à la fois sur un projet de soin et un projet de vie individualisé. Nous définissons de petits secteurs regroupant une dizaine de résidents. Ils sont pris en charge par des équipes fixes et polyvalentes : dans son temps de travail chaque agent assure un temps d'animation. La formation dispensée par l'association Liberté du Résident en Institution (LRI), dont un des buts est de pratiquer la prise de parole par les résidents, prépare les personnels à répondre suivant les objectifs "faciliter, valoriser, rendre citoyenne cette parole". La mise en place des conseils de la vie sociale a valorisé pleinement nos actions conjuguées. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 4p : Pour une véritable association des personnes âgées au fonctionnement des établissements et services

2.45 €
(Réf. NDA07ART.01)

Par Arnaud VINSONNEAU, Alain VILLEZ

Résumé :
Comment faire en sorte que les personnes âgées soient réellement associées au fonctionnement des établissements et services sociaux et médico-sociaux qui leurs sont destinés, et ce malgré certaines difficultés de mise en œuvre au quotidien? C'est à cette problématique que tente de répondre l'UNIOPSS, union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux. in n° 7 - 04-06/2005

 

PDF Article 3p : Le chien, un auxiliaire en psychomotricité

1.90 €
(Réf. NDA06ART.25)

Par Danièle BERTHELOT, psychomotricienne DE, comportementaliste (conseil en relation homme/chien), éducateur canin.

Résumé : L'utilisation du chien dans l'accompagnement en psychomotricité donne la possibilité aux personnes âgées, en long séjour, en rupture avec le monde extérieur, d'expérimenter un nouveau mode de communication dégagée du handicap. Cela permet une réappropriation du corps par une renaissance de l'affirmation de soi. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : Le chien, médiateur cognitif

2.45 €
(Réf. NDA06ART.24)

Par François BEIGER. Zoothérapeute.

in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 6p : La méthode de la validation de Naomi Feil. Agir auprès des personnes désorientées

3.05 €
(Réf. NDA06ART.23)

Par Marie-Christine BODESCOT, infirmière chef.

Résumé :
Agir auprès des personnes désorientées.
La maison de retraite de Conty, dans la Somme, accueille 104 personnes "démentes". Sans critère de sélection à l'admission, une augmentation notable de résidents atteints de la maladie d'Alzheimer est toutefois constatée. Face à cette exponentialisation, l'institution a mis en place une dynamique de soins relationnels basée essentiellement sur l'attitude empathique des soignants, dont l'une des applications est la validation selon la méthode élaborée par Naomi Feil. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Le concept Snoezelen

1.90 €
(Réf. NDA06ART.22)

Par Claire DHINAUT - Formatrice.

Résumé :

Deux éducateurs sont partis du principe que, pour des personnes atteintes de difficultés telles que l'apprentissage, la mémorisation et/ou la communication, l'univers repose davantage sur des informations physiques et physiologiques que sur des réflexions intellectualisées. Ainsi, dans un environnement confortable, rassurant, détendu et dégagé de toute contrainte de performance, chacun est à même de surmonter ses inhibitions, d'apprendre à se détendre, à réduire ses tensions et à s'épanouir. La stimulation des perceptions sensorielles par la musique, le jeu de lumières, la vibration, les sensations tactiles, olfactives, ... devient la clef d'une nouvelle "boîte à outils" thérapeuthique. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : R-éveil sensoriel. Appréhender la réalité communicationnelle des personnes âgées démentes

2.45 €
(Réf. NDA06ART.21)

Par François JACQUEMOT, Dr Bernard WARY, Annie JACQUEMOT-LACOUR

Résumé :
François Jacquemot, formateur, propose aux soignants une nouvelle façon de communiquer avec les personnes démentes, basée sur les cinq sens.
- Incommunicabilité, est-ce bien le mot?
- L'expression par le corps-sujet
- L'expression sociale
- L'entourage modifié
- Vers des "techniques en alliance". in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : L'art-thérapie. Entre l'animation et la thérapie, un lieu où exister.

1.90 €
(Réf. NDA06ART.20)

Par Brigitte MERY

Résumé :
Voici l'interview de Brigitte Méry, infirmière et art-thérapeute. Alexandre Manoukian la questionne à propos de la notion de créativité, de la barrière des apparences, de l'importance de l'évaluation ou encore de la dimension sociale de l'art. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Art-thérapie ouvre tes portes !

1.90 €
(Réf. NDA06ART.19)

Pierre COCOLON - Animateur

Résumé :
Au départ, il s'agit de participer à la création d'une affiche "action sociale" inter-résidences. L'arrivée de Marie-Christine, enseignante-plasticienne et stagiaire en art-thérapie, va faire prendre un tournant bien différent au projet... in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 5p : Vieillir est naturel, savoir vieillir est culturel

2.45 €
(Réf. NDA06ART.18)

Par Georges GOMA-GAKISSA. Docteur en sociologie.

Résumé :
S'il est un âge de la vie où l'identité personnel et sociale de l'humain est mise à rude épreuve, c'est sans aucun doute le grand-âge. L'interrogation sur soi-même et sur sa place dans la société débouche sur une représentation complexe où, le sentiment d'isolement et d'inutilité, l'état de dépendance et de passivité, achèvent de transfigurer une image de soi construite tout au long de sa vie. Au fond, la fragilité, n'est-ce pas la condition humaine du vieillard? in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : Histoires de vie singulières pour des vieillesses singulières

2.45 €
(Réf. NDA06ART.17)

Par Martine DORANGE. Psychosociologue, chargée d'études à la Fondation Nationale de Gérontologie.

Résumé :
Pour bien accompagner des personnes âgées, il faut considérer la vieillesse comme une étape faisant partie intégrante de la vie, au même titre que d'autres. Et c'est dans cette optique que Martine Dorange, psychosociologue, conçoit la fin de vie. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : Autonomie-dépendance. Quel accompagnement de la personne âgée ?

2.45 €
(Réf. NDA06ART.16)

Claude JONNET, Président de Jamalv Ile-de-France.

Résumé :
Chaque être humain est un être dépendant. En stigmatisant la vieillesse comme l'âge de la dépendance, quelles représentations de la personne âgée notre société véhicule-t-elle?
- L'évolution vers la dépendance
- Qu'est-ce que l'autonomie?
- Qu'est-ce que la dépendance?
- L'exclusion de la dépendance
- Les représentations sociales de la dépendance aujourd'hui
- Accompagner les personnes âgées dépendantes. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Autonomie, animation et qualité

1.90 €
(Réf. NDA06ART.15)

Par Alexandre MANOUKIAN, psychologue.

Résumé :
Comment associer autonomie, animation et qualité, trois notions essentielles dans le domaine de la gérontologie?
- L'approche qualité
- L'animation au service de l'autonomie de chacun
- Protéger l'indépendance des anciens par la transdisciplinarité. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : L'animateur et l'autonomie

2.45 €
(Réf. NDA06ART.14)

Collectif d'animateurs

Résumé : Plusieurs animateurs donnent ici des orientations pour tenter de répondre à cinq voix à cette problématique. Nos représentations professionnelles de la dépendance sont en lien avec l'incapacité de faire. Or la déchéance corporelle n'a jamais signifié qu'une personne était incapable de s'approprier sa décision. L'autonomie d'une personne ne dépend pas seulement de son état physique, elle intégre aussi toutes ses autres facultés. Les exemples proposés mettent en évidence à la fois la simplicité des actions à mettre en oeuvre et la complexité des réponses parce que humaines. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : L'ergothérapeute et le soutien à domicile

2.45 €
(Réf. NDA06ART.13)

Par Laure BONNET, ergothérapeute.

Résumé :
Laura Bonnet est ergothérapeute pour l'association Mieux Vivre à Lyon. Elle intervient au domicile de personnes dépendantes, en premier lieu pour les conseiller en termes d'aides techniques ou d'aménagement de l'espace. Elle explique les différences entre réadaptation et rééducation, les spécificités liées au grand âge des personnes, ou encore les obstacles rencontrés fréquemment. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 5p : L'ergothérapie, un protocole pour protéger l'autonomie

2.45 €
(Réf. NDA06ART.12)

Par Florence DECORNELISSEN, Ergothérapeute.

Résumé :

L'ergothérapie a pour but de protéger l'autonomie de la personne, tout au long de sa vie. Elle intervient à tous les âges pour prévenir, maintenir ou restaurer l'indépendance de l'individu dans ses actes quoditiens, par l'utilisation d'outils et de techniques spécifiques. Elle s'inscrit également dans une démarche partenariale en collaboration avec tous les acteurs intervenant auprès des personnes. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : L'ergothérapeute face à la dépendance

1.90 €
(Réf. NDA06ART.11)

Par Pascal GUILLEZ, directeur pédagogique. Institut de formation en ergothérapie de Berck-sur-Mer (62), Stéphanie HEDDEBAUT, formatrice en ergothérapie, Arnaud CHABAILLE,formateur en ergothérapie.

Résumé : 

L'ergothérapeute, dans sa démarche, évalue, conseille, forme et informe la personne âgée, les usagers, les aidants, les partenaires pour une prise en charge adaptée à la personne et à ses besoins dans les domaines physique, cognitif, sensoriel, psychique et relationnel. L'ergothérapeutre est donc le professionnel paramédical posssédant des compétences techniques pour proposer, imaginer, créer des aides techniques, aménager les environnements. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Rôle du masseur kinésithérapeute en gériatrie

1.90 €
(Réf. NDA06ART.10)

Eric LE GOURIERES - Kinésithérapeute

Résumé :
Si le rôle du masseur kinésithérapeute concernant l'aide à la marche n'est plus à démontrer, il n'en reste pas moins qu'il est plus large que cela, et bien plus complexe. C'est ce qu' Eric Le Gourieres nous propose de découvrir au travers de son expérience dans un long séjour. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 2p : La domotique, une aide à l'autonomie ?

1.90 €
(Réf. NDA06ART.09)

Par Denis L'HUILLIER, directeur d'EHPAD.

Résumé :

La domotisation de notre structure concrétise la rencontre de deux projets : - le maintien de l'autonomie des personnes âgées, le plus longtemps possible, est un des objectifs de notre établissement. Nous essayons au maximum de leur redonner la maîtrise de leur environnement - un groupe de jeunes élèves techniciens (BTS domotique) cherchait à mettre en application leurs connaissances. Une convention a donc été établie entre nos deux structures afin de modifier une des chambres de l'établissement. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Un logement fonctionnel malgré la dépendance

1.90 €
(Réf. NDA06ART.08)

François LUCAS - Artisan, formateur

Résumé :
Même si les personnes âgées ne sont plus autonomes dans certaines gestes de la vie quotidienne, le placement en institution n'est pas toujours la solution. Aujourd'hui, c'est le logement qui s'adapte à la personne, et non l'inverse. François Lucas, artisan spécialisé dans ce domaine, nous présente les différentes facettes de son métier et nous donne quelques "trucs et astuces" pour mieux aménager le logement des personnes âgées. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 7p : L'aménagement de l'espace urbain. Se déplacer aisément quel que soit son âge ou son handicap.

3.05 €
(Réf. NDA06ART.07)

Par Béatrice CHAUDET

Résumé :
Le contexte démographique actuel implique la prise en compte des attentes et des besoins de la population âgée par les pouvoirs publics en précisant les difficultés rencontrées par ces "usagers" de la ville. A travers l'exemple du département du Maine-et-Loire et plus particulièrement celui de la ville d'Angers, c'est l'adaptation de la ville aux différents handicaps liés à l'âge qui sont abordés ici. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : La théorie de l'ordonnance. La transformation de l'écrit médical en qualité de vie du patient.

1.90 €
(Réf. NDA06ART.06)

Par Geneviève BUSCH. Pharmacienne.

Résumé : Quand je pense médicaments et personnes âgées, ma première réflexion est : TROP ! Elles en prennent trop ! Rôle du pharmacien : écoute et conseil. Médicaments : les tendances à la surconsommation. La place des génériques. Les médicaments de confort. Les médecines douces, etc. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 1p : La gestion des médicaments en institution

0.00 € EN CADEAU aux acheteurs de PDF
(Réf. NDA06ART.05)

Par Jocelyne VAN DE ROSIEREN, Infirmière.

Résumé :

La fonction de Jocelyne Van de Rosieren consiste à préparer les médicaments selon les prises journalières, à les distribuer  et à vérifier leur absorption effective par les résidents. Description et conseils. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Les médicaments de confort chez la personne âgée

1.90 €
(Réf. NDA06ART.04)

Par Dr Assia KASSA. Service de gériatrie Hôpital Jean Leclaire 24 – Sarlat-la-Caneda.

Résumé : Les médicaments sont utilisés pour traiter les maladies et maintenir un état de santé permettant un confort de vie satisfaisant. C’est pourquoi la prise de médicaments dits « de confort » pose un certain nombre de questions en raison de leurs possibles effets indésirables, comme pour tout autre médicament. Les médicaments sont nécessaires au maintien du bien-être des personnes âgées à condition d’être utilisés de façon adéquate et appropriée. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Les visites en institution : un droit, un devoir ou un plaisir ?

1.90 €
(Réf. NDA06ART.02)

Par Christine MAINTIER, Maître de conférences en psychologie. 

Résumé : Les relations entre la personne âgée et sa famille révèlent toute l’ambiguïté du statut social « vieux » ou plutôt de la disparition du statut d’être humain, unique, adulte. Comme si les normes, les habitudes et les idéaux qui ont si longtemps régis la vie des parents âgés disparaissaient d’un coup de baguette magique avec l’arrivée de l’âge. Beaucoup d’exemples semblent prouver la fragilité des liens familiaux quand l’un des membres n’est plus en position d’équilibre dans la hiérarchie de cette microstructure. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 3p : Parcours d'animateur : Carole Gueblez - Se former pour mieux travailler

1.90 €
(Réf. NDA06ART.01)

Résumé :
Même si Carole Gueblez a toujours voulu travailler dans l'animation, mais s'imaginait entourée d'enfants. Elle découvre le handicap et la vieillesse lors de sa première expérience professionnelle après ses études, en tant que chauffeur d'ambulance. Puis c'est le grand saut : elle devient coordinatrice d'animation-aide à l'autonomie des personnes âgées désorientées. in N° 6 - 01-03/2005

 

PDF Article 4p : La motivation : un atout essentiel pour les animateurs

2.45 €
(Réf. NDA05ART.24)

Par Jacques ANDRE. Maître de conférences en Sciences de l’Education. Formateur de professeurs, de cadres de santé.

 

 

 

Résumé :

La motivation est une force psychologique qui pousse à agir. C’est l’énergie qui entretient et développe le désir et le plaisir de vivre, d’apprendre, de s’impliquer, de se projeter. Elle est au cœur de la vie. En se référant à l’analyse systémique, on peut dire que cette force prend naissance dans des besoins, est orientée vers des buts ou centres d’intérêt, et que ces trois éléments, en interaction, sont influencés et influencent l’environnement physique et humain. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Le CLIC du Pays de Calais. Promouvoir ensemble une politique gérontologique.

2.45 €
(Réf. NDA05ART.23)

Résumé :

L’ICGC est le fruit du travail de plusieurs associations de maintien à domicile, de structures d’hébergement de personnes âgées, de professionnels médico-sociaux, d’élus, d’associations syndicales de personnes âgées, mené de 1986 à 1996, date de la création de l’Instance de Coordination Gérontologique du Calaisis. Depuis, chaque année, une convention est signée avec le Conseil général et la subvention attribuée a permis l’embauche d’une secrétaire à 2/3 de temps en vue des objectifs à atteindre. In D'AG n° 5

 

 

PDF Article 4p : L'animation à domicile

2.45 €
(Réf. NDA05ART.22)

Par Sabine BOBLIN. Après une maîtrise en sociologie, Sabine devient la coordinatrice du réseau de visite à domicile de Quimper. Elle est également animatrice pour le grand âge.

Résumé :

Le sens commun estime que les personnes âgées vivent en maison de retraite ou en longs séjours hospitaliers. Et pourtant… La problématique de l’animation à domicile, mise en évidence par l’exemple de Quimper, révèle la nécessité de renforcer les liens sociaux pour que la coordination gérontologique puisse porter tous ses fruits. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Organisation du retour à domicile du sujet âgé dément

1.90 €
(Réf. NDA05ART.21)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

Résumé :

La personne âgée qui présente des troubles démentiels a de grands risques d’être hospitalisée. Il importe de pouvoir très vite adresser ce patient à un gériatre afin d’éviter des réponses médicalisée trop fortes pour son état de trouble. L’équipe gériatrique par ses compétences multiples envisage alors les conditions sécuritaires du retour à domicile. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Passages… Préparer son grand âge pour mieux vivre

2.45 €
(Réf. NDA05ART.20)

Dr Gabrielle DE GUIO. Médecin gériatre. Chef de service du Pôle gérontologique du centre hospitalier de Bar-le-Duc (55) incluant un service de soins de suite et de réadaptation de 30 lits et un service de soins de longue durée de 90 lits, ainsi qu’une consultation de gériatrie orientée vers le diagnostic des maladies. Propos recueillis par Marie-France BENOIS, journaliste.

 

 

 

Résumé :

L’hospitalisation d’urgence sert de déclencheur pour « placer » en institution des personnes âgées en rupture de relation d’aide vis-à-vis de leur entourage (maladie, épuisement des conjoints ou enfants, difficultés d’anticipation,…). Ce coup de force violent représenté par l’hospitalisation, sert de catalyseur à toutes les angoisses des personnes vieillissantes et à tous les exutoires des familles. Comment dans ce cadre réussir le passage vers une institutionnalisation ? Quelle place pour les différents acteurs : familles, personne âgée, équipe gériatrique ? in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 5p : Accueil familial, vous connaissez ?

2.45 €
(Réf. NDA05ART.19)

Par Christiane GARIN. Christiane est mère de famille de trois garçons. Elle a travaillé comme secrétaire (privé et Education nationale) avant de s’occuper de ses parents et de devenir famille d’accueil.  

 

Résumé :

Christiane, accueillante familiale, et Gérard son mari, reçoivent depuis quinze ans… Ils ont commencé naturellement en accueillant leurs parents âgés, l’accueil familial représentant une des meilleures solutions pour accompagner les personnes jusqu’à leur fin de vie. Christiane a reçu l’agrément de Conseil général en 1997 et elle est rémunérée pour ce travail. Il faut aimer la personne âgée : c’est une richesse que de l’avoir près de soi parce qu’elle vous apporte plein de choses, et qu’elle vous transmet la sérénité. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : L'accueil de jour pour personnes âgées : quelle identité et quel sens ?

2.45 €
(Réf. NDA05ART.18)

Par Annette VAN DER KOUVE. Animatrice. Alexandre MANOUKIAN. Psychologue.

 

 

 

Résumé :

L’accueil de jour, par son ancienneté à Villeurbanne (69), est le reflet du réseau qui s’est tissé au fil des années. Il possède des caractéristiques propres renforçant son efficacité et sa reconnaissance par les populations (et les financeurs). in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 2p : L'accueil de jour de Volubilis. A l'écoute de sa population

1.90 €
(Réf. NDA05ART.17)

Nathalie BLEIN, Dominique DUBREUIL

Résumé :
Donner un peu de répit aux aidants n'est pas la seule mission de l'accueil de jour. "Volubilis" permet à chaque personne de retrouver une partie de son autonomie, grâce à des animations très spécifiques. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Les visites d'amitié. A propos de l'animation à domicile

1.90 €
(Réf. NDA05ART.16)

Par Françoise GUERIN, Alexandre MANOUKIAN

Résumé :
A Villeurbanne, l'Office des Personnes Agées et des Retraités a mis en place un réseau de bénévoles, qui rend visite aux personnes chez elles, depuis 1978. Mais beaucoup de questions à propos de ces "visites d'amitié", de la grande dépendance des personnes âgées aux difficultés à tisser de vrais liens, en passant par le statut et le recrutement des bénévoles. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Assistante de vie, une responsabilité et une joie

1.90 €
(Réf. NDA05ART.15)

Propos recueillis par Marie-France BENOIS. Journaliste.

Résumé :

Christa Kerner est assistance de vie depuis avril 2000 dans une petite commune. Elle travaille à la résidence des personnes âgées et au domicile.


in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 5p : Entretenir la vie sociale. Former des bénévoles pour rendre visite aux personnes isolées1

2.45 €
(Réf. NDA05ART.13)

Par Geneviève SAUVAGE. Assistante sociale, salariée par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour former et encadrer les bénévoles, visiteurs de personnes âgées isolées.

 

Résumé :

Le sentiment d’isolement ne se définit pas par une absence de communication mais est ressenti par la personne comme l’absence d’une communication enrichissante. La solitude peut être choisie, l’isolement est subi. Une personne seule mais ayant plein de centres d’intérêts peut n’être pas consciente de sa solitude. Au contraire, une personne entourée par des voisins ou une famille indifférents peut se sentir abandonnée parce qu’elle n’a pas les moyens de parler de ce qui lui tient à cœur. Que ce soit en milieu rural ou en ville, à domicile ou en maison de retraite, la demande est identique : « pensez à moi, venez me voir ». in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : L'ADMR : l'association du service à domicile

1.90 €
(Réf. NDA05ART.14)

Résumé :
Une présentation complète de l'ADMR, un des principaux prestataires de services à la personne en France. Cet article évoque la naissance de l'association, la formation du personnel, l'implication des bénévoles, ou encore le rôle des institutions... in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 2p : Apporter une aide aux aidants

1.90 €
(Réf. NDA05ART.12)

Par Sylvie LAURENCEAU. Travailleur social et formatrice à la Mutualité Sociale Agricole Marne-Ardenne-Meuse. Parmi ses multiples activités, elle anime des rencontres destinées aux aidants familiaux.

 

 

Résumé : Nous devons comprendre que l’aidant est confronté à l’isolement relationnel et social, une charge de travail qui s’accroît, et qu’il côtoie la souffrance physique et psychologique : la sienne et celle de la personne aidée. Sans relais, sans professionnels, l’aidant risque d’aboutir à la rupture et devoir mettre fin à l’accompagnement de manière soudaine et brutale. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Et si l'entreprise se mettait à l'écoute du vieillissement ?

1.90 €
(Réf. NDA05ART.11)

Par Catherine ETARD-MERLIER. Secrétaire. Elle a soutenu le DU de gérontologie sociale en 2001. Sa réflexion s’est appuyée sur les difficultés de ses collègues aidants familiaux.

 

 

Résumé :

Prendre en charge un parent âgé dépendant lorsqu’on est salarié dans une entreprise relève de la gageure : retards horaires, absentéisme, épuisement, arrêt maladie, … toutes manifestations que le directeur des ressources humaines attribue à un salarié non motivé ! Pour l’instant, ces problèmes d’aide familiale ont été occultés ou oubliés par les différents acteurs des mondes du travail, économique et social. Notre société prônant la cohésion sociale comme valeur à réinventer, il semble bienvenu de sensibiliser les uns et les autres sur l’utilité d’une action de concertation. L’entreprise, dans une acception très large, peut-elle participer aux politiques menées en faveur du vieillissement tout en y trouvant un intérêt ? in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Les aidants familiaux. La réciprocité du don entre les générations

1.90 €
(Réf. NDA05ART.10)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

Résumé :

La reconnaissance sociale des aidants familiaux se fait lentement (…). Si le maintien à domicile, encouragé par les politiques publiques, s’est accompagné de la création de nombreux emplois, la place et le rôle des aidants familiaux restent floues en France, à la différence d’autres pays européens où ils sont reconnus comme des soignants. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : La loi face aux cadeaux des personnes âgées

1.90 €
(Réf. NDA05ART.09)

Par Maître Etienne BATAILLE. Avocat à la cour d’appel de Paris. Spécialiste du droit social.

Résumé :

Générosité et appât du gain, prodigalité et reconnaissance du service rendu, relations amicales et intérêts tardifs des héritiers pour la personne âgée : tous les cas de figure peuvent se rencontrer dans les rapports existant entre les personnes âgées et les personnes leur apportant une aide. Faut-il préciser que le droit des successions (en mutation importante) trouve particulièrement application dans le domaine de la gérontologie, que ce soit en institution ou à domicile. Alors que faire pour bien faire ? Les principes de délicatesse, de prudence ou même de bon sens, ne sont plus aujourd’hui suffisants et il faut rappeler quelques règles. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 3p : Le conseil en gestion de patrimoine

1.90 €
(Réf. NDA05ART.08)

Par Nicole TANAYS. Diplômée de 3e cycle en gestion de patrimoine. Membre de l’association nationale des conseils diplômés en gestion de patrimoine.

Résumé :

Pour répondre à l’évolution économique de la société, au souhait de transmission des biens familiaux dans les meilleures conditions, les métiers traditionnels se transforment. Les nouveaux interlocuteurs associent simultanément les méthodes de gestion financière et les règles en droit fiscal et juridiques pour adapter le projet au plus près des préoccupations de leurs clients. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 5p : La dynamique de transmission des biens

2.45 €
(Réf. NDA05ART.07)

Par Georges GOMA-GAKISSA. Docteur en sociologie. Chargé d’enseignement et de recherche. Membre du réseau Vieillesse, Vieillissement et Parcours de vie.

Résumé :

« Les générations ne se succèdent plus, elles cohabitent » (Jack Goody), mieux, elles coexistent. C’est à travers la dynamique de cette coexistence que les biens patrimoniaux, culturels et symboliques se transmettent de génération en génération. Parler de la transmission des biens dans les circuits intergénérationnels, c’est parler de la dynamique sociale à partir de deux perspectives… in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 2p : Prise en charge infirmière d'une personne âgée démente

1.90 €
(Réf. NDA05ART.06)

Par Valérie JANET. Infirmière DE. Service de gériatrie.

Résumé :

Une démence correspond à l’altération des fonctions cognitives et/ou motrices d’un individu, à des degrés de sévérité variables. Dans ce contexte particulier, l’intervention de l’infirmière va se faire dans plusieurs directions. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Bénéfice des animations chez l'âgé dépressif institutionnalisé

2.45 €
(Réf. NDA05ART.05)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

 

 

 

Résumé :

L’état dépressif, caractérisé par des signes cliniques spécifiques, est un facteur de fragilisation des personnes âgées suite aux changements qui les affectent. Les pratiques de l’animation, en s’exerçant selon les axes définis par les projets individuels de vie, peuvent être un moyen pour dynamiser l’élan vital de chaque résident. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Un "savoir-psy" commun à l'ensemble des professionnels du secteur gérontologique

2.45 €
(Réf. NDA05ART.03)

Par Martine DORANGE. Psychologue.

Résumé :
Afin de pouvoir comprendre, et donc servir au mieux les personnes âgées, l'ensemble des professionnels du secteur doit pouvoir parler le même langage.
- Connaître la psychologie du développement pour connaître la psychologie du vieillissement
- Une dynamique qui persiste tout au long du parcours de vie
- Le "savoir-psy", un complément au discours médical. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 2p : Internet, un nouveau lien entre les seniors et leurs familles ?

1.90 €
(Réf. NDA23ART.07)

Par Franck Durandot, fondateur et dirigeant d'Activ'Age, qui propose notamment le service ViaFamilia, site communautaire facile d'accès à destination des personnes âgées, et le portail d'informations www.alzheimer-360.com

Résumé:
Avec l'avancée en âge, les liens sociaux des seniors se modifient fortement. Les relations professionnelles disparaissent à l'arrivée à la retraite, des problèmes de mobilité apparaissent progressivement et entraînent une centralisation sur l'espace privé et les relations familiales.

 

PDF Article 3p : Le sentiment d'inutilité : ce mal négligé

1.00 €
(Réf. NDA05ART.04)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

 

 

 

 

 

Résumé : Deux exemples qui illustrent la recherche du sentiment d’utilité pour garder ses raisons de vivre et continuer à entretenir d’authentiques relations sociales. Le « vieux » n’est pas à mettre au rebut comme un ustensile usagé, il reste un être de chair, de sentiments, d’action. Il entre en relation avec les autres résidents, le personnel qui l’entoure et les visiteurs. Peut-on passer outre ce besoin d’existence ? in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Parcours d'animateur : Jacques Choque - Animateur, je le suis depuis de nombreuses années…

2.45 €
(Réf. NDA05ART.02)

Résumé :
Jacques Choque est avant tout éducateur sportif et professeur de yoga. Il propose ses services à tout type de publics : enfants, femmes enceintes, ou encore personnes à mobilité réduite. Lorsqu'une maison de retraite ouvre dans sa commune, le directeur lui propose d'intervenir dans ses locaux. C'est ainsi qu'un programme hebdomadaire se met en place... in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 4p : Les conseils de la vie sociale se mettent en place !

2.45 €
(Réf. NDA05ART.01)

Par Bernard HERVY, Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :

Les conseils de la vie sociale ont été crées en mars 2004.
- Les principales caractéristiques des CVS
- Les champs de compétence des CVS
- Les caractéristiques communes à toutes les formules
- Les CVS dans leur formule complète
- Les autres modes de participation
- Les évolutions et les différences déjà rencontrées. in N° 5 - 10-12/2004

 

PDF Article 6p : Une maison de retraite nouvelle formule

3.05 €
(Réf. NDA04ART.19)

Par Laurence CABIROL, Soledad FIGUEROLA, Christelle GALLO, Cécile DUPUY, Alexandre MANOUKIAN

Résumé :

Dans le treizième arrondissement de Paris, une structure nouvelle a vu le jour : la maison de retraite Péan, qui accueille à la fois des personnes âgées et de très jeunes enfants. En effet, les locaux de la crèche sont à l'intérieur de l'institution. Cela permet bien sûr un projet d'animation axé sur l'intergénération, mais pas seulement : les contacts informels, au détour d'un couloir, sont très bénéfiques.  in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Au-delà de l'indifférence… Regards de résidents sur l'intergénération

1.90 €
(Réf. NDA04ART.18)

Par Laurence HARDY. Sociologue.

Résumé :
Depuis dix ans, le projet d'animation de cette maison de retraite de Rennes était en grande partie tourné vers la crèche voisine. Mais, aujourd'hui, cela s'essouffle un peu, et les visites entre résidents et enfants se font de plus en plus rares. Comment renouer un dialogue simple et sincère entre les deux générations? in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 4p : Val Sully, un habitat intergénérationnel

2.45 €
(Réf. NDA04ART.17)

Pierre-Henri DAURE

Résumé :
Les activités intergénérationnelles, en institution ou ailleurs, ont toujours été bénéfiques pour tous les publics. Alors, pourquoi ne pas étendre ce concept à un quartier tout entier? A Val Sully, retraités et jeunes familles vivent ensemble, dans une résidence nouvelle génération, à la fois moderne et conviviale. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 5p : Bien vieillir dans sa ville. Favoriser l'intergénération par la création de nouvelles formes d'habitats

2.45 €
(Réf. NDA04ART.16)

Nicolas PERRETTE, Simon VOUILLOT

Résumé :
La ville est bien souvent le lieu où l'on ressent le plus de solitude. Comment alors vieillir sereinement dans ce type d'environnement?
- Faciliter les solidarités intergénérationnelles
- Il est naturel de vieillir où l'on a vécu!
- Réhabiliter l'habitat classique par des solutions adaptées aux personnes âgées
- Comment améliorer et renforcer l'aide et les soins à domicile?
- Une ville pour tous... in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 5p : Angers, l'intergénération synonyme de développement social

2.45 €
(Réf. NDA04ART.15)

Par Patrick CARRE, Michel PAQUET - Journaliste

Résumé :
En s'appuyant sur une tradition de bénévolat bien établie, Angers cherche à développer l'intergénération à l'échelle de la ville entière. Un service dédié s'attelle quotidiennement à ce travail de fond. Bilan à mi-parcours d'une expérience unique par son envergure. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : L'intergénération, un ensemble de pratiques en train de muter

1.90 €
(Réf. NDA04ART.14)

Par Mohammed MALKI, Laure LASFARGUES, journaliste.

Résumé :
Voici l'interview de Mohammed Malki, sociologue et directeur d'Accordages, une association spécialisée sur l'intergénération. Ce questionnement permet de revenir sur un concept flou, mais riche d'ouvertures. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Valoriser et qualifier le travail des professionnels en gérontologie

1.90 €
(Réf. NDA04ART.13)

Par Martine DORANGE, psychologue.

Résumé :
Le professionnel en gérontologie doit savoir se détacher de l'image de "vieux" que l'on donne aux personnes âgées, et voir en elles une personne, toujours en train d'avancer et d'évoluer. De cette façon, chacun sera capable de proposer des animations vraies, sensibles et totalement adaptées aux résidents. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 2p : Racines et transmission : Témoignage

1.90 €
(Réf. NDA04ART.12)

Michel PAQUET - Journaliste

Résumé :
C'est l'histoire de David et Sarah, un petit garçon juif qui apprend d'une résidente démente, juive elle aussi, l'histoire de l'Holocauste. Elle dit tout du travail qui peut être accompli lors de ces rencontres pas comme les autres. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 2p : Animer le quotidien des personnes âgées c'est vivre avec

1.90 €
(Réf. NDA04ART.11)

Par Françoise DUMAS - Infirmière.

Résumé :

A son arrivée, Françoise a été très surprise de constater que le personnel ne prenait pas d'initiative dans l'organisation de son travail et le déroulement des services (...). Il a fallu plusqeurs nnées pour que chacun se sente investi de responsabilité et aboutisse à une certaine autonomie. Parallèlement, selon le dé"sir et la volonté de la directrice, la structure s'est orientée vers l'animation. Il a d'abord fallu convaincre les personnels que l'animation ce n'est pas du jeu ou un travail non fatigant mais que l'animation c'est un temps privilégié passé avec un ou plusieurs résidents. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 6p : Forces et limites du bénévolat

3.05 €
(Réf. NDA04ART.10)

Par Sabine BOBLIN

Résumé :
Sabine Boblin est coordinatrice du réseau de visite à domicile de Quimper. Ses études en sociologie lui permettent d'avoir un regard très juste sur son activité, à la fois réaliste, positif et parfois critique. Elle nous explique dans cet article les règles à instaurer lors des visites aux personnes âgées, la formation des bénévoles, mais aussi les limites de ce bénévolat. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 4p : L'intergénération : une aventure tout en rigueur

2.45 €
(Réf. NDA04ART.09)

Par Michel PAQUET, Journaliste.

Résumé :
Beaucoup de tentatives et un grand nombre d'échecs : l'intergénération ne s'improvise pas. Passée la première intention, l'activité se construit, se questionne, se nourrit, en confrontant sans cesse les regards des différents partenaires impliqués. Dès lors, sur quels fondamentaux reposeront sa réussite? in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 2p : Les initiatives intergénérations confrontées au droit de la responsabilité

1.90 €
(Réf. NDA04ART.08)

Par Me Etienne BATAILLE - Avocat à la cour d'appel de Paris, spécialisé en droit social.

Résumé :

Les initiatives pédagogiques se heurtent souvent à une réglementation de plus en plus contraignante et à un droit de la responsabilité de plus en plus envahissant. Alors que l'on encourage les relations intergénérationnelles au sein des établissements de retraite ou scolaires, les principaux acteurs craignent une mise en cause de plus en plus fréquente de leur responsabilité civile ou pénale. La crainte de poursuites judiciaires relève souvent plus du fantasme que de la réalité, tant les cas jurisprudentiels sont finalement isolés. Cependant, il est avéré que les peurs, souvent légitimes, sont un frein aux expériences nouvelles et enrichissantes. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 4p : Sexualité et grand âge : Ou la complainte du sexe passé 60 ans…

2.45 €
(Réf. NDA04ART.07)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

Résumé :

La sexualité des seniors s’est esquissée récemment à grand peine à la télévision dans un spot de pub pour… une pâte adhésive pour dentiers. Cette publicité admirablement filmée comportait des scènes à forte connotation érotique, et des acteurs qui, bien qu’ayant des cheveux blancs, n’en avaient pas moins une peau exempte ou presque de rides.

in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Un regard plus neuf que le nôtre

1.90 €
(Réf. NDA04ART.06)

Par Michel PAQUET, journaliste, Véronique LECAS, animatrice.

Résumé :
On dit que la peur du grand âge vient avec l'âge. En se plaçant du côté de jeunes enfants, la question de l'intergénération se pose en effet bien différemment. Leur attitude très naturelle inspire aujourd'hui un grand nombre d'actions très efficaces... pourvu que les encadrants s'effacent avec talent. Rencontre à l'école primaire Jean Zay, dans la banlieue nouvelle d'Orléans. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Sexualité des personnes âgées… attention tabou !

1.90 €
(Réf. NDA04ART.05)

Par Laurence HARDY. Sociologue-anthropologue, chargée de cours, Université Rennes 2. Formatrice en IFSI et en institut du travail social.

 

Résumé : Pendant la garde d’une jeune infirmière, un couple de résidents, alités, lui demande si les lits peuvent être rapprochés afin de se tenir la main. Elle déplace alors la table de nuit qui les sépare et rapproche les deux lits. Le lendemain, l’infirmière chef responsable lui intime l’ordre de ne surtout pas recommencer une telle initiative. C’était il y a une vingtaine d’années... in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : La sexualité, un besoin naturel méconnu

1.90 €
(Réf. NDA04ART.04)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

Résumé :

Un jour une dame âgée m’a dit « J’ai senti revivre mon corps… » et il y avait de l’émerveillement dans sa voix. La sexualité est une activité naturelle, qui fait partie intégrante du quotidien de l’humain et stimule son imaginaire, mais la société l’associe généralement à jeunesse, vigueur, beauté et bien sûr la reproduction. A partir de ce moment le désir disparaît-il ou devient-il tout simplement suspect ? in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Animation et hygiène : le lavage des mains en question

1.90 €
(Réf. NDA04ART.03)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

 

 

 

Résumé :

« L’animateur intervient mille fois au quotidien par des petits gestes anodins mais indispensables… », et pense-t-il à se laver les mains après chaque action ? Ainsi dans sa relation avec les personnes âgées, dans ce milieu fermé et fragilisé où se côtoient nombre de pathologies, et comme les autres personnels, l’animateur doit prendre conscience qu’il peut faciliter la propagation des germes et les épidémies par une hygiène insuffisante. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 3p : Animations et mémoires : une conjugaison de savoirs

1.90 €
(Réf. NDA04ART.02)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

Résumé :

L’ensemble des disciplines qui interviennent dans l’étude du fonctionnement du cerveau est relativement considérable. En effet, parmi celles-ci on retiendra la neuroanatomie, la neurophysiologie ou encore la neurobiologie. Ces disciplines sont réunies sous l’appellation des « Neurosciences », c’est-à-dire l’ensemble des sciences ayant pour vocation l’étude du système nerveux, lui-même composé par le cerveau, la moelle épinière et les nerfs. Ainsi, chacun de nos actes, de nos pensées, de nos sensations ne peuvent-ils être réalisés sans l’intervention de notre cerveau.

in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 5p : Le Brevet Professionnel mention

2.45 €
(Réf. NDA04ART.01)

Par Bernard HERVY. Animateur-coordinateur, Président du Groupement des Animateurs en gérontologie (GAG).

Résumé :
Milieu de l'année 2004, ce sont les balbutiements du Brevet Professionnel Animation Sociale. Un an plus tôt, la canicule a frappé, faisant prendre conscience à tous de l'importance de la formation dans le secteur de la gérontologie. Bernard Hervy fait le point sur les décisions déjà prises et celles à venir. in N° 4 - 07-09/2004

 

PDF Article 12p : Le projet d'animation : 4 animatrices livrent leur expérience

3.15 €
(Réf. NDA03ART.03)

Magalie TRAUTMANN, Catherine PALAZZOLO, Nathalie MAQUIGHEM, Joëlle STEINER, animatrices.

Résumé :
Les projets d'établissement des structures gérontologiques construisent de plus en plus autour de trois projets majeurs orientés vers les personnes âgées : un projet médical, un projet infirmier, un projet de vie sociale et d'animation, chacun pouvant constituer un microprojet.
Quatre animatrices livrent leur expérience :
1. Des débuts prometteurs pour le projet d'animation.
2. Un projet d'établissement pour une participation de tous !
3. L'évolution du projet d'animation.
4. Donner la vie quelle que soit la structure d'accueil ! in N° 3 - 04-06/2004

 

PDF Article 3p : Monsieur Maux

1.90 €
(Réf. NDA03ART.02)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

 

 

Résumé :

Ce qui suit est le résumé d’une anecdote comme il en existe des milliers au quotidien dans tous les établissements accueillant des personnes âgées. Seul le nom de la personne évoquée, pour des raisons bien compréhensibles, a été modifié. in N° 3 - 04-06/2004

 

PDF Article 3p : Le respect de la personne

1.90 €
(Réf. NDA03ART.01)

Par Cécile AGUESSE. Gérontopsychologue.

Résumé :

Toute personne humaine est composée d’une âme et d’un corps lui conférant le statut d’individu singulier – a priori – conscient et libre de ses actes et de ses décisions en rapport direct avec sa morale. Le partage individuel et collectif de valeurs morales génère l’idée de respect. Par le respect de la personne humaine, on entend l’adoption d’un sentiment qui porte à accorder à quelqu'un de la considération en raison de la valeur qu’on lui reconnaît.

in N° 3 - 04-06/2004

 

PDF Article 4p : L'activité cuisine

2.45 €
(Réf. NDA02ART.14)

Par Angèle GADENNE, Animatrice, Stella CHOQUE, Infirmière.

Résumé :
Un atelier cuisine dans une maison de retraite, cela peut paraître banal. Pourtant, comme toute animation, cet atelier réclame beaucoup d'organisation, de discipline et de motivation. Jacques et Stella Choque nous livrent les secrets de la réussite (culinaire). in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 2p : Bien mener une animation

1.90 €
(Réf. NDA02ART.13)

Par Jacques CHOQUE - Animateur.

Résumé :

Questionnez-vous...  Première question : qui participe ? Très souvent vous aurez affaire à un groupe hétérogène, manifestant aussi bien des problèmes physiques, des troubles psychologiques, des différences culturelles ou des difficultés liées à la maladie. La réflexion et l'envie de prendre en compte les désirs et besoins des personnes et la préparation seront donc essentielles pour répondre à la fois aux attentes des résidents et pour réussir l'activité. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 6p : Autour de la personne âgée : de multiples intervenants

3.05 €
(Réf. NDA02ART.11)

Jacques CHOQUE - Animateur, Claire ROYER - Animatrice

Résumé :
Autour de la personne âgée maintenue à domicile gravitent de (très) nombreux intervenants, qui relèvent du secteur médical, quotidien ou social. Mais qui assure le lien entre tous ces acteurs, et comment? in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 10p : Expression corporelle et jeu théâtral : une approche technique

3.15 €
(Réf. NDA02ART.12)

Par Jacques CHOQUE - Animateur, Claire ROYER - Animatrice.

Résumé:
Animer des séances d'expression corporelle ou de jeu théâtral, c'est se mettre en jeu.
Comment l'animateur va-t-il pouvoir solliciter son public, le motiver et le faire participer ? Une activité, c'est bien, mais dans quels buts ? Quelles sont les précautions premières pour mener à bien un tel programme ? Quelles peurs, contraintes l'animateur doit-il aider à apprivoiser ou aménager ? in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 4p : Un projet, des objectifs pour l'animation

2.45 €
(Réf. NDA02ART.10)

Par Véronique LEGENDRE, directrice de maison de retraite. Marie CHININE, animatrice.

Résumé : Une animatrice et une directrice donnent leur point de vue sur ce que peut être l'animation dans un foyer-logement. Les réseaux d'aide et de maintien à domicile sont en développement constant, pourtant la Résidence du Moulin ne cesse d'accueillir des résidents. Trois raisons peuvent expliquer ce désir d'intégrer une telle structure : la solitude, l'isolement et le besoin de sécurité. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 6p : Créer et récréer en gériatrie

3.05 €
(Réf. NDA02ART.09)

Par Pierre COCOLON, animateur.

Résumé :
Pierre Cocolon, animateur depuis trente ans, nous confie sa vision de la vieillesse, de la vie en institution et de l'animation en gérontologie. A l'arrivée d'une personnes âgée en maison de retraite, il faut créer un climat de confiance en tentant de recréer sa vie au quotidien au domicile. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 2p : Débuter en animation !

1.90 €
(Réf. NDA02ART.08)

Par Céline STAMPAR, Animatrice.

Résumé :

Céline Stampar a débuté en animation comme animatrice emploi jeune en remplacement de la titulaire, à la maison de retraite Les Roches, dans la Sarthe (72). Cette institution accueille quarante personnes ayant un fort taux de dépendance et la moyenne d'âge est de quatre-vingt sept ans. - Ecouter les résidents - L'heure d'animation quotidienne - Faire passer l'idée ! - L'impact sur la vie de la maison de retraite. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 6p : Bâtir la ville pour tous les âges

3.05 €
(Réf. NDA02ART.07)

Nicolas PERRETTE, Simon VOUILLOT

Résumé :

Le vieillissement de la population suscite bien des débats mais, malheureusement, l'urbanisme en est rarement l'objet. Pourtant, la question est légitime : notre société saura-t-elle proposer un habitat adapté aux personnes âgées? L'urbanisme de nos villes est-il prêt pour le baby-boom? in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 5p : Architecture et animations : quelles rencontres entre individualisation et personnalisation du projet ?

2.45 €
(Réf. NDA02ART.06)

Par Richard VERCAUTEREN, Sociologue.

Résumé :

La question de la corrélation entre l'architecture et l'animation est récente. Elle est difficile à expliquer, si ce n'est par la prise de conscience de notre société que la vieillesse n'est pas synonyme de la perte des plaisirs, et que ceux-ci ne peuvent concevoir s'il y a une trop grande distance entre les modes de vie et les lieux de vie. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 3p : Démences et animation

1.90 €
(Réf. NDA02ART.05)

Par Dr Jean-Pierre MARTIN. Gériatre.

 

 

Résumé :

Le nombre de personnes âgées atteintes de démence entrant en institution augmente. Cette population de patients bien particuliers appelle une prise en charge spécifique, dans laquelle l’animateur va pouvoir jouer un rôle important. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 2p : Les effets de l'entrée en institution pour la personne âgée

1.90 €
(Réf. NDA02ART.04)

Par Christine MAINTIER. Maître de conférences en psychologie.

Résumé :

Il est des moments, dans le cours d’une existence, qui sont lourds de signification, et qui peuvent être chargés de conséquences pour l’individu. L’entrée en institution d’une personne âgée est de ceux-là. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 6p : Le psychologue garant de l'autonomie chez la personne âgée

3.05 €
(Réf. NDA02ART.03)

Par Daniel ALAPHILIPPE. Professeur de psychologie sociale et gérontologique. Université François Rabelais de Tours.

 

 

 

Résumé : L’autonomie et la maîtrise de l’environnement sont deux des facteurs de l’équilibre psychologique. Aussi, l’auteur s’attache-t-il ici à nous présenter dans une perspective socio-psychologique, l’enjeu majeur que représente l’autonomie pour la personne âgée. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 4p : L'animation dans les textes officiels

2.45 €
(Réf. NDA02ART.02)

Richard CHEF

Résumé :
Il est fondamental de démontrer que l'animation en gérontologie n'est plus de nos jours un "gadget" plus ou moins indispensable qu'il s'agit de faire figurer dans le corps d'un dossier de demande de conventionnement tripartite, mais constitue bel et bien une obligation à mettre en œuvre, au même titre que le projet de soins ou le budget prévisionnel. Et, pour preuve, voici les six textes de loi qui encadrent l'aniamtion en gérontologie. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 4p : Le BEATEP et le DEFA

2.45 €
(Réf. NDA02ART.01)

Résumé :
Voici une présentation complète des deux diplômes permettant d'accéder à la fonction d'animateur. Nous sommes en 2004, et le BP Animation Sociale n'a pas encore vu le jour. L'occasion de (re)découvrir ces deux formations, essentielles dans le secteur de l'animation en gérontologie. in N° 2 - 01-03/2004

 

PDF Article 2p : L'estime de soi

1.90 €
(Réf. NDA01ART.06)

Par Christine MAINTIER - Docteur en psychologie, maître de conférences.

Résumé :

On ne peut envisager d'améliorer le bien-être des individus, en particulier chez les personnes âgées, sans faire en sorte qu'ils puissent développer une bonne "estime de soi". in N° 1 - 10-12/2003

 

PDF Article 5p : Répères pour la communication en gérontologie - La psychologie humaniste dans la communication

2.45 €
(Réf. NDA01ART.05)

Alexandre MANOUKIAN - Psychologue

Résumé :
La communication est un processus clairement identifié : émetteur, récepteur, message. Cette fiche fournit des points clefs nécessaires à l'instauration d'une véritable communication avec les personnes âgées. in N° 1 - 10-12/2003

 

PDF Article 3p : Communiquer avec les personnes âgées démentes

1.90 €
(Réf. NDA01ART.04)

Par Alexandre MANOUKIAN - Psychologue.

Résumé :
Les troubles démentiels se caractérisent par un affaiblissement des fonctions intellectuelles. Le langage est une de ces fonctions. Conséquence de cette perte des capacités qui affecte parfois la personne âgée, la communication devient particulièrement difficile. Alexandre Manoukian propose différentes approches de ces situations. in N° 1 - 10-12/2003

 

PDF Article 3p : Communiquer : Pourquoi ? Comment ?

1.90 €
(Réf. NDA01ART.03)

Alexandre MANOUKIAN - Psychologue

Résumé :
Communiquer est un besoin fondamental constitutif de notre personnalité, de notre développement, participant à l'enrichissement de nos expériences et au maintien de notre intégrité. Alexandre Manoukian, psychologue et formateur en institut de soins infirmiers, analyse les mécanismes complexes qui régissent la communication, en particulier avec des personnes âgées. in N° 1 - 10-12/2003

 

PDF Article 4p : "On ne vit pas pour attendre la mort"

2.45 €
(Réf. NDA01ART.02)

Par Bernard HERVY, Animateur coordinateur, président du Groupement des animateurs en gérontologie; Pierre LECARME, journaliste

Résumé :

Bernard Hervy est animateur, coordonnateur de la politique d'animation des hôpitaux gériatriques Broca et La Rochefoucauld de Paris. Il s'est vu confier en début d'année 2003 une mission auprès du Secrétariat d'Etat aux Personnes Agées. Rencontre avec un quinquagénaire passionné par son travail d'animateur. in N° 1 - 10-12/2003

 

PDF Article 2p : Vieillissement et répercussion dans l'animation

1.90 €
(Réf. NDA01ART.01)

Jacques CHOQUE - Animateur

Résumé :
De par les spécificités et la diversité du public avec lequel il travaille, l'animateur d'un groupe de personnes âgées doit constamment proposer des initiatives adaptées. De ce fait, son travail est de modifier les activités existantes ou de trouver des propositions clefs en main. in N° 1 - 10-12/2003

Votre panier